Le jeûne

le syndrome du colon irritable  sur Wikipedia

 

le jeûne sur Wikipedia

 

 

Science et avenir Elena Sender 01/02/2019 : le jeûne est-il bon pour la santé ?

  • jeûne partiel  :avec bouillons et jus très peu caloriques
  • jeûne complet : uniquement de l’eau ( jeûne hydrique)

Les cinq premiers jours, le corps siphonne les réserves de glucose (énergie) du foie, avant de les puiser dans le tissu adipeux et les muscles. Au-delà, le foie et les reins se mettent à produire des corps cétoniques (acétone, acides acétylacétique et bêtahydroxybutyrique), utilisés à la place du glucose, qui participent à créer une sensation coupe-faim euphorisante. Éliminées généralement dans les urines, ces substances deviennent toxiques lorsqu’elles sont produites en excès.

En pratique, le jeûne consiste souvent d’une diète stricte à base de bouillon de légumes et de jus de fruits inspiré de la méthode Buchinger à visée « ‘préventive » mais pas « ‘thérapeutique‘ », le jeûne médicalisé n’étant pas autorisé en France. Mais d’autre pays comme l’Allemagne ou la Russie l’utilisent dans diverses indications.

Médiatisée en 2012 par un documentaire de Thierry de Lestrade, cette diète est pratiquée par ses adeptes pour lutter contre des maladies inflammatoires (arthrose, polyarthrite rhumatoïde, maladies de l’intestin, affections cardio-vasculaires…).

Ces vingt dernières années, des travaux ont effectivement montré une diminution des marqueurs de l’inflammation (prolifération lymphocytaire, taux d’orosomucoïde aussi nommé alpha1 glycoprotéine acide) dans le plasma de sujets soumis à un jeûne partiel ou total.

Toutefois la pertinence de ces essais cliniques reste très discutée. Ainsi, dans un rapport de 2014, l’Inserm a évalué pas moins de 351 publications scientifiques concernant les effets préventifs et thérapeutiques du jeûne. Et a conclu qu’aucune donnée clinique reposant sur des essais rigoureux ne corrobore à ce jour ces pistes, estimant donc que la portée médicale du jeûne demeure théorique.

Un jeûne de plus de 40 jours menace votre vie

De plus, il faut faire particulièrement attention ! Au-delà de quarante jours, la vie est menacée. En 2014, un rapport de l’Inserm soulignait le manque d’études solides sur la question. Il concluait que si la pratique du jeûne encadré médicalement (non autorisée en France) semble « globalement peu dangereuse », des risques réels existent « dans des contextes différents, et la plus grande prudence est alors de mise ».

le jeûne – Herbert M Shelton en lecture libre  : »L’auteur de cet ouvrage est un savant, un hygièniste non dans le sens restreint donné habituellement au mot ´ hygiène , mais dans l’acception
la plus large et la plus précise du terme, c’est à dire en tant que science du
maintien et du rétablissement de la santé ».

L’oeuvre du Dr Shelton est immense, elle ne se borne pas à l’étude du
jeûne ; c’est l’oeuvre d’un biologiste, d’un hygiéniste, d’un éducateur, d’un homme
qui, faisant table rase des dogmes légués  par le passé, a cherché à  résoudre le
problème de l’équilibre vital de l’homme.

Daniel Kieffer : L’homme empoisonné. Cures végétales pour libérer son corps et son esprit

 

le jeûne -Arte disponible du 16 janvier au 14 juillet 2020

Réalisation :
Thierry de Lestrade
Sylvie Gilman
Pays :
France
Année :
2011

le jeûne sur Passeport santé

 

comment jeûner -Thierry Raid

le jeûne intermittent 

thèse de pharmacie sur le jeûne thérapeuthique thèse de docteur en pharmacie -Rabat, -2018

l’IMC ( indice de masse corporelle) – sur topsanté

le jeûne intermittent a-t-il un intérêt en cas de SII ? Wecook  Wecare

 

les vidéos du Dr Perez

l’intestin pendant le jeûne : détox ? Risque d’intoxication ? Perspective de guérison

Intestin poreux : sortir du cercle vicieux

conférence : la restauration de l’intestin abîmé 

les erreurs à éviter avec les probiotiques et l’intestin poreux

refaire la perméabilité intestinale grâce au jeûne 

le formidable rôle immunitaire de notre intestin – professeur Joyeux

le réseau jeûne et bien-être 

l’hyperméabilité intestinale sur lanutrition.fr

le jeûne- conférence de naturopathie -JAUVAIS – janvier 2018 – cf biogrpahie du docteur Jauvais