Le spirituel, comme base de notre avenir

 

 

 

L’OBS – 4 février 2017

REGARD. Nos candidats à l’élection présidentielle sont restés enfermés dans le périmètre du politique tel que défini par les XIXe et XXe siècles. C’est pourquoi ils ne soulèvent plus aucune espérance collective, estime le philosophe Abdennour Bidar.

Pourquoi aucun de nos candidats à l’élection présidentielle n’incarne-il l’avenir ? Ils sont restés enfermés dans le périmètre du politique tel que défini par les XIXe et XXe siècles… Libéralisme ? Etatisme ? Socialisme ? Souverainisme ? Nationalisme ? Ces catégories ne captent plus rien du monde que nous voudrions voir advenir. Ils ne soulèvent ni ne rassemblent plus aucune espérance collective.

Le nouveau moteur de l’histoire est ailleurs. Du côté de ce qu’on avait cru exclu pour toujours de nos existences sociales et politiques : ce spirituel que la sécularisation avait relégué et confiné dans l’espace de la vie privée. Or, surprise, c’est bien lui qui soudain remonte irrésistiblement du fond de la société et du fond de nos âmes !

Retour du “religieux” ? Non, c’est délibérément qu’ici je dis “spirituel” et non pas “religieux”. Car les religions qui reviennent aujourd’hui pour le meilleur (comme ressources de questionnement et de vie éthique) et pour le pire (avec leur cortège d’intolérances, de dogmatismes et d’aliénations) sont l’élément le plus visible d’un phénomène bien plus vaste : le retour de ce “spirituel” dont elles n’ont pas le monopole, quoi qu’elles en disent.

Abdennour Bidar, Philosophe, essayiste, spécialiste de l’islam et des évolutions contemporaines de la vie spirituelle.

pour lire l’article 

 

Une réflexion sur « Le spirituel, comme base de notre avenir »

  1. Article très juste , et je dirais que j’ ai observé moi-même un retour , un désir de spiritualité chez les jeunes de 18 à 35 ans . Mais cette aspiration se manifeste en premier lieu , par un intérêt nouveau pour la religion , car cette jeunesse a besoin de repères , et peut-être même de dogmes , pour se sentir protégée . Ils ont vécu dans l’ immense déception de ce siècle qui , bien qu’ ayant apporté des découvertes extraordinaires ,les a précipités dans un monde virtuel où personne ne peut véritablement s’ épanouir , en raison de l’ uniformité et de la négation de l’ individu qu’ il porte en lui-même . Autour de moi , j’ ai vu des jeunes gens n’ ayant eu aucune éducation religieuse au sein de leur propre famille , demander à être baptisés . Cela n’ a rien d’ étonnant , car au Ciel , il existe une activité fébrile , qui a pour but de déclencher ce désir Spirituel chez les nouvelles générations . Et cela , les Anges l’ évoquent très souvent , comme une sauvegarde de l’ Etre humain qui va inévitablement et dans un délai très court , être confronté à une purification globale de la Terre, que l’Ecologie la plus pointue ne sera jamais en mesure d’ accomplir . ” Le Climat , c’ est nous qui nous en occupons ” disent les Anges . Et quant à l’ innocence de la jeunesse , à sa demande d’ Amour dont elle est gravement privée dans notre société , c’ est grâce à elle que bien des choses nous seront pardonnées .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *