NDE- Expériences de mort imminente

Depuis les années 1970 les progrès de la médecine dans le domaine de la réanimation ont permis à celle-ci notamment de faire battre à nouveau le coeur de patients qui s’était arrêté.

Il s’en est suivi depuis une multitude d’ouvrages consacrés aux expériences de mort imminente – en anglais NDE-

Il n’est donc pas surprenant que bon nombre de ces ouvrages soient écrits par des médecins souvent cardiologues et  notons le, d’abord américains.

On trouve aujourd’hui aussi des livres écrits parfois par des anesthésistes, des pédiatres, des psychiatres, des psychologues ou simplement des personnes intéressées qui ont enquêté sur le sujet.

Enfin il faut signaler que plusieurs études scientifiques ont été lancées sur ce sujet dans le domaine médical. La plus complète et la plus récente est celle de l’Université de Southampton sous la direction du docteur Sam Parnia professeur adjoint de médecine des soins intensifs et directeur de recherche en réanimation de l’Université de l’état de New-York publiée ici.

Cette étude publiée en 2014 porte sur 2060 patients provenant de 15 hôpitaux différents aux USA, en Grande-Bretagne et en Autriche. Elle était dirigée par le docteur Sam Parnia professeur adjoint en médecine des soins intensifs et directeur de recherche en réanimation à l’Université de l’état de New-York. Celui-ci précise que dans cette étude des cas ont été observés de témoignages survenus dans les 3 mn qui suivent un arrêt cardiaque médicalement constaté alors que le cerveau cesse toute activité dans les 20 à 30 secondes qui suivent cet arrêt.

Parmi les nombreux ouvrages écrits depuis une quarantaine d’années il faut d’abord signaler l’important travail d’Elisabeth Kübler-Ross qui a consacré l’essentiel de sa vie à suivre les malades en fin de vie et a théoriser à partir de ses observations les différents stades émotionnels survenant dans ces derniers instants. Elle a aussi travaillé sur les expériences de mort imminente.

Il y a ensuite le docteur George Ritchie, psychiatre qui relate dans un livre paru en France en 1999 son cas survenu en 1943. Il fut déclaré mort deux fois à l’âge de 20 ans et il raconte ainsi avoir « visité avec le Christ cinq de ses autres réalités ».

Le docteur Moody est sans doute l’auteur le plus connu en matière de NDE. Il raconte avoir rencontré à l’âge de 20 ans le Dr Ritchie alors qu’il était étudiant.  Le docteur Moody à publié plusieurs livres dont le premier paru en 1975 Life after Life fut traduit en 15 langues et vendu à plus de 10 millions d’exemplaires.

Le docteur Melvin Morse était pédiatre et ses études concernent les témoignages d’enfants qui confirment ceux des adultes à l’exception des cas de retour sur sa propre existence absent dans les témoignages des enfants.

Le docteur Maurice Rawlings était médecin militaire spécialisé en médecine interne et cardiologie. Incroyant, il fut particulièrement sensible au témoignage d’un de ses patients ce qui l’engagea a relever ensuite tous les autres témoignages obtenus. Il devint par la suite profondément croyant. C’est un des rares cas qui relate autant de témoignages où les patients racontent les moments très noirs alors traversés qui contrastent avec les témoignages habituels le plus souvent décrivant paix, lumière et état de sérénité.

Le docteur Jean-Jacques Charbonier est un anesthésiste français déjà auteur de plusieurs livres sur le sujet des NDE. Selon ses observations il a constaté 18% de EMI suite à arrêt cardiaque étant rappelé par exemple que Van Lommel en constatait 12% en 2001, et Parnia 6% en 2001.

Il faut signaler particulièrement son dernier ouvrage paru en 2016 : les preuves scientifiques d’une vie après la vie où l’auteur est convaincu que la conscience n’est pas un pur produit du cerveau et qu’elle survit à notre mort physique. Il émet l’hypothèse que la conscience est totalement indépendante du cerveau.

Signalons aussi l’ouvrage de Kenneth Ring, psychologue, qui a le mérite d’avoir retenu 102 cas sélectionnés de façon rigoureuse et dont il soumit les témoignages à des batteries de tests sévères qui lui ont permis de classer  ceux-ci selon 5 stades majeurs.

Le témoignage de paix et sérénité se retrouve dans 60% des cas retenus. Vient ensuite le témoignage de séparation du corps physique dans 37% des cas. En troisième lieu celui d’entrée dans l’obscurité : 23%. La vision de lumière n’est présente que dans 16% des cas et la fusion avec la lumière dans 10% des cas.

Il y aussi le docteur Jeffrey Long, radio-oncologiste, spécialiste du traitement des cancers par rayons.  Son livre paru en France en 2016 : la vie après la mort, les preuves est les résultat de la plus grande étude réalisée avant celle de Southampton. Elle porte sur 1300 témoignages recueillis.

pour accéder aux auteurs de livres sur les NDE et à une base de données de témoignages

« A la foire des salauds que devient ce monde ? »

Intellection

Dans un monde où toutes les valeurs sont inversées, je remémore souriant ce que disait un vieux routier politique sur les déchéances du sens et du bon sens: « à la foire des salauds que devient ce monde, la merde pèserait-elle plus lourd que le sel ? ». J’ose croire que non!

L’humanité n’est certainement pas perdue, encore faut-il que les vraies valeurs trouvent le courage des hommes prêts à les montrer ! Car la dignité existe ne manquent que les hommes dignes dans la communication de masse et l’espace public !

Néanmoins, nous vivons un temps où les valeurs sont marginalisées, noyées par la mer démontée et putride de prostitution et d’aliénation soutenue par les vautours, sybarites et idéologues. Les écrasantes et innombrables majorités sont, par perversion ou lâcheté, les protagonistes du monde tel qu’il est. Des majorités qui luttent contre soi pour la plupart en suivant la minorité des journalistes mainstream, des spécialistes idéologues, des éducateurs idéologisés prônant l’imposture inhumaine d’une éthique grimaçante et fausse pour défendre l’infamie systémique mondiale, l’immoralité mondaine des oligarchies contre l’humanité sacrifiée pour les excès hédonistes des profiteurs de toutes les ressources expropriées aux peuples et majorités…

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

pour lire tout l’article

Les photons, témoignages des interactions du vivant

13

sur Quantique Média

Georges Vieilledent & Raymond Herren

Pour la première fois, les découvertes faites par une équipe de chercheurs français sont révélées. Et quelles découvertes ! Même si certains le pressentaient déjà, elles montrent de manière objective et reproductible des échanges d’informations insoupçonnées jusqu’alors, grâce à une nouvelle technologie d’imagerie par effet de couronne mise au point par la société Electrophotonique Ingénierie (société expertisée par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et qualifiée de « Jeune Entreprise Innovante ») Particulièrement spectaculaires dans le monde du vivant, ces images de l’invisible permettent enfin de « matérialiser » la biocompatibilité entre deux corps sous la forme de ponts photoniques, visualiser des champs d’énergie interagissant entre eux, caractériser chaque chose par sa propre signature énergétique. Des découvertes bouleversantes de beauté et de force qui dévoilent un peu plus le monde quantique à l’échelle de notre réalité.

Les implications sont immenses dans le domaine des biotechnologies notamment mais aussi et surtout dans les réflexions philosophiques qu’elles imposent naturellement. Un nouveau regard sur l’environnement et notre monde est désormais en gestation.

 

 

découvrir Intellection

Intellection

Le blog Intellection pour comprendre la crise du sens dans la civilisation. L’homme est une somme de Violence Vitale et de Révolte Vivifiante contre la létalité des néants envahissants du monde. Affirme-toi selon l’Esprit, investis-toi dans l’Être pour triompher des jugements aliénants de la corruption générale d’une société vulgairement matérialiste. Rêve et Réalise ta construction de toi-même selon l’Esprit, investis-toi spirituellement dans l’Être, et l’avoir ne sera plus contre toi ni bourreau ni consomption! Penser c’est se Repenser. Se Repenser, se juger pour se construire l’Humanité et cesser d’être le patient des cécités conscientielles attisées par le conditionnement social.

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

A propos du faux -égo et d’une spiritualité vraie ou fausse

Yoga originel

L'ego-spirituel

L’ego est une bonne chose : il a été lié à l’âme

au moment de son incarnation

afin qu’elle ait conscience d’elle-même,

qu’elle puisse dire  »je »

et avoir le libre-arbitre.

Pour simplifier disons que le faux-ego,

généré par la nescience

(l’absence de la Connaissance non-apprise)

déteste la Connaissance

comme les ténèbres détestent la Lumière…

il ne s’agit pas de gens,

ils n’ont donc évidemment pas de sentiments

mais avouez que les ténèbres

ne résistent pas à la moindre petite lumière

car dès qu’elle apparaît (la lumière)

les ténèbres disparaissent !

Parce que le faux-ego, devenu pour l’occasion ego-spirituel, oriente son porteur vers les spiritualités en cul-de-sac,

basées sur des théories, des concepts compliqués

et qui proposent des buts qui sont impossible à atteindre : comment voulez-vous réussir à atteindre un but

qui est de pure invention ?

A propos, qu’est-ce qu’une spiritualité

vraie et fausse ?

Une spiritualité vraie est celle qui vous mène vers l’intérieur de vous, qui vous fait vous détacher de vos concepts et qui génère, en ses suiveurs, de la simplicité et de l’harmonie.

Une spiritualité fausse est une spiritualité qui repose sur une parole morte, sacralisée dans des livres que l’on ne peut plus remettre en question et que l’on peut interpréter à sa guise. Une spiritualité fausse est basée sur des concepts, des idées fausses, des miracles, de la magie et loin de mener ses pratiquants vers leur centre, elle les mène dans la confusion prétendument savante.

pour lire tout l’article

 

 

Ecologisme et transhumanisme-Des connexions contre nature

 

vu sur Hors-sol

Ecologistes, végans et sympathisants de gauche prolifèrent  au sein du mouvement transhumaniste.

Les deux porte paroles du mouvement transhumaniste francophone revendiquent leur militantisme « écolo ». Marc Roux a été adhérent de l’Alternative rouge et verte . Didier Coeurnelle est élu vert de la commune de Molenbeek. Le confondateur de Humanity+, la principale association transhumaniste américaine, David Pearce est un militant antispéciste et végan. L’australien Peter Singer, philosophe et auteur du livre de référence des antispécistes : la libération animale (1975), est lui-même transhumaniste et ancien candidat vert en Australie. Quant  à l’actuel directeur de Humanity+, James Hugues, en tant que bouddhiste il ne ferait pas de mal à une mouche. Loin de l’image repoussoir de libertariens insensibles aux malheurs qui les entourent. Les transhumanistes sont souvent des progressistes de gauche, écologistes et féministes suivant la bonne conscience qui règne dans la Silicon Valley depuis le mouvement hippie des années 1960. En France, à l’avant-garde des partisans de la reproduction artificielle de l’humain (PMA & GPA) figurent les membres d’Europe Ecologie les Verts.

Pour lire l’article