Anita Moorjani

 Anita Moorjani aurait dû mourir d’un cancer au stade terminal. Après qu’elle soit tombée dans le coma, ses organes cessant de fonctionner les uns après les autres, les médecins annoncent à sa famille qu’il ne lui reste que quelques heures à vivre. Après avoir vécu une NDE (Near death experience, expérience aux frontières de la mort), elle témoigne pour la seconde fois devant la caméra de Lilou Macé. Bouleversant.

Anita Moorjani interviewée par Lilou Macé. Cliquer sur l’icone « Sous-titres » au bas de l’écran, quand vous aurez accédé à la vidéo, pour avoir la traduction française.

Anita Moorjani, une indienne vivant à Hong Kong, aurait dû mourir d’un cancer lymphatique au stade terminal en 2006. Elle est tombée dans le coma, ses organes cessant de fonctionner les uns après les autres. Les médecins ont annoncé à sa famille qu’il ne lui restait que quelques heures à vivre.

Or, pendant ce temps là, elle vivait une intense expérience de l’autre côté du voile, absorbée dans un sentiment d’amour total. Elle atteint alors une clarté et une compréhension immédiate de ce qu’est réellement la vie, des raisons de sa maladie, de la puissance et des capacités stupéfiantes dont nous sommes dotés, nous les êtres humains.

Après avoir choisi de revenir (voir encadré), elle a très rapidement guéri de son cancer. Elle a adopté une nouvelle attitude face à la vie, la vivant joyeusement et sereinement, dispensant de l’amour autour d’elle. Elle dit qu’elle se sent guidée par des êtres de Lumière et ne connait plus la peur parce qu’elle a réalisé que tout n’est qu’illusion et que la seule réalité est l’amour.

Elle dispense aujourd’hui une forme d’enseignement sur la vie au travers de conférences, de vidéos et d’un livre qu’elle a écrit « Mourir pour être moi ».

Diagnostic incurable mais revenue guérie à la suite d’une NDE : Mon voyage de guérison des frontières de la mort aux portes de la vie  – 26 octobre 2012

Revenue guérie de l’au-delà : Une NDE m’a sauvée – 23 septembre 2015

En 2002, Anita Moorjani apprend qu’elle a un cancer lymphatique. Durant quatre ans elle va se battre, niais le cancer finit par gagner du terrain et se généraliser. Alors que les médecins ne lui donnent plus que quelques heures à vivre, elle sombre dans le coma. Entre la vie et la mort, elle vit une expérience magnifique : hors de son corps, elle atteint une clarté et une sagesse qu’elle n’avait jamais connues sur Terre. Dans cet état, elle découvre la cause réelle de sa maladie et les défis psycho-spirituels auxquels chaque humain est confronté : s’aimer, transcender ses peurs, conquérir sa liberté intérieure. Revenue à la vie, son état s’améliore peu à peu, et Anita entre en rémission totale à la plus grande stupéfaction de ses médecins. Un témoignage bouleversant.

Et si c’était ça le paradis ? : Les enseignements de sa NDE – 9 novembre 2016

Dans son premier livre best-seller, Anita MOORJANI a raconté sa guérison spectaculaire d’un cancer lymphatique de stade IV, à la suite d’une expérience de mort imminente… Désormais consultante et conférencière internationale, elle nous invite, dans ce second ouvrage, à tirer parti des enseignements de sa NDE en nous incitant à déconstruire des « mythes » que nous tenons pour des vérités intangibles, du fait de multiples conditionnements culturels et éducatifs. « On n’a que ce qu’on mérite », « il est égoïste de s’aimer soi-même », « nous devons toujours être positifs », autant de mythes que nous avons été amenés à croire et qui nous empêchent d’être nous-mêmes. L’auteure puise à la fois dans la richesse incommensurable de son expérience de NDE et dans les exemples plus ordinaires issus de son quotidien pour nous aider à nous défaire de nos conditionnements. Par des exemples clairs et précis, mais aussi au travers d’exercices et de conseils très pertinents à la fin de chaque chapitre, elle nous enseigne à vivre enfin notre propre vérité, à partir de choix et d’intentions qui sont l’expression de notre libre arbitre. Les défis de l’époque nous appellent à nous libérer de toutes sortes de croyances, nourries de peurs et de conformisme, pour pratiquer une spiritualité simple et authentique, et commencer « à vivre le paradis ici et maintenant ».