A propos des inégalités mondiales – synthèse rapport 2018

 

synthèse du rapport 2018 sur les inégalités mondiales  

WID.World 2018

Chercheurs WID.world:
Ce rapport repose sur le travail de collecte, de production
et d’harmonisation de données sur les inégalités
réalisé par plus d’une centaine de chercheurs basés sur
tous les continents et contribuant à la World Wealth
and Income Database (voir www.wid.world/team pour
plus d’information). Les analyses présentées dans ce
rapport reflètent les points de vue des auteurs du
rapport et pas nécessairement celui de tous les chercheurs
affiliés à WID.world.

I. Quel est l’objectif du Rapport sur les
inégalités mondiales 2018?

▶Le Rapport sur les inégalités mondiales 2018 s’appuie sur une méthodologie pionnière pour mesurer les inégalités de revenus et de patrimoines de manière systématique et transparente. Avec ce rapport, le Laboratoire sur les inégalités mondiales vise à combler un déficit démocratique et à fournir aux différents acteurs de la société les données nécessaires pour participer à des débats publics ancrés dans les faits.

▶ Les séries présentées dans ce rapport sont le fruit du travail collectif de plus d’une centaine de chercheurs qui couvrent tous les continents et alimentent la base de données WID.world. Toutes nos données sont accessibles en ligne sur wir2018.wid.world et totalement reproductibles, ceci pour permettre à chacun de se livrer à sa propre analyse et de former son opinion sur les inégalités.

II. Quels sont nos nouveaux résultats
concernant les inégalités mondiales
de revenu?

▶Nous montrons que les inégalités de revenus ont augmenté dans presque toutes les  régions du monde ces dernières décennies, mais à des rythmes différents. La forte  disparité du degré d’inégalité observée d’un pays à l’autre, même lorsque ces pays sont à des niveaux de développement comparables, met en lumière le rôle déterminant des institutions et des politiques publiques nationales dans l’évolution des inégalités.

 

III. Quel rôle l’évolution du partage entre patrimoine public
et patrimoine privé joue-t-elle dans les inégalités ?

Les inégalités économiques sont en grande partie le fait de l’inégale répartition du capital. Celui-ci peut être détenu soit par le secteur privé, soit par le secteur public. Nous montrons que, depuis 1980, de très importants transferts de patrimoine public à la sphère privée se sont produits dans presque tous les pays, riches ou émergents. Alors que la richesse nationale a augmenté de manière substantielle, la richesse publique est aujourd’hui négative ou proche de zéro dans les pays riches. Cette situation limite vraisemblablement la capacité d’action des États contre les inégalités,
et elle a assurément des conséquences importantes pour les inégalités de patrimoine entre individus.

 

 

IV. Quels sont nos nouveaux résultats concernant les inégalités mondiales
de patrimoine ?

Des privatisations de grande ampleur, conjuguées à une inégalité de revenus croissante, ont alimenté la hausse des inégalités de patrimoine entre individus. Celle-ci a été extrême en Russie et aux États-Unis, mais plus modérée en Europe. Les inégalités de patrimoine n’ont pas encore retrouvé les niveaux records qu’elles avaient atteints au début du XXe siècle dans les pays riches.

 

V. Quel avenir pour les inégalités mondiales et quelles solutions ?

▶Nous proposons des projections sur les inégalités de revenus et de patrimoines jusqu’en 2050, en fonction de plusieurs scénarios. Dans un avenir où les tendances  actuelles sont prolongées, les inégalités continueront à augmenter. Si en revanche, dans les décennies à venir, tous les pays suivent la trajectoire d’inégalité relativement modérée dessinée par l’Europe ces dernières décennies, les inégalités de revenus dans le monde pourront diminuer – ce qui constituera aussi un grand pas en avant vers l’éradication de la pauvreté dans le monde.

Lutter contre les inégalités de revenus et de patrimoines dans le monde exige d’importants changements de politique fiscale au niveau national et mondial. Les politiques éducatives, la gouvernance des entreprises et les politiques salariales devront être revues dans de nombreux pays. La transparence des données est aussi un enjeu majeur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.