12 observationsd’OVNI inexpliquées par la science

Science & Vie édition spéciale juillet 2016

 

Sur les milliers de témoignages recueillis par le Geipan 10% environ restent inexpliqués et la commission de l’armée de l’air américaine –projet Blue Book– des années 50, période faste d’observation d’OVNI, a étudié 12 618 cas de 1952 à 1969. Sur ce nombre, 701 sont restés inexpliqués soit 5,5%.

Science et Vie a sélectionné 12 de ces cas répertoriés sur les 5 continents issus des archives déclassifiés de la CIA, du GEIPAN ou d’autorités locales.

1949, Las Cruces -EU : Clyde Tombaugh astronome américain qui a découvert Pluton rapporte l’observation d’un OVNI dans le ciel nocturne du Nouveau Mexique le 20/08/1949. Avec sa femme et sa belle-mère il avait vu ce soir là durant quelques secondes 8 lumières rectangulaires. L’enquête menée en 1952 dans le cadre du projet Blue Book n’a pas permis de trouver d’explication rationnelle.

1952, Gleismershausen -All. de l’Est : La nuit du  9 juillet Oscar Linke ancien maire âgé alors d’une quarantaine d’année rentre chez lui avec sa fille. Il rencontre une forme étrange sur le bord de la route : 2 humanoïdes vêtus d’une combinaison métallique et derrière eux un objet d’environ 15 m de diamètre. Alors que la fille appelle son père, les  humanoïdes sautent dans leur véhicule et disparaissent. Ce soir là de nombreux témoins ont vu un objet brillant et rapide qu’ils ont pris pour une comète.

1952, district d’Elisabethville au Congo belge : 2 disques volants sont aperçu au dessus d’une mine d’uranium. Leur vol suit des courbes élégantes, différentes de celles des avions. Le phénomène dure environ 10 mn jusqu’à leur départ dans un grand bruit. Un pilote saute dans un avion et peut s’approcher d’eux à une centaine de mètres. Ce sont des disques de 10 à 15 m de diamètre.  Le commandant précise que ces objets pouvaient faire des bonds verticaux de 200m en quelques secondes et filer à une vitesse qu’il apprécie à 1500 km/H soit 3 fois celle d’un avion de ligne de l’époque.

1952, Mahgreb et sud d’Espagne : Le 22 mai un OVNI en forme de fusée qui dégage beaucoup de fumée est signalé par plusieurs personnes dans le ciel de Barcelone. Le 3 juin un objet émettant une pâle lumière verte et circulant à vitesse fulgurante est aperçu par de nombreuses personnes dans le ciel de Sousse -Tunisie- 8 jours plus tard un objet se déplassant à vitesse fulgurante avec une énorme fumée est aperçu dans le ciel de Meknès puis à nouveau 2 objets dans le ciel marocain le 15 juin dont l’un, un disque de flammes blanches, vers Taourirt.

1954, Quarouble – France : Ce soir là, vers 22h30, Marius Dewilde installé dans sa maison entend les aboiements répétés de son chien. Il voit deux masses sombres qui se déplacent sur les voies de chemin de fer. Avec sa lampe torche il voit 2 petits êtres de moins d’un mètre de hauteur coiffés d’un scaphandre et une soucoupe avec une lumière intense qui décolle dans un grand bruit. L’enquête de la police révélera qu’à cet endroit les cailloux sont carbonisés avec des traces de griffes en forme de cercle sur les rails.

1957, Antananarivo – Madagascar : Le 16 août, vers 17h de nombreux habitants de la capitale observent dans le ciel une boule de lumière verte qui semble s’écraser sur une colline puis revient survoler la ville. Ce survol provoque des pannes d’électricité et dans les zones survolées les animaux sont affolés. Selon les déclarations publiques des militaires, le général Fleurquin, commandant en chef de l’armée de l’air française, a par la suite réuni une équipe de scientifiques pour mener une enquête dont aucune trace n’a pu être retrouvée dans les archives.

1957, Fort Itaipù, Brésil : Le 4 novembre 2 sentinelles font une ronde nocturne dans une petite forteresse face à l’océan près de Sao Paulo lorsqu’ils remarquent une étoile très brillante qui s’approche d’eux à grande vitesse. C’est en fait un énorme disque. Soudain il émet un étrange bourdonnement et les deux hommes sont aveuglés et brûlés au deuxième degré. Une panne électrique survient à ce moment. Les enquêtes brésiliennes et américaines n’ont pas permis d’expliquer ce qui s’était passé.

1957, sud des Etats-Unis : Le 17 juillet, un bombardier de reconnaissance RB-47 avec 6 officiers à son bord effectue un vol d’entraînement au dessus du golf du Texas. Les instruments de l’appareil détectent tout à coup un signal étrange qui disparaît des écrans puis réapparaît rapidement, suivant chaque fois le bombardier de très près. Certains membres ont aperçu une lumière dans le ciel qui pouvait changer de direction en un clin d’oeil. Cet OVNI a suivi l’avion sur 1300 km survolant ainsi plusieurs états du sud des EU.

1959, Boianai, Papouasie-Nouvelle- Guinée : Le 26 juin un village entier est survolé par des disques habités vus par des dizaines de personnes. Certains sationnent à environ 100 m alors que d’autres vont et viennent au-dessus du village. Ils semblent munis de 4 « jambes » et de portes latérales. Plusieurs silhouettes humanoïdes sont aperçues. Le révérend William Gill, présent, rapporte que la scène s’est reproduite le lendemain et que des signes ont été échangés avec une des créatures. L’astronome américain J. Allen Hynek qui a enquêté n’a pu trouver d’explication rationnelle.

1976, Téhéran-Iran : Le 19 septembre vers  minuit la base aérienne de Mehrabat reçoit de nombreux appels relatant l’observation d’une lumière brillant dans le ciel. 2 avions sont envoyés et alors que le premier est victime d’une panne de communication, le second témoigne que la lumière s’éloignait au fur et à mesure qu’il cherchait à s’en approcher. Il persiste et l’OVNI lui envoie un missile qui retourne à son point de départ. Il tente de répliquer mais ses commandes sont tombées en panne.

1978, Détroit de Bass – Australie : Frederick Valentich jeune pilote australien survole l’océan près de Melbourne aux commandes d’un petit avion. Il signale par radio un objet étrange à 300 m au-dessus de lui, nimbé d’une étrange lumère verte. Petit à petit le moteur de son avion montre des signes de fatigue, le contact radio est perdu et il disparaît. Son appareil ne sera jamais retrouvé bien que la météo fut ce jour là excellente. Aucune explication n’a pu être trouvée.

1981, centre de la Chine provinces du Sichuan et du Yunnan : Ce 24 juillet vers 22h38 un grand nombre de personnes – plusieurs millions selon les médias- ont observé dans ces provinces un point brillant en direction du nord. Petit à petit celui-ci grandit et un halo nuageux se forme autour et prend la forme d’une spirale de couleur argentée. Le phénomène est observé pendant 6 à 7 mn. Aucun phénomène ni objet volant n’a pu être associé à ces observations.