Eveillés et indignés

ou… les créatifs culturels :
Des Indignés aux Créatifs culturels, une force sociale – constituant un puissant levier de changement – est en marche et est prête à faire bouger les lignes politiques. Il ne s’agit plus d’être de gauche ou de droite, mais bien de montrer qu’une troisième voie est possible, la voie… de l’avant! Alors qui saura incarner ce « Yes we can » à la française?
« Vos urnes sont trop petites pour nos rêves! » pouvait-on lire sur les pancartes des Indignés de Madrid… ces Indignés qui, des révoltes arabes à Occupy Wall Street, en passant par Londres ou Athènes, donnent de la voix pour se faire entendre du reste de la population. Mais de manière créative et spontanée, sans leaders, sans idéologies, sans structures et sans mot d’ordre bien précis si ce n’est le souhait d’un changement réel… Alors, simple vaguelette dans l’écume de la crise ou lame de fond d’un modèle de société à bout de souffle?
Petit flash-back. En 2000, le sociologue Paul Ray et la psychologue Sherry Anderson publient une étude issue de 12 années d’enquête auprès d’un échantillon représentatif de 100 000 personnes (1) aux Etats-Unis. Celle-ci démontre avec étonnement que pas moins de 26% des adultes américains – soit 50 millions de personnes – ont profondément modifié leur vision du monde, leurs valeurs et leur mode de vie. Et que leur nombre est en croissance régulière et rapide: en l’espace d’une génération, ils seraient ainsi passés de 5% au début des années 60 à plus de 33% aujourd’hui (chiffres des dernières études). « Nous décidons de les appeler les Créatifs culturels car, d’innovation en innovation, ils sont en train de créer une nouvelle culture pour le 21e siècle » précisent-ils alors. Des valeurs qui ne sont ni significativement liées à l’âge, à la génération, aux revenus, ou encore au niveau d’étude. Seule exception démographique notable: 60% sont des femmes! Un peu plus tard en France, une étude de 2007 crédite de 38% le courant de ces mêmes Créatifs culturels (2). Dans notre hexagone autant que dans d’autres pays européens, la masse critique est donc déjà atteinte. Tous comptes faits, les Indignés ne seraient-ils donc pas plutôt des… Eveillés?

Pour lire l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.