Coeur brisé, Coeur couronné

Un très bel article d’Alain Gourhant paru dans Santé intégrative de Mai-juin 2015 et à lire intégralement sur son blog  ici

Il semblerait… que le Transhumanisme déteste le Cœur ; sait-il même sa signification profonde ?
Il ne parle du cœur que pour rêver à le changer en une prothèse artificielle capable de fonctionner trois cents ans.
Le Transhumanisme est unidimensionnel, il veut réduire l’être humain à un objet machinique – corps artificiel et pensée standardisée.
Il fait le déni des autres dimensions, et en particulier celle du Coeur.

En effet, le Coeur symbolique, dont nous allons parler, donne à l’être humain toute cette complexité qui en fait sa richesse :
son symbolisme réunit deux dimensions essentielles: la dimension émotionnelle et la dimension spirituelle.
C’est un symbolisme très ancien, qui vient de la nuit des temps, transmis par toutes les grandes traditions culturelles du monde entier.

Cette mémoire du Coeur, en danger d’oubli, nous allons tenter de la ranimer,
après avoir au préalable évoqué la tradition psychothérapeutique plus récente, dont la finalité principale est de réparer la dimension émotionnelle – ce que j’appellerai poétiquement « le Cœur brisé ».
Ensuite dans une deuxième partie, nous voyagerons parmi quelques grandes traditions ayant magnifié l’importance du Coeur en sa dimension spirituelle – je l’appellerai « le Coeur couronné », au sens où la couronne a été pendant longtemps un symbole de l’accomplissement spirituel.

…..

Conclusion

Il nous faut bien sûr pour parfaire ce voyage, revenir en Occident, et parler de Jésus,
sûrement le plus bel exemple de l’ouverture totale du Coeur, du Cœur couronné (5) :

« Maître, quel est le plus grand commandement de la Loi ? Jésus lui dit :
Tu aimeras le Seigneur comme ton Dieu de tout ton Cœur…
voilà le premier commandement. Et le second lui est semblable :
tu aimeras ton prochain comme toi-même…» Matthieu 22

Arrive alors le terme du voyage, car on ne peut aller plus loin que Jésus dans l’incarnation des qualités du Cœur.

….

le seul chemin possible, reste l’ouverture de la Conscience et du Coeur, que ce soit individuellement ou en petits groupes éclairés, donnant l’exemple et rappelant le seul chemin possible de l’évolution humaine.

L’époque actuelle me semble plutôt propice à ce chemin.
Malgré le bulldozer du neolibéralisme économique et sa société de l’hyperconsommation aveugle, qui détruit inexorablement la planète et sa belle nature,
il y a beaucoup de brèches et de marges de liberté, par où, me semble-t-il, se font entendre de nombreuses voix différentes, qui cherchent à vivre autrement, selon les lois ancestrales d’une Sagesse fondée sur l’Harmonie, la Conscience et le Coeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.