Pierre Rabhi – Ce que l’éducation devrait être

L’éducation relève d’une éducation globale dans laquelle l’éducation à la nature est une partie de cette globalité.

L’éducation présente aujourd’hui le monde comme une arêne et c’est le principe de compétitivité qui prévaut. L’éducation forme a être de bons soldats de l’économie.

Or le but de l’éducation devrait être l’épanouissement de l’enfant car un enfant épanoui trouvera sa place dans la société.

L’autre ne doit pas être présenté comme un rival mais comme un complément et l’enseignement doit développer la solidarité.

On a marginalisé le travail manuel alors que la main  a servi à l’homme au développement de son cerveau.

Le rapport à la nature : on est ignorant de ce qu’est la nature.

Le rapport masculin/féminin est un rapport de complémentarité et non d’opposition.

Il faut éduquer à la modération, à la sobriété.

voir la page : changer l’école

 

 

*