Une start-up française innove avec une nouvelle classe d’antidouleurs

vu sur http://www.lemonde.fr/sciences

Une nouvelle classe d’antidouleurs fonctionnant sur un mécanisme naturel a été mise au point par une start-up française qui a présenté mercredi 7 mars des premiers résultats encourageants laissant espérer une commercialisation d’une nouvelle molécule à l’horizon 2017.

“Aucun type d’analgésique avec un tel potentiel d’efficacité n’a été mis sur le marché au cours des vingt dernières années en dépit d’une recherche particulièrement active”, assure le Pr Bernard Roques, cofondateur de la start-up Pharmaleads, qui conduit ces recherches.

“MORPHINES INTERNES”

Le principe d’action se base sur les enképhalines, des “morphines internes”secrétées naturellement par le corps, sur lesquelles le Pr Roques travaille depuis plus de trente ans. Les enképhalines “donnent la même réponse analgésique” que la morphine, dérivé de l’opium bon marché abondamment utilisé dans les hôpitaux pour soulager la douleur.

Mais les enképhalines ont le désavantage d’avoir “un temps de vie extrêmement court car elles sont dégradées très rapidement par deux enzymes”, explique le PrRoques. “L’idée très simple” du PL37, la molécule mise au point par Pharmaleads,“c’est d’inhiber complètement ces deux enzymes, ce qui va augmenter la concentration des enképhalines dans le corps avec un effet puissant, un temps de vie très long et une réponse de type morphinique”.

pour lire la suite de l’article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.