Pierre Teilhard de Chardin -fins possibles

Vu sur Science et Conscience -Abel Chaouqui

 

Synchronicité ?   Alors que je commence la lecture d’un petit livre « Présence de Pierre Teilhard de Chardin «  par Roger Durand et édité en 2005 je découvre aujourd’hui le blog d’Abel Chaouqui : Science et Conscience et son  dernier article paru en mars 2006. »Pierre Teilhard de Chardin -fins possibles » 

Pierre Teilhard de Chardin était un prêtre jésuite français, chercheur, paléonthologue, théologien,philosophe français et scientifique de renommée internationale… et presque tombé dans l’oubli selon Roger Durand.

Dans Le Phénomène humain, il trace une histoire de l’Univers, depuis la pré-vie jusqu’à la Terre finale, en intégrant les connaissances de son époque, notamment en mécanique quantique et en thermodynamique.

Pour Teilhard, matière et esprit sont deux faces d’une même réalité. En tant que croyant, chrétien et prêtre de la Compagnie de Jésus, il donne un sens à sa foi chrétienne ou l’adhésion personnelle à la véracité du Christ, qu’il situe à la dimension de la cosmogenèse et non plus à l’échelle d’un cosmos statique comme l’entendait la tradition chrétienne se référant à la Genèse de la Bible.

Abel Chaouqui cite un article de  Pierre Berger journaliste au monde informatique à propos de l’impasse à laquelle nous arriverions et la vision qu’en dessinait Pierre Teilhard de Chardin : « Noosphère et hypermonde ».

Pierre Teilhard de Chardin conclut :

Si bien que le plus grand événement aujourd’hui en cours dans l’histoire de la Terre serait peut-être bien, tout justement, la découverte graduelle… non pas seulement de Quelque Chose, mais de Quelqu’un, au sommet engendré par la convergence sur lui-même de l’Univers en évolution. »

Alors, que pourrait-on prédire comme sortie du monde terrestre ?

Cela dépendra de nous, de notre refus ou de notre acceptation de ce « Quelqu’un », selon Teilhard.

Pierre Teilhard de Chardin disait qu’il y a ceux qui sont tournés vers la Religion et ne pensent qu’au ciel. De l’autre ceux qui son tournés vers la Science et ne voient la réalité que dans la matière et sur terre.

Il faut apprendre à connaître plus profondément la matière qui porte la vie au plus profond d’elle-même. L’énorme mouvement de la vie organique est un organe essentiel du monde. C’est une propriété de l’étoffe cosmique. La vie peut être regardée comme une pulsion depuis toujours présente dans l’univers. Elle est le secret mouvement imprimé aux choses par l’unité qui les domine.

Une religion de la Terre est en train de se faire contre la religion du ciel proposée par les Eglises jusqu’à ce jour.

Dans son encyclique Laudato Si, le pape François ouvre justement l’Eglise et invite le monde à cette religion de la Terre.

 

 

Pierre Rabhi lance son forum civique pour 2017 : c’est la société civile qui sauvera l’avenir

C’est aujourd’hui mon anniversaire et pour fêter mes 70 printemps  je vous propose  d’écouter et regarder cette belle interview de Pierre Rabhi dont j’extrais ci dessous quelques idées.

Je suis admiratif de cet homme à la sobriété heureuse qui vit en harmonie avec la nature, qu’il considère comme une oeuvre de vie sacrée et qui voue son existence à réorienter le monde.

Chapeau bas monsieur Rabhi : pas de guru mais juste des propos pour une élévation de la conscience de la société civile.

 

Dans une interview donné à Ciel Ouvert Pierre Rabhi livre sa vision du changement du monde  et les pistes pour y parvenir. Il lance le Forum civique pour 2017. Vous pouvez visionnez cette vidéo sur le site du Temple des Consciences à l’onglet « un monde à construire ».

Le Forum civique pour 2017 c’est une insurrection des consciences dans le but de faire connaître ce mouvement qui se diffuse dans la société civile.

 

Comment changer la société si l’individu ne change pas ? C’est impossible.

 

L’élément fondamental est la sobriété heureuse. C’est la seule valeur sûre. Rejeter le toujours plus et la société de la croissance illimitée.

Comment changer l’homme ?  « Connais-toi toi-même ». Dans son cheminement Pierre Rabhi a beaucoup appris de Krishnamurti qui enseignait de devenir autonome et qui a refusé de devenir le Guru de qui que ce soit.

J’adhère à la vision de Socrate dit Pierre Rabhi :  » Tout ce que je sais c’est que je ne sais pas « . C’est la seule certitude car sinon les philosophes développent des points de vue.

Dans le grain de blé il y  a la vie qui va donner un épi avec une quarantaine de grains de blé. Dans ce grain, comme ailleurs, il y a l’Esprit qui agit au coeur de la vie. Le danger des matérialistes c’est d’avoir rejeter l’Esprit.

Mais les grandes religions monothéistes ont de leur côté séparé l’Esprit de la nature et alors qu’elles disent que celle-ci est l’oeuvre divine elles s’en sont désintéressées… jusqu’à un revirement récent.

Dès 1947, Fairfield Osborn écrivait un livre prémonitoire : le pillage de la planète (traduit en 2008). Je regrette que l’écologie politique ait totalement occulté la dimension de la beauté et l’aspect mystère de la vie.  Il faut spiritualiser les actes de nos vie.

 

Le silence est pour moi l’acte spirituel fondamental.