Les livres de Jean Staune

Jean Staune (Wikipedia)

Jean Staune, né en 19631, est le fondateur de l’Université interdisciplinaire de Paris. Il est un essayiste, chercheur2 indépendant ouvertement chrétien. Métaphysiquement évolutionniste (il existe une puissance et une transcendance qui guide ou prédétermine l’évolution des espèces), il soutient que l’évolution n’est pas uniquement Darwinienne (pas de puissance transcendante, mais hasard ou déterminisme). Il est ouvertement en philosophie comme en science anti-matérialiste. On assimile souvent ses conceptions philosophiques et les conclusions de ses recherches au dessein intelligent (et, à travers celui-ci, à une forme de créationnisme). Bien qu’il réfute ces accusations, il est critiqué en tant que créationniste ou néo-créationniste3.

Science et quête de sens Broché – 4 mai 2005

Notre existence a-t-elle un sens ? Une enquête scientifique et philosophique

22 mars 2007

de Dominique Laplane et Jean Staune

 

Notre existence a-t-elle un sens

 

 » Il reste de profondes questions à résoudre en science. Beaucoup d’entre elles ont d’importantes implications pour la nature et le sens de la vie. Jean Staune en a une profonde connaissance et la façon dont il les analyse est fascinante.  » Charles Townes, Prix Nobel de physique, inventeur du laser. Jean Staune nous fait voyager à travers l’infiniment petit et l’infiniment grand, les sciences de la vie et les sciences de la conscience. Un parcours fascinant qui nous amène à une incroyable conclusion : la vision classique que nous avons aujourd’hui de l’homme et du monde est aussi inexacte que pouvait l’être au Moyen Âge celle d’un Univers de petite dimension dont la Terre occupait le centre ! La vision nouvelle issue de cette synthèse nous décrit un monde ouvert sur d’autres niveaux de réalité, où notre conscience ne se résumerait pas à l’activité de nos neurones, où la vie serait inscrite dans les lois de l’Univers. De telles découvertes, qui selon de nombreux scientifiques permettent un  » réenchantement du monde « , ont de très grandes implications philosophiques et sociétales. Parmi celles-ci, la possibilité d’un rapprochement, après des siècles de séparation, de nos connaissances rationnelles et des intuitions des grandes traditions religieuses, pour contribuer à donner aux hommes du XXIe siècle une vision unifiée et cohérente du monde.

La science, l’homme et le monde Broché – 16 octobre 2008

Cet ouvrage rassemble des contributions de personnalités – dont sept prix Nobel – provenant des sciences de la matière, de l’univers et de la vie, mais également des sciences de l’environnement, de l’économie et de la philosophie. Elles abordent la plupart des grands défis que pose à l’humanité le progrès des connaissances scientifiques, les implications philosophiques et métaphysiques de certaines de ces avancées, les limites à ne pas franchir, les garde-fous éthiques à mettre en place et les solutions possibles. Quatre prix Nobel de médecine se livrent notamment à un débat sur la nature de la vie et le processus de l’évolution. Ce livre permet de faire le point sur toute une série de questions allant de nos connaissances en science fondamentale au réchauffement climatique, à la mondialisation, aux OGM et au clonage tout en passant par des considérations d’ordre philosophique et même théologique. Il est rare de trouver dans un seul ouvrage des textes couvrant des champs aussi divers avec néanmoins une cohérence interne : celle selon laquelle l’homme doit toujours être placé au centre de nos préoccupations.

—-

Au-delà de Darwin : Pour une autre vision de la vie

14 septembre 2009

Au delà de Darwin
Depuis la publication, il y a cent cinquante ans, de L’Origine des espèces, on considère que les êtres vivants sont issus d’un processus de sélection naturelle et de lutte pour la vie. Or, des résultats de recherche provenant de diverses disciplines – paléontologie, génétique, biochimie – montrent que la structure des êtres vivants ne provient pas d’une série d’adaptations mais est inscrite dans les lois mêmes de la nature. Les organismes vivants ne sont pas des machines assemblées au hasard de l’évolution, ils possèdent leur propre logique interne. C’est cette dernière qui, à long terme, commande l’évolution des espèces, et non la sélection induite par les changements de l’environnement. Les tenants du darwinisme et du créationnisme commettent donc la même erreur : considérer les structures et les formes des êtres vivants comme des résultats arbitraires, façonnés par un concepteur pour les uns, par la sélection naturelle pour les autres. Cette nouvelle vision, qui remet en cause la conception communément admise de l’évolution, ouvre la voie à une révolution copernicienne dans le domaine des sciences de la vie.
—-

La science en otage : Comment certains industriels, écologistes, fondamentalistes et matérialistes nous manipulent Broché – 28 octobre 2010

Jean Staune analyse les dérives épistémologiques et les processus de désinformation de deux domaines qui ont été particulièrement médiatisés ces derniers mois : le réchauffement climatique et les mécanismes de l’évolution (année Darwin en 2009). Il se livre à une déconstruction des arguments des deux parties en présence. C’est l’originalité du présent ouvrage, qui donne au lecteur tous les éléments montrant comment  » climato-sceptiques  » et  » réchauffistes  » d’un côté, et créationnistes et darwinistes de l’autre, dénoncent les erreurs de leur opposants en évitant de mettre en lumière le fait que les mêmes procédés existent dans leur propre camp ! Exemple : une information essentielle a été cachée au public aussi bien par la quasi totalité des scientifiques travaillant avec le GIEC que par les médias relayant leurs informations : la terre ne se réchauffe plus depuis 10 ans. Cette information est pourtant accessible mais seulement au cœur de sites spécialisés du GIEC qu’il est très difficile de trouver seul. Un certain nombre de climato-sceptiques ont commencé à diffuser cette information mais, en prétendant corriger une désinformation, ils désinforment eux aussi le public comme le montre les courbes truquées du dernier livre de Claude Allègre censées corriger… les courbes truquées du GIEC !

Science Philosophie révélation Broché – 3 décembre 2013

28 mai 2015

de Jean STAUNE et Jacques ATTALI
les clés du futur

Présentation de l’éditeur

Expert en sociologie, en économie, en management, en philosophie et en science, Jean Staune est un intellectuel atypique. Ses compétences pluridisciplinaires lui ont permis de développer une approche inédite pour appréhender l’extraordinaire mutation que connaît notre époque : cinq révolutions – scientifique, technologique, managériale, économique, sociétale – simultanément à l’œuvre qui vont profondément impacter notre façon de produire, de consommer et de vivre, bouleversant ainsi tous nos repères traditionnels. Dans cette synthèse exceptionnelle, fruit de quinze années de recherches, Jean Staune dessine les contours du monde de demain et livre à chacun d’entre nous les clés pour s’y adapter. Un ouvrage essentiel, résolument optimiste, nourri de dizaines de rencontres avec ceux qui développent les idées et inventent les pratiques d’une nouvelle aventure humaine.

Biographie de l’auteur

Philosophe des sciences, diplômé en économie, management, philosophie, mathématiques, informatique et paléontologie, Jean Staune est enseignant dans le MBA du groupe HEC et expert de l’Association pour le progrès du management. Il est notamment l’auteur du best-seller N otre existence a-t-elle un sens ? (Presses de la Renaissance, 2007).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.