Le Center Parc de Poligny – les Center Parcs

 

les Trois forêts vue aérienne

1Center Parc des trois forêts vue aérienne

1bisCenter Parc des trois forêts

2Center Parcs sur Wikipédia

 

3Les appréciations des Center Parcs sur Tripadvisor ( 16/4/16):

  • Bois franc dans l’Eure ouvert en 1988 -310 ha-: 5438 avis dont 1566 moyen et 1221 médiocre ou horribles (total 51%)
  • Les Hauts de Bruyère à Chaumont en Sologne ouvert en 1993: 3981 dont 836 moyen et 432 médiocre ou horrible (total 31%)
  • Le lac d’Ailette à Laon ouvert en 2007: 4776 avis dont 1363 moyens et 1119 médiocre ou horrible (total 51%)
  • Les 3 forêts ouvert en 2010 à Metz ouvert en mai 2010: le 16/4/16 : 4868 avis dont 859 moyen et 414 médiocre ou horrible(total 26%)
  • Les Bois aux daims ouvert en 2015 à Poitiers: 1471 avis dont 364 moyen et 234 médiocres ou horribles (total 40%)

4les projets en cours

Le projet de domaine de la Forêt de Chambaran, est situé sur le plateau de Chambaran, dans la commune de Roybon (Isère). Il comprendra 1 000 cottages sur une surface de 203 ha.

Dans le Jura, près de Poligny, 400 cottages sur une surface de 150 ha. Ouverture prévue en 2019.

En Saône-et-Loire, sur le site de la forêt du Rousset dans la commune du Rousset, 400 cottages sur 86 ha. Ouverture prévue en 2019.

5Pour un avant-goût  de Poligny : Emission de mai 2015 sur TF1 -reportage au Center Parcs de Moselle Les 3 forêts

 


Geo Confluences : dans les Chambaran aménagement et conflit d’acteurs autour d’un center parc

———-

Le Center Parcs de Poligny

Center Parc Poligny

6La décision du Conseil général du Jura – une motivation générée par la création d’emplois :

Ce vendredi 4 juillet(2014)l’assemblée délibérante départementale jurassienne s’est prononcée sur le « pré-protocole d’accord avec le groupe Pierre & Vacances pour la création d’un Center Parcs à Poligny », qui acte le principe d’engagement du Département dans ce projet.

Le Président du groupe Pierre & Vacances-Center Parcs, Gérard Brémond, a annoncé fin mars 2014 l’ouverture d’un Center Parcs « mid-size » de 400 cottages en forêt de Poligny, dans le Jura, à l’été 2018.

À la clé : 300 emplois dans le Jura. Historique ! Une telle nouvelle n’était pas arrivée depuis des décennies et sera assurément la bienvenue durant la période que nous vivons.

Cette annonce est l’aboutissement d’un travail commun qui aura duré plusieurs mois entre le Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs et les représentants des collectivités jurassiennes et franc-comtoises : Christophe Perny, président du Conseil général du Jura, Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Franche-Comté, Jean-François Gaillard, président de la Communauté de communes du Comté de Grimont et Dominique Bonnet, maire de Poligny.

 

7Projet Center Parcs de Poligny sur FaceBook

8Le Rousset : Le point sur les sites des Center Parcs

9Cndp – Commission nationale du débat public : débat du 20 avril au 4 septembre 2015

-présentation du projet 

-les archives des réunions publiques

-le 23 avril : 370 participants

-le 11 juin : 200 participants

– le 9 juillet : 275 participants

– le 3 septembre : 275 participants

La synthèse du projet :

Sur un terrain d’environ 150 hectares, le projet consiste en un village organisé selon un plan compact. Un cœur de village comprend des équipements de loisirs, dont un espace aqualudique couvert, et de services (pour environ 12000 m²). Autour du cœur du village rayonnent 400 cottages répartis en trois ou quatre hameaux. Le domaine est un espace sans voitures. Les déplacements des visiteurs se font à pied et à vélo, et des parkings décentralisés sont aménagés à l’entrée des hameaux de cottages.

Emplois

en phase de chantier, la création du Center Parcs de Poligny générerait, suivant la phase des travaux et pendant deux ans environ, de 250 à 500 emplois, principalement salariés d’entreprises locales;

En phase d‘exploitation, environ 300 emplois directs seraient créés dont 85 % en CDI, 15 % en CDD et 60 % à temps plein et seraient répartis comme suit :

Restauration 60 (cuisiniers, services)

Boutiques 18 (supérette, boulangerie, souvenirs, produits régionaux)

Loisirs 45 (maîtres-nageurs, animateurs)

Accueil et administration 40 (hôtesses, secrétariat)

Maintenance et entretien 137

Les hébergements : Les hébergements seraient financés par la vente des cottages et de leurs terrains, en majorité à des investisseurs institutionnels (assurances et caisses de retraites) et pour le solde à des particuliers, loués à long terme par bail commercial à la société d’exploitation. Cette société, filiale de Pierre & Vacances-Center Parcs, assurera la gestion et l’exploitation pour les propriétaires, en supportant l’ensemble des charges de fonctionnement et d’entretien. Les loyers sont garantis durant toute la durée du bail (que le cottage soit occupé ou non).

Les équipements collectifs : Les équipements collectifs regroupent l’espace aquatique, les équipements ludiques, les commerces et les restaurants. Estimés à 66 millions d’euros HT, ils seraient cédés, avec leurs terrains, à une société essentiellement publique (société d’économie mixte à l’étude). Cette dernière louerait ce patrimoine à la société d’exploitation du domaine (filiale à 100 % de Pierre & Vacances-Center Parcs) moyennant un loyer qui permettrait le remboursement intégral de l’emprunt en capital et en intérêts, hors fonds propres. Si le projet se réalise, Pierre & Vacances-Center Parcs s’engagera financièrement sur vingt ans et assumera au titre du bail le risque commercial et l’ensemble des charges d’entretien, de renouvellement et de réparations permettant le maintien en bon état de l’équipement sur toute la durée du bail.

L’investissement total : L’investissement total, hébergements et équipements, est estimé à 170 millions d’euros HT, dont 103 au titre des bâtiments et des infrastructures intérieurs au site, le reste concernant les équipements techniques, le mobilier, les aménagements intérieurs, la décoration… À cette somme s’ajoutent 11,7 millions d’euros HT au titre des réseaux extérieurs, qui ne sont pas réalisés sous maîtrise d’ouvrage Pierre & Vacances-Center Parcs

 

questions réponses 

relatives à l’emploi page 1

 

relatives à l’emploi page 2

 

relatives à l’environnement page 1

relatives à l’environnement page 2

relatives à l’environnement page 3

 

impact sur la vie locale page 1

impact sur la vie locale page 2

impact sur la vie locale page 3

 

le groupe Pierre &Vacances Center Parcs

les caractéristiques du projet page 1

les caractéristiques du projet page 2

les caractéristiques du projet page 3

 

modèle juridique économique et financier page 1

modèle juridique économique et financier page 2

modèle juridique économique et financier page 3

modèle juridique économique et financier page 4

 

relations avec les collectivités territoriales/équipements publics page 1

relations avec les collectivités territoriales/équipements publics page 2

relations avec les collectivités territoriales/équipements publics page 3

relations avec les collectivités territoriales/équipements publics page 4

le débat public page 1

le débat public page 2

Autres

 

les points de vue des participants : contributions ou cahiers d’acteurs

n°20 – office de tourisme de Poligny-Comté de Grimont

n°16 – motion de soutien de Jura Tourisme

n°26 – dossier technique de l’ONEMA -office national de l’eau et des milieux aquatiques

n°25 – contribution commune des chambres consulaires du Jura

n°9 cahier d’acteur d’EELV du CR Franche-Comté

n°24 – Vincent Bruyère – Poligny

n°18 cahier d’acteur d’ID JURA

n°13 – cahier d’acteur du groupe Facebook de soutien au projet

n°22 – cahier d’acteur de Gérard Lacroix sur la problématique de l’eau

n° 23 – cahier d’acteur de l’association des communes forestières du Jura

n°6 – cahier d’acteur du Parti de Gauche

n°21 – cahier d’acteur de la CMAR-chambre des métiers- du JURA

n°19 réflexions -Bernard Pouillard – Poligny

n°17- André Midol-Poligny

n°15 – carnet d’acteur du Pic Noir

n°14 Accueil paysan

n° 4 CCI du Jura

n°12 – Fédération BTP du JURA

n° 5- Fédération de pêche du JURA

n°11 André Midol-Poligny

n°11 Gérard Crut -Lons le Saunier

n°7 Dominique Roy – Pdt Conseil économique et social de FC

n°3 Jean-Michel Montassier -St Lothain

n°8 Center Park et développement économique

n°2 avis des communes forestières du Jura et de Franche-Comté

n°1 Christian Legraux (le Fied)

—–

10L’Association le Pic noir

  • 11Center Parcs c’est quoi ?
  • 12Le Projet Center Parcs à Poligny
  • 13Actions du Pic noir
  • 14Le Pic Noir sur Facebook

15Le blog d’opposants à Pierre & Vacances Center Parcs 

Le Jura libertaire : message du collectif jurassien 

l’actualité sur le Center parcs

16Le Center Parcs sur l’info comtoise autrement

17l’opposition du Parti de Gauche

17bisEurope écologie les Verts tire la sonnette d’alarme

17termanifestation à Lons le Saunier en janvier 2016 – Confédération paysanne, parti de gauche, EELV

18Center Parc sur verre de Terre

18 bis Center parcs : les anti tissent des liens –Saône et Loire 3 avril 2016

19“Ni ici ni ailleurs” coordination contre les center parcs de Roybon, le Rousset et Poligny –sur le journal de Saône et Loire 3 avril 2016

20Les center Parcs en Bourgogne et Franche-Comté sur Traces écrites News -sept 2015

21confirmation position de la région -3 février 2016 info Dijon

22L’esprit Center Parc

les cottages

Aqua Mundo

le bien-être

23la nature

  • des sites exceptionnels à proximité de magnifiques sites naturels et culturels
  • séjourner en pleine nature : les cottages s’intègrent au paysage qui les entoure
  • nos parcs sont recouverts à 90% par la nature et l’eau
  • domaines préservés : on se déplace à vélo ou tandem, voiturette électrique, mais aussi cheval ou poney…
  • activités de pleine nature : Balades en poney, vélo ou en segway, parcours de l’aventure, tir à l’arc, activités nautiques…
  • en harmonie avec les animaux : il n’est pas rare de croiser des biches, des lapins, des écureuils, et toutes sortes d’oiseaux.Et retrouvez tous les animaux de la campagne dans nos fermes pédagogiques.

Biodiversité & environnement : Gestion économique de l’eau, panneaux photovoltaïques, préservation de la biodiversité…

les activités

24Voix du Jura n° 3727 d’avril 2016: La Maire de Mirebel s’inquiète que l’alimentation en eau potable de sa commune qui dépend du syndicat des eaux de l’Heute la Roche passe après le projet Pierre & Vacances . Elle allerte les habitants de sa commune : les puits de captage  sont sur sa commune et la capacité de ceux-ci en période de sécheresse avoisine les 2000 m3 /jour ce qui est juste suffisant pour les usagers.

Des contributions au débat public

Analyse économique et financière par Pierre-Emmanuel Scherrer

Proposition Fédération pêche

Le projet Pierre &Vacances mis au débat public

Le TOP 15 des avis et contributions au débat public : réponses synthétiques aux questions portées dans le débat public

Réflexion pour des alternatives au projet de Center Parcs

ID JURA

ID JURA sur Facebook

ID JURA – contribution au débat public

le recensement des alternatives de la transition sur le territoire français

ID JURA le champ des possibles

Actuellement, plusieurs groupes de travail réfléchissent à des initiatives novatrices dans différents domaines :

Alimentation et écosystème au sein des zones industrielles : Les zones industrielles et commerciales regorgent d’espaces verts qui pourraient être valorisées pour l’approvisionnement alimentaire relocalisé de nos villes

Cycle de l’eau : économiser l’eau, certes, gérer l’eau, bien sûr, mais comment sensibiliser de façon originale et percutante à la question globale de l’eau? Aussi comment faire de la gestion écologique de l’eau un enjeu touristique ? Voilà un enjeu !

Développement de la viticulture : Les vins du Jura ont la cote, tant mieux ! Mais il n’y en a plus assez pour tout le monde. Replanter les espaces devenus des friches pour atteindre 300 hectares de nouvelles vignes est une piste sérieuse de travail d’ID Jura. (Le détail ici).

Économie de personnes âgées : Enjeu essentiel de nos sociétés, les personnes âgées doivent être intégrées au cœur d’une réflexion politique transversale globale en mesurant la richesse qu’elles représentent pour notre époque.

 

 

les 12 projets de la POC21

Territoire zéro chômeur de longue durée avec ATD Quart Monde

 le cahier d’acteur d’ID JURA à la CNDP


le spectre du lac de Chamboux, le projet abandonné par Pierre & Vacances en Côte d’Or -(Morvan) –Florence Genestier sur Info Châlon.com

…Le lac de Chamboux est un ensemble de trois étendues d’eau, artificielles, aménagé en 1985. C’est en ouvrant le quotidien régional le 11 septembre 2001, au moment où les Twin Towers s’effondrent à New York, que les habitants de ce joli coin du Morvan apprennent que l‘opérateur touristique (Pierre &Vacances) envisage un vaste projet immobilier à deux pas de chez eux…

…L’implantation est mise à mal par le combat à la fois informatif et juridique de l’association. Une décision du tribunal administratif de Dijon du 23 juin 2003 annule  la déclaration d’utilité publique du projet.

…« Le projet Pierre et Vacances a surtout été retoqué définitivement parce qu’il contrevenait aux nouvelles directives européennes des lois sur l’eau. Chamboux est un réservoir d’eau potable destiné à l’alimentation de plus de 20.000 personnes et les périmètres de protection du captage étaient concernés…

avril 2016 : la réflexion de Cyber contribuable 71 sur Vivre à Chalon.com

Le plan de financement du Département communiqué en juin 2015 :
-En 2031, selon le plan de gestion prévisionnelle, à l’échéance du contrat de location entre Pierre et Vacances et la SEM, les pertes cumulées de la SEM atteindraient 15 Millions €, soit le montant des apports en capital du Département et de la Région. Il n’y aura pas d’amélioration durant les années suivantes et les collectivités devraient donc passer par pertes et profits les 15 Millions € investis dans la SEM ;
Selon les calculs du Département, pour assurer le remboursement de l’emprunt obligataire de 16 M euros à l’échéance en 2039, la trésorerie serait dégagée essentiellement à partir de 2029 avec une accélération pendant les dernières années.
Le montant du loyer versé par Pierre et Vacances à la SEM est indexé sur l’indice IRL avec un plafond annuel limité à 1,5 %. Dans son approche, le Département prend l’hypothèse d’une augmentation annuelle de 1,2 %. Or, sur les trois dernières années l’IRL n’a progressé en moyenne annuelle que de 0,35 %. La différence actuelle de 0,85 % entraînerait, en cumulé sur 20 ans, une baisse significative du loyer et la SEM serait alors dans une situation financière délicate .
D’autre part le produit actuel Center Parc centré sur la bulle-piscine AQUAMUNDO sera-t-il toujours prisé dans la durée par la clientèle des particuliers.
La garantie de loyer donné par Pierre et Vacances à la SEM a une valeur limitée : Ainsi, au 30.9.2015, Pierre et Vacances donne déjà à ses investisseurs institutionnels et particuliers propriétaire des cottages, une garantie de plus de 2,280 millions d’euros, qui représente six fois ses fonds propres !

Les collectivités locales sembleraient donc pieds et poings liés avec Pierre et Vacances. Elles prennent par l’intermédiaire de la SEM des risques financiers dont elles ne mesurent pas toutes les conséquences.

Voiçi pourquoi, sur la base des éléments connus à ce jour,Cybercontribuable 71 émet les plus extrêmes réserves sur la réalisation de ce parc .

Jean Gadrey : un “manifeste pour l’emploi régional”

16/10/2015

Ce manifeste, qui propose une évaluation des besoins sociaux et écologiques essentiels et des emplois à créer ou préserver pour y répondre à cinq ans et à quinze ans, concerne certes une région (le Nord-Pas-de-Calais-Picardie), mais sa démarche pourrait en intéresser bien d’autres.

Il a été mis au point par un groupe de deux économistes et trois sociologues de l’Université Lille 1 et de l’Université de Picardie, coordonné par François-Xavier Devetter et Jean Gadrey. Il ne répond à aucune commande et il est indépendant de toute affiliation politique.

 

Pour lire “le manifeste”

 

le Pic Noir – présentation du montage financier du projet de Center Parcs – août 2016

 

close