Volailles contaminées aux bactéries

 selon une étude de l’UFC Que Choisir

L’UFC Que Choisir a publié son rapport d’analyse de cent échantillons de volailles vendues dans la grande distribution, sur les marchés et en boucherie. 26% d’entre elles seraient contaminés aux bactéries antibiorésistantes.

Une volaille sur quatre est porteuse de bactéries résistantes aux antibiotiques selon le rapport de l’UFC Que Choisir paru lundi 10 mars. L’association de consommateurs a testé en laboratoire une centaine d’échantillons de volaille vendues en supermarché, marché et boucherie.

Sur les cent morceaux analysés, plus d’un sur quatre était porteur d’un nombre significatif de bactéries Escherichia coli, résistantes aux antibiotiques. Parmi les échantillons contaminés, 23% (parmi lesquels les volailles Label Rouge) comportaient des bactéries résistantes aux antibiotiques critiques : des antibiotiques dit « cruciaux », utilisés en médecine humaine dans le cas de pathologies graves.

Sans surprise, les poulets et dindes standards et premiers prix seraient les plus impactés. Au contraire, les volailles bio, pour lesquelles le recours aux antibiotiques est plus strictement limité, seraient les moins touchées.

Si dans l’élevage traditionnel les antibiotiques sont employés aussi bien de manière préventive que curative, l’élevage bio n’autorise leur utilisation qu’en curatif, avec un maximum autorisé de trois par an, explique la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique.

Les résultats de ce rapport soulèvent un problème de santé publique. L’antibiorésistance augmente constamment du fait de l’utilisation intensive d’antibiotiques dans les élevages conventionnels et de leur surconsommation en médecine humaine. Diffusées lors de la cuisson ou transférées lors de la consommation de la viande, ces bactéries sont sources de pathologies humaines graves sur lesquels les traitements par antibiotiques s’avèrent alors inefficaces.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.