Tout est conscience-une voie d’éveil bouddhiste

Editions Albin Michel (17 février 2010)

Jean-Marc Vivenza, auteur de Nâgârjuna et la doctrine de la vacuité, poursuit ici son exploration limpide des philosophies fondatrices du bouddhisme ancien.

Née au IVe siècle de notre ère au Gandhara, l’école du Yogâcâra ou voie de ” l’esprit seul ” est l’une des écoles philosophiques bouddhistes les plus fécondes. Ses idées ont imprégné la pensée bouddhique à un point tel qu’on ne les distingue plus de l’enseignement originel du Bouddha. Ses maîtres enseignent l’inexistence pure et simple du monde de l’illusion et de l’impermanence. Tout ce à quoi nous sommes attachés, tout ce qui pour nous est chargé de vérité et de sens, ne relève que d’une trompeuse construction de l’esprit nous enchaînant à un rêve qui, il faut bien l’avouer, n’est en général qu’un triste cauchemar.

 


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.