La conscience en psychologie et philosophie


Hypnose et conscience

 L’hyperscience : origine de l’esprit, de la conscience et de l’amour

La parapsychologie expérimentale : Dean Radin

La conscience sur le site de la Mécaniqueuniverselle

la conscience sur le site de Philo5

Conscience et état de conscience -site de Paul Moyne

Global Consciousness Project

Cerveau et conscience : bilan et perspectives conférence de JF Lambert 

 la conscience sur le site de philosophie et spiritualité

 Stanislav Grof : états de conscience modifiés par la respiration holotropique

 La psychothérapie intégrative et les expériences extraordinaires

le site sur Carl Gustave Jung

Connaître le sens de la mort 

Durée: 1 H 26′ 01 »

Dans cette riche conférence, Patrice Brasseur, enseignant en psychosophie, présente une vision originale de la mort. Tout est cycle dans la création. Que ce soit une étoile (avec ses planètes) ou un organisme unicellulaire, toute forme finit par mourir. En comprenant le mécanisme de la mort, on se pénètre de son sens et la vie devient plus sereine et plus riche.

Nous mourrons tous, mais qui est-ce qui meurt ? Le corps. Mais sommes-nous ce corps ? A quoi sommes-nous identifié ? Réfléchissons-y intensément: quelle est notre identité ?

Comment s’habituer à l’idée de notre mort ? Comment s’y entraîner ? Cette préoccupation débouche sur le non attachement, une autre clef pour une vie plus apaisée.

Telle sont quelques questions qui constituent le fil conducteur de la conférence de Patrice Brasseur. Le débit de l’orateur est rapide, son ton n’est pas emprunt de gravité; mais ne nous y trompons pas: les enseignements qui nous sont communiqués ici sont importants et leur nature est fondamentale.

——-

La réincarnation : Mythe ou réalité

Durée: 2 H 03′ 19 »

Voici une conférence tout à fait exceptionnelle sur la question fondamentale de la réincarnation. L’orateur, Jean-François Buisson, un authentique philosophe, est  directeur de l’école de philosophie à la manière classique Nouvelle Acropole à Lausanne (Suisse). Sa présentation, très riche, examine la problématique de la réincarnation tant sur le plan historique que philosophique, et initiatique, suscitant ainsi de nombreuses réflexions et prises de conscience.

La réincarnation occupe une position centrale dans les différentes traditions spirituelles du monde, à l’exception des trois religions du livre, bien que, explique Jean-François Buisson, on en trouve des traces aussi bien dans la religion chrétienne que dans l’islam ou le judaïsme. Présente dans les nombreuses sectes des premiers temps du christianisme, la réincarnation sera expurgée du dogme chrétien lors du concile de Constantinople en 553.

Pour aborder la réincarnation, il s’agit de comprendre la distinction entre l’être et l’existence, plus généralement entrel’idée de – d’une chose par exemple – et la matérialisation de cette idée, la chose elle-même. Comme le développe le philosophe, à l’instar de  »l’idée de » et de la chose qui la matérialise, l’Etre, par définition, est, il ne change pas. Ce qui change par contre en permanence, c’est ce qui existe, l’incarnation de l’Etre. Et de poursuivre sur cette Loi de la nature à laquelle tout ce qui existe est soumis: la loi de la cyclicité. Comme l’explique Jean-François Buisson, la vie n’a pas son contraire: la vie se projette alternativement de deux manières, sous forme de vie-existence et sous cette forme non manifestée que l’on appelle la mort.

Le conférencier aborde le processus de désincarnation, tel qu’il est décrit dans différentes traditions, ainsi que la raison pour laquelle il vaut mieux quitter ce monde avec des bagages pas trop pesants. Comme le décrit Jean-François Buisson, ceux qui l’atteignent construisent leur Devachan (demeure des dieux en sanskrit, paradis) en fonction des idéaux qu’ils ont développés ici bas. Une vision très joyeuse et inspirante de la mort, qui justifie d’ailleurs pourquoi les Anciens attachaient tant d’importance à la préparation de l’après-vie !

Pour comprendre certains passages de la conférence qui se réfèrent à un schéma dessiné au tableau noir, il est utile d’avoir sous les yeux une représentation de la constitution septenaire – les sept corps qui composent l’être humain.

 

La Pleine consciencepar Alain Gourhant

-avec John Kabat Zinn (cf son Centre : Center for Mindfulness)

-avec Richard Davidson cf : Laboratoire Virginia Affective Neuroscience, Waismann Laboratory for Brain Imaging and Behavior, Center for Investigating Healthy Minds,

-avec Matthieu Ricard

-avec Christophe André

– avec David Servan-Schreiber

-avec Thierry Janssen

—-

Brenda hypnose 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *