Des ondes cérébrales enregistrées plus de 10 minutes après l’arrêt cardiaque

Nexus mai-juin 2017

En étudiant le temps qui sépare l’arrêt cardio-respiratoire et la cessation d’activité du cerveau une équipe de chercheurs canadiens de l’ Université de Western Ontario a enregistré une activité cérébrale 10 minutes après l’arrêt cardiaque du patient.

Chez trois patients sur les quatre observés l’activité cérébrale a cessé avant l’arrêt du rythme cardiaque et de la tension artérielle.

Pour le patient 1 -femme de 72 ans- l’activité cérébrale a cessé 4 mn avant l’arrêt cardiaque. Curieusement ces deux fonctions ont redémarré 1mn et 20 secondes après pendant 40 secondes.

Pour le patient 2 -homme de 70 ans- l’activité cérébrale a cessé 10mn et 10 secondes avant l’arrêt du coeur.

Pour le patient 3 – femme de 58 ans- il y a eu une vague de plages de fréquences élevées 8 mn avant la cessation de la pression artérielle et durant 4mn. La cessation de l’activité électro-cérébrale a cessé 1 mn et 30 secondes avant l’arrêt du coeur.

Cependant chez le patient n° 4 – homme de 67 ans- une activité électro-cérébrale à haute fréquence a été observée à deux reprises pendant 2 mn chaque fois , 11mn et 5mn avant l’arrêt de la pression artérielle.

L’activité du coeur s’est poursuivie durant 15 mn et 30 secondes après la cessation de la pression sanguine.

L’activité électro-cérébrale a progressivement diminué tout en en accusant des vagues d’ondes delta durant 10mn et 38 secondes après la cessation de l’activité du coeur. Bien sûr il n’est pas exclu que cette défaillance puisse venir des appareils de mesure. Il est noté que seule l’activité des parties antérieures du cerveau a été enregistrée. De futures études portant sur un échantillonnage plus important avec une couverture complète du cuir chevelu sont envisagées.

 » In patient 4, initial high-frequency EEG activity was seen at two time points: 11 minutes and 5 minutes before ABP cessation for a period of 2 minutes each time. ECG continued for an additional 15 minutes and 30 seconds following ABP cessation. The EEG showed increasing suppression with infrequent single delta wave bursts following ECG and ABP cessation. These delta bursts continued for 10 minutes and 38 seconds following ECG cessation with a mean amplitude of 4.52 µV in the last burst of delta activity (Figure 2).

Figure 2 Raw EEG tracing in patient 4 following declaration of death. Representative tracing of large infrequent single delta wave bursts observed for 10 minutes and 38 seconds (EEG bottom four tracings) following the loss of ECG tracing (top tracing). « 

www.cambridge.org/core/journals/canadian-journal-of-neurological-sciences/

Lettre ouverte à Monsieur Cedric Villani , chargé d’une mission sur l’intelligence artificielle

 

A Monsieur Cedric Villani, député LREM de la 5ième circonscription de l’Essonne,

Bonjour Monsieur le député,

Par un article du journal le Monde paru ce jour je lis que vous avez été chargé  par le gouvernement d’une mission sur l’Intelligence artificielle – IA dans la suite du propos-et qu’un rapport doit être remis avant la fin de l’année.

Cet article rappelle qu’un précédent rapport a été remis sur ce sujet il y a

moins de 6 mois à François Hollande.

Le passage suivant de cet article résume votre mission :

« Elle consiste à dresser une feuille de route sur l’intelligence artificielle pour le gouvernement dans les années à venir. Quels axes actionner du point de vue économique, politique, culturel, éthique, dans l’éducation… ? Bref, tout. Avec l’idée que l’IA ne doit pas être vue comme un domaine spécialisé, mais comme l’affaire de tout le monde. »
« ici la vocation est d’aller plus sur le terrain des recommandations très concrètes sur les actions à prendre par les uns et les autres. Et cela à l’échelle française, mais aussi européenne. »

Je lis  avec satisfaction mais permettez, une certaine défiance, que vous vous interrogerez aussi sur les aspects potentiellement négatifs de l’IA et vous dites notamment : « Un certain nombre d’exemples montrent que dans certains cas l’utilisation de l’IA peut avoir des effets ravageurs sur les questions économiques et le tissu démocratique. »

Ces propos semblent presque rassurants même si les effets ravageurs dépassent l’aspect économique – vous avez sans doute pensé aussi par là social- et démocratique.

La volonté de réfléchir au plus haut niveau sur les moyens à mettre en oeuvre pour faire face au géant américain puis chinois est sans doute, dans cette stratégie de lutte économique mondialisée l’axe principal. Nous sommes donc bien dans une logique où vous allez chercher les meilleurs moyens de renforcer l’IA qui, sous-entendu serait l’avenir de l’homme et du rang de nos sociétés. Je doute que dans une telle orientation les aspects négatifs soient réellement appréciés à leur exacte valeur et pourtant je vous fais à priori confiance car vous avez en tête, comme moi,  l’avenir de l’homme.

Mais de quel homme parlons-nous ? Je pense à l’Homme en tant que transcendance de l’homme actuel, et non à l’homme-machine   qui va renforcer son propre mental, et devenir ainsi  l’Homme-Dieu qui, de fait, deviendra tout simplement l’esclave du système-machine qu’il aura mis en place. Je pense à un humanisme spirituel tel que l’expose Wu Weiming, directeur de l’Institut supérieur humaniste à l’Université de Pékin – cf ici

Vous avez semble-t-il des réserves par rapport aux déclarations d’Elon Musk mais vous dites « admirer son intelligence visionnaire ».

Permettez- moi de vous rappeler cette lettre signée le 10 janvier 2015 par 700 personnalités – l’appel des 700- dont Elon Musk et Stephen Hawking et que j’avais publiée sur mon site ici . Il y a effectivement là une vision que j’aimerais vous voir partager.

 

« Les progrès de l’intelligence artificielle sont fulgurants, mais peu de recherches sont effectuées sur les conséquences de cette révolution technologique. C’est l’avertissement émis dans une lettre ouverte par un groupe de chercheurs et d’entrepreneurs. Parmi eux, Stephen Hawking et Elon Musk. »

Enfin j’attire votre attention sur la conférence d’Elon Musk  devant l’Assemblée des gouverneurs des Etats-Unis le week-end du 15 juillet 2017 relatée ici par exemple.  Selon lui, l’intelligence artificielle est désormais «le plus grand risque auquel notre civilisation sera confrontée».

Pour y faire face aujourd’hui et en transhumaniste convaincu, il ne voit guère que le développement d’un de ses projets homme-machine avec l’aide d’implants cérébraux ce qui n’est pas pour nous rassurer.

Pour terminer je voudrais vous dire que je procède actuellement au regroupement des ouvrages de langue française qui nous alertent de diverses manières sur la religion du Progrès, les méfaits ravageurs qu’elle entraîne sur nos sociétés et la direction toute tracée où elle conduit l’homme.

Sous ce lien vous avez plus de 80 ouvrages d’auteurs différents qui alertent sur les aspects divers de cette dérive de nos sociétés. Je ne citerai que le premier, Lewis Mumford et je vous renvoie à l’article d’avril 1974 du Monde diplomatique à propos de son livre : « le mythe de la machine« .

 

S’agissant de l’IA je ne peux conclure sans évoquer le transhumanisme vers lequel nous entraîne les dérives d’un monde scientifique, industriel et technologique pour partie devenu fou et si peu contrôlé par le pouvoir politique de nos démocraties. J’ai regroupé là près de 40 ouvrages qui traitent du sujet et j’ai posté là un article sur le transhumanisme.

 

Je termine en espérant que cette lettre retiendra toute votre attention et celle de votre équipe. Je précise enfin que j’agis en simple citoyen intéressé entre autre par la chose publique et le devenir de l’homme mais non engagé politiquement. J’estime aussi que cette affaire est l’affaire de tout le monde et qu’en rédigeant cette lettre appuyée de ses renvois hyper-textes j’ai ainsi, à ma manière et suffisamment contribué à votre mission.

 

 

Je vous prie de croire en mes respectueuses et cordiales salutations.

 

Denis Brossier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aux origines de la décroissance

La civilisation industrielle ne s’est pas imposée sans résistances. De grands esprits critiques se sont toujours levés contre la liquidation des artisans et des paysans, contre la destruction de l’environnement et le bouleversement des modes de vie, contre l’emprise du marché et des machines sur les individus. La contestation de l’idéologie du Progrès que porte aujourd’hui le courant de la décroissance se situe dans cette longue filiation. Parmi ces illustres devanciers, les cinquante penseurs présentés ici -dont les oeuvres très diverses se déploient sur les deux derniers siècles- ont de quoi alimenter les réflexions actuelles de toutes celles et tous ceux qui aspirent à une société centrée sur l’humain, et non plus soumise à la mégamachine. Leurs pensées, profondes, intemporelles et clairvoyantes, exposées dans ce livre de manière simple et didactique, remettent radicalement en cause le culte de la croissance, l’esprit de calcul, la foi dans les technologies, l’aliénation par la marchandise… Elles en appellent à une sagesse immémoriale : il n’y a de richesse que la vie.

 

François Breton : Exploration de conscience

Fruit d’un long parcours initiatique personnel et d’années de voyages, de rencontres d’initiés, de Maîtres spirituels, de la cordillère des Andes jusqu’aux richesses profondes de l’Inde ancienne, son expérience personnelle lui permet aujourd’hui de faire le lien entre de nombreuses traditions et de pouvoir partager l’essence de ces pratiques et de ces multiples enseignements spirituels.
Ses pratiques initiatiques et spirituelles depuis de nombreuses années, sa sensibilité et son métier de jardinier paysagiste lui ont permis d’approfondir ce contact avec les mondes subtils et de comprendre la richesse d’une collaboration consciente avec les esprits de la nature, les enseignants et guides de lumière par qui il est accompagné et enseigné depuis très longtemps.
C’est avec le cœur et évidence qu’aujourd’hui il accompagne les autres vers un retour profond et sincère vers son véritable Soi.

Tistrya   Trystria

François Breton raconte comment il a appris depuis son enfance à explorer sa conscience et ses facultés psychiques. Il nous explique pourquoi nous vivons constamment entre le monde visible et le monde invisible, et comment accéder à notre être véritable.

NDE- Expériences de mort imminente

Depuis les années 1970 les progrès de la médecine dans le domaine de la réanimation ont permis à celle-ci notamment de faire battre à nouveau le coeur de patients qui s’était arrêté.

Il s’en est suivi depuis une multitude d’ouvrages consacrés aux expériences de mort imminente – en anglais NDE-

Il n’est donc pas surprenant que bon nombre de ces ouvrages soient écrits par des médecins souvent cardiologues et  notons le, d’abord américains.

On trouve aujourd’hui aussi des livres écrits parfois par des anesthésistes, des pédiatres, des psychiatres, des psychologues ou simplement des personnes intéressées qui ont enquêté sur le sujet.

Enfin il faut signaler que plusieurs études scientifiques ont été lancées sur ce sujet dans le domaine médical. La plus complète et la plus récente est celle de l’Université de Southampton sous la direction du docteur Sam Parnia professeur adjoint de médecine des soins intensifs et directeur de recherche en réanimation de l’Université de l’état de New-York publiée ici.

Cette étude publiée en 2014 porte sur 2060 patients provenant de 15 hôpitaux différents aux USA, en Grande-Bretagne et en Autriche. Elle était dirigée par le docteur Sam Parnia professeur adjoint en médecine des soins intensifs et directeur de recherche en réanimation à l’Université de l’état de New-York. Celui-ci précise que dans cette étude des cas ont été observés de témoignages survenus dans les 3 mn qui suivent un arrêt cardiaque médicalement constaté alors que le cerveau cesse toute activité dans les 20 à 30 secondes qui suivent cet arrêt.

Parmi les nombreux ouvrages écrits depuis une quarantaine d’années il faut d’abord signaler l’important travail d’Elisabeth Kübler-Ross qui a consacré l’essentiel de sa vie à suivre les malades en fin de vie et a théoriser à partir de ses observations les différents stades émotionnels survenant dans ces derniers instants. Elle a aussi travaillé sur les expériences de mort imminente.

Il y a ensuite le docteur George Ritchie, psychiatre qui relate dans un livre paru en France en 1999 son cas survenu en 1943. Il fut déclaré mort deux fois à l’âge de 20 ans et il raconte ainsi avoir « visité avec le Christ cinq de ses autres réalités ».

Le docteur Moody est sans doute l’auteur le plus connu en matière de NDE. Il raconte avoir rencontré à l’âge de 20 ans le Dr Ritchie alors qu’il était étudiant.  Le docteur Moody à publié plusieurs livres dont le premier paru en 1975 Life after Life fut traduit en 15 langues et vendu à plus de 10 millions d’exemplaires.

Le docteur Melvin Morse était pédiatre et ses études concernent les témoignages d’enfants qui confirment ceux des adultes à l’exception des cas de retour sur sa propre existence absent dans les témoignages des enfants.

Le docteur Maurice Rawlings était médecin militaire spécialisé en médecine interne et cardiologie. Incroyant, il fut particulièrement sensible au témoignage d’un de ses patients ce qui l’engagea a relever ensuite tous les autres témoignages obtenus. Il devint par la suite profondément croyant. C’est un des rares cas qui relate autant de témoignages où les patients racontent les moments très noirs alors traversés qui contrastent avec les témoignages habituels le plus souvent décrivant paix, lumière et état de sérénité.

Le docteur Jean-Jacques Charbonier est un anesthésiste français déjà auteur de plusieurs livres sur le sujet des NDE. Selon ses observations il a constaté 18% de EMI suite à arrêt cardiaque étant rappelé par exemple que Van Lommel en constatait 12% en 2001, et Parnia 6% en 2001.

Il faut signaler particulièrement son dernier ouvrage paru en 2016 : les preuves scientifiques d’une vie après la vie où l’auteur est convaincu que la conscience n’est pas un pur produit du cerveau et qu’elle survit à notre mort physique. Il émet l’hypothèse que la conscience est totalement indépendante du cerveau.

Signalons aussi l’ouvrage de Kenneth Ring, psychologue, qui a le mérite d’avoir retenu 102 cas sélectionnés de façon rigoureuse et dont il soumit les témoignages à des batteries de tests sévères qui lui ont permis de classer  ceux-ci selon 5 stades majeurs.

Le témoignage de paix et sérénité se retrouve dans 60% des cas retenus. Vient ensuite le témoignage de séparation du corps physique dans 37% des cas. En troisième lieu celui d’entrée dans l’obscurité : 23%. La vision de lumière n’est présente que dans 16% des cas et la fusion avec la lumière dans 10% des cas.

Il y aussi le docteur Jeffrey Long, radio-oncologiste, spécialiste du traitement des cancers par rayons.  Son livre paru en France en 2016 : la vie après la mort, les preuves est les résultat de la plus grande étude réalisée avant celle de Southampton. Elle porte sur 1300 témoignages recueillis.

pour accéder aux auteurs de livres sur les NDE et à une base de données de témoignages

« A la foire des salauds que devient ce monde ? »

Intellection

Dans un monde où toutes les valeurs sont inversées, je remémore souriant ce que disait un vieux routier politique sur les déchéances du sens et du bon sens: « à la foire des salauds que devient ce monde, la merde pèserait-elle plus lourd que le sel ? ». J’ose croire que non!

L’humanité n’est certainement pas perdue, encore faut-il que les vraies valeurs trouvent le courage des hommes prêts à les montrer ! Car la dignité existe ne manquent que les hommes dignes dans la communication de masse et l’espace public !

Néanmoins, nous vivons un temps où les valeurs sont marginalisées, noyées par la mer démontée et putride de prostitution et d’aliénation soutenue par les vautours, sybarites et idéologues. Les écrasantes et innombrables majorités sont, par perversion ou lâcheté, les protagonistes du monde tel qu’il est. Des majorités qui luttent contre soi pour la plupart en suivant la minorité des journalistes mainstream, des spécialistes idéologues, des éducateurs idéologisés prônant l’imposture inhumaine d’une éthique grimaçante et fausse pour défendre l’infamie systémique mondiale, l’immoralité mondaine des oligarchies contre l’humanité sacrifiée pour les excès hédonistes des profiteurs de toutes les ressources expropriées aux peuples et majorités…

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

pour lire tout l’article

Les photons, témoignages des interactions du vivant

13

sur Quantique Média

Georges Vieilledent & Raymond Herren

Pour la première fois, les découvertes faites par une équipe de chercheurs français sont révélées. Et quelles découvertes ! Même si certains le pressentaient déjà, elles montrent de manière objective et reproductible des échanges d’informations insoupçonnées jusqu’alors, grâce à une nouvelle technologie d’imagerie par effet de couronne mise au point par la société Electrophotonique Ingénierie (société expertisée par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et qualifiée de « Jeune Entreprise Innovante ») Particulièrement spectaculaires dans le monde du vivant, ces images de l’invisible permettent enfin de « matérialiser » la biocompatibilité entre deux corps sous la forme de ponts photoniques, visualiser des champs d’énergie interagissant entre eux, caractériser chaque chose par sa propre signature énergétique. Des découvertes bouleversantes de beauté et de force qui dévoilent un peu plus le monde quantique à l’échelle de notre réalité.

Les implications sont immenses dans le domaine des biotechnologies notamment mais aussi et surtout dans les réflexions philosophiques qu’elles imposent naturellement. Un nouveau regard sur l’environnement et notre monde est désormais en gestation.

 

 

découvrir Intellection

Intellection

Le blog Intellection pour comprendre la crise du sens dans la civilisation. L’homme est une somme de Violence Vitale et de Révolte Vivifiante contre la létalité des néants envahissants du monde. Affirme-toi selon l’Esprit, investis-toi dans l’Être pour triompher des jugements aliénants de la corruption générale d’une société vulgairement matérialiste. Rêve et Réalise ta construction de toi-même selon l’Esprit, investis-toi spirituellement dans l’Être, et l’avoir ne sera plus contre toi ni bourreau ni consomption! Penser c’est se Repenser. Se Repenser, se juger pour se construire l’Humanité et cesser d’être le patient des cécités conscientielles attisées par le conditionnement social.

CAMILLE LOTY MALEBRANCHE

A propos du faux -égo et d’une spiritualité vraie ou fausse

Yoga originel

L'ego-spirituel

L’ego est une bonne chose : il a été lié à l’âme

au moment de son incarnation

afin qu’elle ait conscience d’elle-même,

qu’elle puisse dire  »je »

et avoir le libre-arbitre.

Pour simplifier disons que le faux-ego,

généré par la nescience

(l’absence de la Connaissance non-apprise)

déteste la Connaissance

comme les ténèbres détestent la Lumière…

il ne s’agit pas de gens,

ils n’ont donc évidemment pas de sentiments

mais avouez que les ténèbres

ne résistent pas à la moindre petite lumière

car dès qu’elle apparaît (la lumière)

les ténèbres disparaissent !

Parce que le faux-ego, devenu pour l’occasion ego-spirituel, oriente son porteur vers les spiritualités en cul-de-sac,

basées sur des théories, des concepts compliqués

et qui proposent des buts qui sont impossible à atteindre : comment voulez-vous réussir à atteindre un but

qui est de pure invention ?

A propos, qu’est-ce qu’une spiritualité

vraie et fausse ?

Une spiritualité vraie est celle qui vous mène vers l’intérieur de vous, qui vous fait vous détacher de vos concepts et qui génère, en ses suiveurs, de la simplicité et de l’harmonie.

Une spiritualité fausse est une spiritualité qui repose sur une parole morte, sacralisée dans des livres que l’on ne peut plus remettre en question et que l’on peut interpréter à sa guise. Une spiritualité fausse est basée sur des concepts, des idées fausses, des miracles, de la magie et loin de mener ses pratiquants vers leur centre, elle les mène dans la confusion prétendument savante.

pour lire tout l’article