Adieu Jean-Marie Pelt

Selon une information parue hier dans le quotidien l’Est Républicain  les obsèques de Jean-Marie Pelt auront lieu aujourd’hui 29 décembre 2015 à 10heures:

Selon ses dernières volontés, Jean-Marie Pelt souhaitait « un enterrement simple et recueilli à l’église et au cimetière de Rodemack ». Il a demandé qu’aucun discours ne soit prononcé.

 

Créateur et animateur du Temple des Consciences, je me sens si proche du message que Jean-Marie Pelt essayait de transmettre que je vous fais partager cette vidéo qu’il avait faite récemment pour le forum  du 13 au 16/11/2015 à Aix-les-Bains organisé par  A ciel ouvert auquel, déjà, il n’avait pu participer. Suivent des  témoignages recueillis sur la même page. C’est ici et l’enregistrement dure environ 16 mn. C’est sa contribution au forum « Imparfait mais debout » dont j’extrais ci dessous l’essentiel du message.

Imparfait :

Nous vivons une période particulièrement anxiogène. Mais de telles périodes ont déjà existé, voire encore plus sombres, par exemple celle de la peste noire au XIVè siècle durant laquelle au moins  1/3 de la population de la France a disparu, ou les guerres de religions, ou les deux guerres mondiales…

Car nous sommes imparfaits … et le mal dans notre monde et dans nos coeurs est très puissant.

On dit actuellement que l’on va améliorer l’homme et nous pensons par là une amélioration sur le plan moral, sur le plan éthique mais ce n’est pas du tout ça. Le projet est de peut -être  rendre l’homme immortel. C’est le projet fou que Jean-Marie Pelt condamnait absolument et qu’il considère comme un projet inquiétant : c’est le projet transhumaniste. ( cf les articles sur le transhumanisme sur ce blog – cf les livres sur le transhumanisme)

mais debout :

Nous avons un immense projet de réconciliation  à faire avec la nature mais comme le dit le Pape les politiques sont soumis à  la technologie et à la finance. Il faut sortir de cette société hyper-consumériste dans l’esprit de son ami Pierre Rabhi : vivre dans la sobriété heureuse.

Il invite à la lecture de la très belle encyclique du Pape François : Laudato Si dans laquelle le Pape insiste sur la nécessité d’une conversion écologique.

Enfin il nous dit de ne pas tout accepter, de ne pas accepter les projets fous et de nous rassembler autour d’un projet « Nous » solidaire qu’il oppose au projet « je » libertaire.

« Tout n’est pas foutu,

Tout commence« 

Il y a l’espoir de nos engagements et au-dessus de l’espoir il y a encore plus grand, l‘espérance, portée par la spiritualité et nous avons un grand besoin de spiritualité qu’elle soit chrétienne ou qu’elle soit laïque.

Avec toi et derrière toi, Jean-Marie,

Le Temple des Consciences

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.