l’homme et la vie

 

Les articles du blog

——

les pages du site

Art

 

Sciences et vie

Les débuts de l’histoire

 

Humain – une enquête philosophique ( page privée protégée par mot de passe)

 

des sites

Association « Etre humain »-rassembler les savoirs multidisciplinaires

Encyclopédie Homo Vivens : information sur les transformations que l’homme opère en lui-même

Sciences citoyennes

SOS Planète-Terre sacrée

Thinkovery -un savoir d’avance

Liberterre -pour libérer la Terre, la Vie et les Consciences de la tyrannie des croyances occidentales

 Révolution lente

 

 

 

Voyage intérieur

CERBI- Centre d’étude sur la Bipédie initiale

 

 

 

 

 

 

Rembrandt (Van Rijn), Hendrickje bathing in a river, 1654

Extrait de Empathie et esthésie : un retour aux origines esthétiques de Stefania Caliandro, Revue Française de Psychanalyse, Juillet 2004, Tome LXVIII, PUF :
Le mot Einfühlung, employé pour la première fois en 1875 par Robert Vischer, désigne la relation esthétique qu’un sujet peut entretenir avec un objet, une œuvre d’art, le monde environnant.
Le terme « esthésie » ― du grec 
aisthesis : sensation, perception ― désigne l’appréhension du sensible par les organes sensoriels, externes et internes.
Dès la préface de son essai Sur le sentiment optique de la forme, Robert Vischer distingue entre, d’une part, les associations d’idées et, d’autre part, ce qui relève d’une « fusion [
Verschmelzung] directe de la représentation avec la forme de l’objet », d’un « transfert inconscient [unbewusstes Versetzen] de la forme corporelle propre, et donc aussi de l’âme, dans la forme de l’objet ». C »est cette fusion directe qu’il nomme empathie, Einfühlung. […] Elle comporte une sorte de correspondance entre les sens ou, mieux, l’évocation à partir d’une stimulation sensorielle donnée d’un sentir organique qui implique l’être entier.——-

 

 

Humain : Une enquête philosophique sur ces révolutions qui changent nos vies

 

Art

 

Droit des malades et fin de vie

 

sciences de la vie

Pour une politique en acte

Les monnaies complémentaires

Expérience d’autres monnaies locales en France

Le réseau SOL

Pour une gouvernance  écologique des organisations

L’expérience équatorienne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *