Les Chamans, les maîtres du désordre.

 

Le chamanisme figure parmi les médecines les plus anciennes, mais aussi parmi les premiers moyens que l’homme a su développer pour invoquer le sacré. Ce voyage initiatique «en pays chaman», débute au Maroc, à la rencontre d’Abdellah. Contraint d’accueillir le don qui lui a été fait, celui-ci se plaît à défier de dangereux reptiles. Mais vaincre les serpents n’est pas son seul pouvoir. Abdellah le chaman vient au secours des hommes et accomplit, lors de cérémonies spectaculaires appelées «Lila», les rites nécessaires à l’apaisement des Djinns, ces esprits qui investissent le corps des hommes et exercent sur eux leur pouvoir pernicieux.

 

Alimentation, science et spiritualité – se nourrir au XXI e siècle

Broché: 446 pages

  • Editeur : Fernand Lanore (11 août 2008)
  • Collection : Santé

Gabriel Cousens, est médecin psychiatre, biochimiste, nutritionniste, et conférencier. Chef de file et praticien dans le domaine du rajeunissement, de la promotion de la nutrition pour la santé physique et de la croissance spirituelle, il s’est spécialisé dans la guérison de nombreuses maladies chroniques dégénératives. Il a publié plusieurs ouvrages traduits dans le monde entier.

Alimentation, science et spiritualité

Cet ouvrage est devenu d’emblée un classique. Il explique avec clarté les fondements de la nouvelle diététique américaine qui prend le contre-pied d’une alimentation industrielle génératrice de souffrances et de maladies et propose une façon de se nourrir permettant la santé du corps et le développement des capacités spirituelles de l’être humain. En faisant la synthèse des enseignements spirituels universels et des découvertes les plus récentes de la science, l’auteur montre comment l’alimentation consciente peut devenir un extraordinaire outil de développement personnel. Chakras, Kundalini, corps subtils, jeûne, alimentation, arc-en-ciel… Ce livre aborde tous les sujets avec précision, ouvrant toutes grandes, pour vous, les portes de l’épanouissement illimité ! Le livre indispensable pour entrer en pleine forme dans le vingt et unième siècle !

Le sommaire  et une partie du livre sont consultables ici


 

 

 

 

 

 

Ré-enchanter le Monde

 

 

 

Festival de FEZ des Musiques sacrées du Monde – du 08 juin au 16 juin 2012

Ré-enchanter le monde « Hommage à Omar al Khayyam »

Peut-on considérer aujourd’hui que le mur de la raison pure, sur lequel se base le modernisme, se fissure et menace de s’effondrer?.

D’une façon surprenante le rationalisme livré à lui- même semble avoir tissé au cours du temps, en même temps qu’une extraordinaire inventivité technologique, un étrange totalitarisme d’autant plus efficace qu’il reste invisible. Du moins jusqu’à ses dépassements les plus récents où, après “l’horreur économique”, on parle de plus en plus aisément d’une dictature financière dont on ressent quotidiennement les effets, sans en comprendre véritablement les leviers. De moins en moins de gens sont disposés à considérer qu’il s’agit là d’une fatalité, appelée mondialisation, avec laquelle le politique lui- même doit bien se résigner à composer, sans espoir de dépassement. Car la fatalité ici n’est pas qu’économique. Elle a des conséquences sociales, culturelles humaines que l’on ne peut plus méconnaitre.

Ré-enchanter le monde c’est entrevoir les possibilités de nouveaux rapports à celui-ci où la fatalité, et donc la dictature du fait accompli, n’a plus de place. C’est reprendre à rebrousse-poil le processus actuel de délitement pour y restituer la place de l’homme, de la culture, de la spiritualité ; échapper au diktat du tout économique et retrouver la liberté de l’esprit. Cela sera peut-être le fruit d’une prochaine indignation après toutes celles qui l’ont précédée.

Ici la poésie, la quête du beau, l’art de vivre – qu’il faut prendre en compte à côté du niveau de vie, comme une richesse immatérielle, eh oui cela existe!- du vivre ensemble doivent reprendre tous leurs droits. Comment entamer une telle épopée à la fois individuelle et collective tout en échappant aux mille pièges tendus par les différentes formes de recherche du pouvoir pour lui-même, qu’elles soient matérialistes ou idéalistes, politiciennes ou fondamentalistes?

Ce sont les fragments d’enseignements que pourrait nous inspirer un personnage hors du commun et , d’une certaine façon, hors du temps, Omar Al Khayyam, poète , homme de science, philosophe, spirituel dont plus de dix siècles nous séparent et dont les quatrains , Rubiyat, fulgurances poétiques, ont tant de choses à nous dire.

Faouzi Skali
Directeur Général de la Fondation Esprit de Fès