L’Imposture de l’art contemporain

kernews.com

Aude de Kerros : « L’art contemporain est devenu une liquidité internationale puisque dans la globalisation, un certain nombre de gens font circuler de l’argent de poche sans que les douanes, les banques ou le fisc y mettent le nez… »

 

Aude de Kerros est graveur, peintre et essayiste. Elle a publié de nombreux ouvrages comme «L’art caché : les dissidents de l’art contemporain» ou «1983-2013 Années noires de la peinture : Une mise à mort bureaucratique ?». Lauréate du Prix Adolphe Boschot de la critique d’art en 2012, elle publie régulièrement des articles de décryptage dans différentes revues. Dans son dernier livre, intitulé «L’imposture de l’art contemporain», elle revient sur les liaisons dangereuses de l’artiste, du financier et du fonctionnaire dans l’art contemporain qui, dans ce domaine, constituent un trio infernal.

«L’imposture de l’art contemporain. Une utopie financière» d’Aude de Kerros est publié aux Éditions Eyrolles.

 

Pour lire l’article

VILLANELLE POUR NOTRE TEMPS

Qu’est-ce qu’une villanelle ?

Du bonheur soyons les auteurs

… sur le site d’Alain-Yan Mohr

VILLANELLE FOR OUR TIME

From bitter searching of the heart,
Quickened with passion and with pain
We rise to play a greater part.

This is the faith from which we start:
Men shall know commonwealth again
From bitter searching of the heart.

We loved the easy and the smart,
But now, with keener hand and brain,
We rise to play a greater part.

The lesser loyalties depart,
And neither race nor creed remain
From bitter searching of the heart.

Not steering by the venal chart
That tricked the mass for private gain,
We rise to play a greater part.

Reshaping narrow law and art
Whose symbols are the millions slain,
From bitter searching of the heart
We rise to play a greater part.

Poème de Frank Scott (1943)

VILLANELLE POUR NOTRE TEMPS

Par l’âpre introspection du cœur
Pressé par douleur et passion
Du bonheur soyons les auteurs

Voici le cœur de nos valeurs :
Le bien commun pour ambition
Par l’âpre introspection du cœur

Nous voulions tout vite, sans labeur
Allons : pensons et agissons
Du bonheur soyons les auteurs

Libérons-nous des liens mineurs
Qu’il n’y ait ni race ni religion
Par l’âpre introspection du cœur

Quittons la voie des prédateurs
Dont le profit est l’obsession
Du bonheur soyons les auteurs

Réformons arts et lois menteurs
Aux symboles des morts par millions
Par l’âpre introspection du cœur
Du bonheur soyons les auteurs

(Traduction – Adaptation : Polyphrène)

Réaliser d’abord le changement en nous

 

 

 

 

sur la page https://www.facebook.com/coquelicot.reinedespres?fref=nf

Texte de Amma
dessin de Sandrine Syama Bataillard
Dans le monde d’aujourd’hui, tout le monde veut que les autres changent en premier.
Il est difficile de trouver des gens qui sentent sincèrement qu’ils doivent eux-mêmes subir un changement.
Au lieu de penser que les autres devraient changer en premier, chaque individu devrait s’efforcer de changer lui-même- ou elle-même.
A moins qu’une transformation ne prenne place dans notre monde intérieur, les choses seront plus ou moins les mêmes dans le monde extérieur. »
Amma (Mata Amritanandamayi)

 

 

Le silence dans notre Profondeur

 

Cristal Lyne

~☼~Une Pluie D’étoile D’Amour et de Lumière en Vos Coeurs
~☼~Le Silence dans Notre Profondeur est Indispensable pour Entendre la Voix du Ciel ou Jamais on L’entendrais dans le Vacarme de Nos Pensées et de Nos Sentiments.Il Faut Être Attentif à cette Voix Douce qui nous Infuse de sa Chaleur et qui Fait Naître en Nous la Lumière et Nous Fait Ressentir un Amour Pur en Notre Coeur. Ce Silence est la Source Divine ou tout est Limpidité,Clarté et Pureté… S’apaiser pour que S’installe en Vous le Silence,le Vrai Silence, qui Laisse enfin à la Nature Supérieure la Possibilité de Faire Entendre sa Voix.Elle se Manifeste de Trois Manières ;Par une Lumière Qu’elle Fait Naître en Nous,par une Dilatation, une Chaleur, un Amour que nous Sentons dans Notre Cœur,et Enfin par la Volonté D’accomplir des Actes Nobles,Désintéressés, et la Liberté Intérieure qui Nous Permet de les Réaliser alors, il Faut Être Attentif, Ce Sont Là des Critères.~☼~Source Lumière~☼~Artiste Peintre~☼~ Juli Lesage~☼~
ஜNAMASTEஜ

LE PENDU

Imagerimes avec Maryvon Riboulet à Imagerimes
28 janvier ·

·

Le pendu

Loin d’un monde tombé en folie, détaché de toute contrainte,
Le pendu se laisse dériver dans cette frontière subtile.
Suspendu par mélancolie d’un simple lacet pour étreinte,
Il se balance ainsi privé d’une liberté inutile.

« Ah, laissez-moi » murmure-t-il dans un sourire énigmatique
« Regarder derrière le décor, vagabonder dans les coulisses !
Mon esprit doit être fertile, dans cette pose acrobatique
Et mon cœur a besoin d’accord avec son intérieur complice ! »

Il est détaché des malheurs, il a relâché son fardeau,
Il se rit des gens négatifs qui n’envient qu’entraîner les autres.
Lui, il rayonne de bonheur dans son corps tiré au cordeau,
Tout en restant dubitatif, toujours amicalement vôtre.

Il ne craint pas les grondements, il ne prend rien pour personnel ;
À sa manière d’observer, à sa façon de balloter,
Il a quitté les fondements des commentaires rationnels
Afin de pouvoir préserver ses souvenirs décalottés.

Il est suspendu dans le temps, indépendant dorénavant,
En équilibre entre le ciel et les racines de la Terre.
Le père retient son enfant, la mère tient son paravent
Et l’esprit souffle d’essentiel sur ce pendule solitaire.