Agriculture biologique

Les documents qui suivent sont sur le site alimenterre.org

Argentine, le soja de la faim
Pour avoir tout misé sur le soja transgénique, l’Argentine est en passe de tout perdre, y compris sa sécurité alimentaire. Il est vrai que l’Argentine sort de l’endettement grâce aux OGM. Mais c’est au prix de la destruction des sols et de la santé des habitants. Ce remarquable reportage démontre le cycle infernal de la déforestation, de l’augmentation des doses d’herbicides, de la contamination des riverains. On y entend la détresse des paysans, l’inquiétude des agronomes et des médecins, l’embarras du gouvernement et le silence assourdissant de Monsanto.

—–

La bio : Entre business & projet de société  – 16 mai 2012

de Philippe Baqué  (Sous la direction de)

La grande distribution propose des produits bio importés de 
l’autre bout du monde, à l’empreinte écologique 
catastrophique, cultivés par des ouvriers sous-payés et 
revendus entre cinq et dix fois leurs prix d’achat. Pendant ce 
temps, des paysans vendent leurs produits bio, avec une 
réflexion sur un prix juste, sur des marchés de plein vent ou au 
sein d’Amap. Plutôt qu’une démarche indissociablement 
écologique, sociale et politique, peut-on réduire la bio à une 
distribution d’aliments sans pesticides pour consommateurs 
inquiets de leur santé ? La bio peut-elle se mettre au service du 
“bien-être” d’une partie de la population sans ébranler les 
fondements de la société de consommation.

 

 

 

 

 

la bio business ou projet société

 

 

 

 

close
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x