L’Usufruit de la Création et la charge de l’Humanité à venir

sur Yoga originel

Nos sociétés modernes, héritières des lumières et de la révolution industrielle, sont des sociétés verticales de séparation. Nous y jugeons les êtres, végétaux, animaux et humains, en fonction d’une hiérarchie ethno et ego-centrée où le dominant est celui qui a le plus de pouvoirs, que ce soit par sa force physique, intellectuelle, financière et politique.

La nature, et tous les êtres qui la composent, humains y compris, sont utilisés selon le rang où nous les avons rangés verticalement en fonction de critères définis plus haut, ceux de la puissance et du pouvoir.

La Voie-originelle, en proposant à ses pratiquants d’approfondir leurs Consciences*, permet une relation au monde, un paradigme horizontale où personne ne domine personne et où tout et tous participent d’une harmonie* aux relations symétriques comme équitables.

Les siècles à venir seront spirituels ou ne seront pas car s’ils restent matérialistes ils verront la fin du monde que nos parents et nous avons connus. Il en va de la survie de l’espèce humaine en même temps que des autres.

pour lire l’article

 »Chaque incarnation donne à l’âme un peu plus de Conscience » [Bkm 1-2-14]

Recherches et observations à propos de l’aluminium dans les vaccins

Le 12 novembre 2012 sur FR5, le Professeur Gherardi directeur de l’unité de recherche INSERM à l’université de Paris Est et chef du service embryologie à l’hôpital Mendor de Créteil présente l’état de ses recherches sur les conséquences des sels d’aluminium contenus dans les vaccins – les études complémentaires sur des animaux concernent le vaccin contre l’hépatite B.

Les premières constatations sont des observations incidentes à d’autres recherches au cours desquelles il a été  relevé des troubles de fatigue chronique, des douleurs musculaires, des troubles de mémoire  chez certains patients vaccinés.

 

Ces observations ont conduit le professeur Gherardi et son équipe à orienter des recherches sur le parcours dans le corps des particules d’aluminium issues des vaccins. Ces recherches ont été diligentées à la demande  et en accord avec  l’ANSM – agence nationale du médicament alors appelée AFSSAPS –

Ces recherches se sont orientées vers la connaissance  du parcours des particules d’aluminium dans le corps injectées à l’occasion d’un vaccin contre l’hépatite B sur des animaux.

Contrairement aux affirmations médicales jusque là transmises selon lesquelles ces particules sont éliminées rapidement par le corps – au plus quelques semaines- les résultats de la recherche ont montré que les macrophages contenant des particules d’aluminium et situés d’abord autour du point de vaccination migraient pour certains dans les muscles puis dans le système lymphatique et se retrouvaient ensuite dans le cerveau. Ces observations ont été faites jusqu’à un an après la vaccination.

 

Etrangement, le Professeur Gherardi n’a pu, depuis ces résultats, obtenir de nouvelles subventions pour élargir ses recherches en ce domaine.

 

 

 

Institut N-Light – explorer par la science de nouveaux domaines en relation avec la santé et la conscience

Voici une présentation du fonds et des projets de l’Institut N-Light – Inscription du Fonds de dotation N-LIGHT au Journal Officiel du 12 novembre 2016

 

N-Light est un fonds de dotation qui a pour objectif d’explorer des domaines auxquels la science actuelle s’intéresse peu ou pas du tout.

Il s’est notamment fixé comme mission d’analyser et de modéliser scientifiquement les découvertes effectuées sur l’énergie vitale et la conscience par les médecines traditionnelles et non conventionnelles. Le moment venu, celles-ci seraient associées à la médecine allopathique occidentale afin de créer une médecine intégrative globale, abordable par tous, telle que souhaitée par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Le fonds N-Light envisage de participer financièrement et scientifiquement aux projets suivants :

  • Projet : modéliser scientifiquement l’Ayurveda

La Phase 1 consiste à établir des cohortes médicales exploitales scientifiquement à partir des bases de données de patients fournies par JIVA, à l’aide des techniques du Groupe CSTB des Systèmes Complexes du Laboratoire ICube de l’Université de Strasbourg, affilié à CS-DC Unitwin UNESCO.

La Phase 2 consistera à comparer les résultats obtenus par JIVA dans différents domaines en utilisant les principes enseignés par l’Ayurveda traditionnel, avec les résultats cliniques obtenus dans des cas similaires par d’autres techniques médicales, comme la médecine allopathique occidentale et la médecine traditionnelle chinoise. Cette comparaison portera notamment sur les points suivants  :

  • Diagnostic
  • Thérapeutique
  • Règles de vie
  • analyse scientifique des résultats obtenus par les médecines traditionnelles, Ayurvéda indien et  médecine chinoise notamment, mais aussi par les médecines chamaniques,  en vue de les comparer à ceux obtenus par les médecines occidentales : allopathique classique et médecines « douces », homéopathique ou autres.

B –  PROJET ÂGE D’OR DE LA SCIENCE

Ce projet consiste à étudier sous quelles conditions particulières la révolution scientifique du début du XXème siècle a pu avoir lieu. Des contacts ont été pris à ce sujet avec le Service des Systèmes Complexes de l’Université du Havre.

  • L’extension du modèle énergétique de la physique actuelle à des formes d’énergie en relation avec le vivant, comme l’énergie vitale (prana en Inde, qi en Chine) et les énergies de la conscience, mises en évidence notamment par les travaux ci-dessus. Une modification des équations fondamentales de la physique pourrait en découler.

C –  PROJET « ICE » (INTERACTIVE CONSCIOUSNESS ENCYCLOPEDIA)

  • La création d’une base de données recensant les différents modèles de la Conscience accessibles sur Internet, dont serait déduit un métamodèle collaboratif et évolutif qui pourrait s’appeler :       « Encyclopédie Interactive de la Conscience ».

 

Oeuvrer par Dieu et non pour Dieu.

pour lire ce livre en téléchargement 

 

 

Dans mes précédents articles: « Du choix de Jésus coach intérieur »… »Du mérite à l’accueil« …motivé par mon expérience d’effusion d’Esprit, j’essayais de faire passer le message personnellement reçu le 23 février 1975 et que Saint-Paul adressait vers l’an 57 aux juifs de Rome devenus chrétiens: « vous n’êtes plus sous la loi, mais sous la grâce » (Rm.6,14), car, déjà à cette époque, cela semblait, pour les responsables, plus simple à gérer et pour les pratiquants plus rassurant d’avoir un guide écrit et immuable. Ce retour aux prescriptions de la Loi juive est considéré par Saint-Paul  comme une perversion de l’évangile: « si quelqu’un, même nous ou un ange du ciel, vous annonçait un évangile différent de celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit anathème »(Gal.1,8) . Revenir à la Loi, c’est carrément nous retrancher du « don de salut » que Dieu nous fait en Jésus.

                      Une bonne catholique me dit un jour: _ » tu ne dois pas manger de boudin ». Il est en effet écrit dans l’ancien testament: « … tiens ferme à ne pas manger le sang, car le sang c’est la vie… »(Dt 12,23). Dans le nouveau testament il est par contre écrit:  » Le Règne de Dieu n’est pas affaire de nourriture ou de boisson; il est justice, paix et joie dans l’Esprit-Saint »(Rm.14,17). Il s’agit avant tout, pour le chrétien, de louer le Seigneur, notamment pour la bonne nourriture et non de veiller « à être dans les clous ».

                             De nombreux catholiques pensent devoir défendre des valeurs dites chrétiennes au lieu de se laisser guider par l’Esprit-Saint. De l’action par Dieu en nous et à travers nous, dont on ignore à priori ce qu’Il va nous demander de faire, on est passé à l’action pour Dieu. [ A chacun son charisme,car « nous avons des dons différents selon la grâce qui nous a été accordée » ( Rm.12,6)]. Les habitants de mon quartier de Besançon le quartier Battant,se nomment « les Bousbots ».Ils ont un hymne, encore chanté tous les ans lors d’une messe en l’église de la Madeleine et qui dit notamment: « S’il te faut des vaillants,Seigneur nous voici ! »A l’époque (en 1575) Dieu « avait besoin » de vaillants catholiques pour résister à l’envahisseur protestant venu de Montbéliard ! Depuis les combats ont changés, mais la motivation est toujours une éthique « baptisée » chrétienne à faire respecter. Je me souviens d’un sermon ou le prêtre nous engageait à faire de bonnes oeuvres autour de nous et de nous arranger pour qu’on découvre ensuite que nous sommes chrétiens ! C’est plus un « esprit tordu » qui nous habite alors, que l’Esprit de Dieu. 

                                 Si,comme je l’expliquais dans le précédent article, pour guider notre action, il ne devait subsister qu’un seul commandement, ce serait celui d’aimer et d’aimer jusqu’à ses propres ennemis.Sa mise en oeuvre n’étant possible par l’homme, officiellement chrétien ou pas, que par l’Esprit de Dieu en lui,c’est donc bien l’action de Dieu à travers nous qui est à rechercher en priorité.

                                                                             robert.specty@orange.fr

Réf:_Rm 6,14 ; 14,17 ; 12,6  = épitre aux Romains, chapitre 6, verset 14 etc

_Gal 1,8 =épitre aux Galates, chapitre 1, verset 8

_Dt 12, 23 = Deutéronome, chapitre 12, verset 23.

@