Le Mysticisme chrétien

(page en construction)

Les charismes, dons de l’Esprit

 

Marc 16 (16:20)

Jésus ressuscité dit aux onze Apôtres: «Allez dans le monde entier. Proclamez la Bonne Nouvelle à toute la création. Celui qui croira et sera baptisé sera sauvé; celui qui refusera de croire sera condamné.
«Voici les signes qui accompagneront ceux qui deviendront croyants: en mon nom, ils chasseront les esprits mauvais; ils parleront un langage nouveau; ils prendront des serpents dans leurs mains, et, s’ils boivent un poison mortel, il ne leur fera pas de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades s’en trouveront bien.»
Le Seigneur Jésus, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel et s’assit à la droite de Dieu. Quant à eux, ils s’en allèrent proclamer partout la Bonne Nouvelle. Le Seigneur travaillait avec eux et confirmait la Parole par les signes qui l’accompagnaient.

Question : certains guérisseurs travaillent-ils avec Dieu ou déconseillez-vous toutes ces pratiques ?

Dans le cadre des rencontres du #CycleBêta, le Père Joseph-Marie Verlinde répond à vos questions.

Je redis qu’il faut maintenir la distinction entre pouvoirs et charismes. Tous ces pouvoirs relèvent des pouvoirs préternaturels – au-delà du naturel-

Le pouvoir surnaturel est le pouvoir que seul Dieu peut exercer.

Le pouvoir préternaturel est entre les deux : je dois avoir une aide autre que naturelle qui est d’origine soit divine soit diabolique et c’est là le discernement pour en connaître l’origine. Si c’est l’oeuvre de Dieu c’est un charisme ou si c’est l’oeuvre des esprits et du monde occulte dont l’Eglise nous dit : ce sont des démons.

L’Eglise n’aime pas du tout les phénomènes préternaturels. Je pense au cas de canonisation de Malestroit. Le cardinal en charge de la cause de béatification a refermé le dossier en disant : “trop c’est trop”. Chaque phénoméne préternautrel doit être discerné. D’où vient-il ? Regardez le cas du Padre Pio sans doute le plus grand saint du XX ième siècle. La multiplicité des cas préternaturels qu’il a vécu ont été un gros handicap à la béatification. L’Eglise n’aime pas du tout ce genre de phénomènes car le démon peut singer les oeuvres de Dieu. Thérèse Neumann n’a pas été béatifié ( procédure ouverte en 2005)

Il y aussi le psychologique humain qui peut jouer. Il y a des stigmates qui sont purement d’origine psychologique. Ignace (de Loyola) disait : il y a l’esprit d’en haut, l’esprit d’en bas et il y a le mien. Il faut toujours discerner à quel niveau on se trouve.

Mais je ne dis pas que les charismes n’existent pas : je lis dans la lettre aux Corinthiens chapitre 12 versets 4 et suivants :

4 Il y a toutes sortes de dons, mais c’est le même Esprit. 5 Il y a toutes sortes de services, mais c’est le même Seigneur. 6 Il y a toutes sortes d’activités, mais c’est le même Dieu ; et c’est lui qui met tout cela en action chez tous.
7 En chacun, l’Esprit se manifeste d’une façon particulière, en vue du bien commun. 8 L’Esprit donne à l’un une parole pleine de sagesse ; à un autre, le même Esprit donne une parole chargée de savoir. 9 L’Esprit donne à un autre d’exercer la foi d’une manière particulière ; à un autre, ce seul et même Esprit donne de guérir des malades. 10 A un autre, il est donné de faire des miracles, un autre reçoit une activité prophétique, un autre le discernement de ce qui vient de l’Esprit divin. Ici, quelqu’un reçoit la faculté de s’exprimer dans des langues inconnues, et il est donné à un autre d’interpréter ces langues. 11 Mais tout cela est l’oeuvre d’un seul et même Esprit qui distribue son activité à chacun de manière particulière comme il veut.

 

 

 

 

 

 

Mystères – émission de TF1

close