Des dizaines de milliards de planètes pourraient présenter des signes de vie sur la Voie Lactée

vu sur express.be

Une équipe d’astronomes de l’Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble vient de révéler que la Voie Lactée pourrait contenir des dizaines de milliards de planètes avec une température qui pourrait permettre le développement de la vie.

Les chercheurs sont arrivés à cette conclusion après avoir étudié 102 étoiles du type « naines rouges » au moyen d’un télescope dans un observatoire chilien. L’équipe, menée par Xavier Bonfils, indique que les planètes rocheuses du type super-Terre (c’est-à-dire avec une masse jusqu’à 10 fois supérieure à celle de la Terre) sont bien plus communes dans notre système solaire que les planètes gazeuses telles que Jupiter et Saturne.

Selon leurs estimations, les naines rouges représentent 80% des étoiles de la galaxie de la Voie Lactée, soit 160 milliards d’étoiles. 40% d’entre elles pourraient avoir en orbite des planètes de type super-Terre

Comme les naines rouges sont moins lumineuses et moins torrides que le Soleil, toute planète avec de l’eau liquide devrait s’en trouver beaucoup plus proche que nous ne le sommes du Soleil pour permettre l’apparition de la vie, mais cela implique qu’elle serait irradiée de rayons X et d’ultraviolets nuisibles à la vie.

Les chercheurs, qui ont publié les résultats de leurs travaux dans le journal Astronomy & Astrophysics, voudraient maintenant étudier l’une de ces planètes comparables à la Terre situées sur l’orbite des naines rouges qui nous sont les plus proches pour obtenir des informations sur leurs atmosphères et rechercher de possibles signes de vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.