Qu’est-il arrivé au progrès ?

Marianne -14 juin 2015

Le XXe siècle y croyait, plaçant tous ses espoirs dans un avenir meilleur. L’homme du XXIe siècle, lui, ne peut plus penser le progrès. Sans finalité, il n’est plus que tension… vers le rien. Extraits de “Le Progrès ? Point final”, de Robert Redeker, philosophe, auteur de nombreux essais et collaborateur régulier à “Marianne”.

Qu’est-ce qui a changé entre l’entrée dans le XXe siècle et l’entrée dans le XXIe siècle ? L’enthousiasme fidéiste dans le progrès s’est évaporé. 1904-1905 : on croyait au progrès – continuant un fétichisme déjà bien installé -, on lui chantait des hymnes, on lui tressait des louanges, tout avenir paraissait, du fait de ce progrès, radieux. Que cet avenir fût industriel, scientifique, technique, humain, politique, artistique, un même leitmotiv occupait toute la place : l’avenir ne pouvait qu’être meilleur que le passé ! La longue guerre de 1914 à 1989, qui ne pouvait s’achever qu’avec la défaite du dernier des trois monstres, le communisme, après le fascisme et le nazisme, était alors encore devant une Europe que l’ivresse du progrès aveuglait quant à ce sinistre avenir.

Telle une pieuvre, le progressisme a, depuis, investi tous les domaines de l’activité humaine : il y eut un cinéma, un théâtre, etc., «progressistes», et même l’Eglise se mit en tête sinon d’être progressiste à son tour, du moins de s’adapter au progressisme qui était devenu la loi du temps, la loi du temps présent. En notre commencement de XXIe siècle, cet enthousiasme a disparu. Loin de s’énoncer comme la radieuse évidence de jadis, qui rassemblait dans la même croyance Victor Hugo (thuriféraire immodéré du progrès) et Louis Aragon, Jules Ferry et Karl Marx, le concept de progrès aujourd’hui ne se prononce plus que dans une ambiance crépusculaire. […]

pour lire la suite

close
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x