Docteur Pim Van Lommel

Pim van Lommel, né le à Laren (Pays-Bas), est un cardiologue hospitalier néerlandais. Il est notamment connu pour son intérêt pour les expériences de mort imminentes (EMI) (en anglais : Near Death Experiences / NDE). Ses conférences et ses articles, dont le plus célèbre a été publié en 2001 dans la revue médicale The Lancet, font le bilan de ses recherches et formulent des hypothèses explicatives.

  • Dans les années 1960, Pim van Lommel étudie la médecine à l’université d’Utrecht et se spécialise en cardiologie.
  • En 1969, alors qu’il assure une garde au début de sa formation en cardiologie, Pim van Lommel est confronté à sa première EMI. À la suite d’un infarctus du myocarde, un homme inconscient pendant quatre minutes, avec un électroencéphalogramme plat, est ranimé ; mais au lieu de se réjouir de sa réanimation, le patient évoque des souvenirs d’une magnifique lumière et de paysages merveilleux et se plaint d’avoir été ramené à la vie. Néanmoins, bien que très intrigué, Pim van Lommel ne cherche pas à en savoir plus.
  • En 1977, il rejoint l’hôpital de Rijnstate (Arnhem), où il travaillera jusqu’en 2003.
  • En 1986, la lecture d’un livre de George Ritchie sur les EMI, intitulé Retour de l’au-delà, le convainc de s’intéresser plus avant aux phénomènes des EMI ; poussé par la curiosité et l’envie d’expliquer le phénomène, il décide d’interroger systématiquement ses patients sur d’éventuels souvenirs pendant la période où leur cœur ne battait plusNote 1 ; en l’espace de deux ans, il recueille douze récits d’EMI sur une cinquantaine de patients revenus à la vie. Pim van Lommel décide alors d’orienter ses recherches sur la conscience et notamment la possibilité d’une survie de celle-ci en état végétatif, sujet abordé depuis dans des revues scientifiques comme Science.
  • En 2001, il publie le résultat de cette étude prospective dans la revue médicale The Lancet.
  • À la suite de ces études sur les EMI, en s’appuyant sur des résultats récents de recherches en neurophysiologie et sur les concepts de la physique quantique, il développe l’hypothèse que la conscience ne serait pas localisée dans un lieu ou un temps donné ; selon lui, la conscience est non localisée, le cerveau et le corps fonctionnent comme une interface ou une station relais recevant dans la conscience de veille une partie de la conscience totale ; le cerveau est comme un poste de télévision qui reçoit de l’information véhiculée par des champs électromagnétiques et la décode en images et en sons ; il compare aussi le cerveau à une caméra de télévision qui convertit et encode le son et l’image sous forme d’ondes électromagnétiques : le cerveau serait selon lui un médiateur, émetteur et récepteur plutôt que producteur de conscience.

 —

Expérience de Mort Imminente – Colloque 17 juin 2006 – 19 avril 2007

Le 17 juin 2006, les meilleurs experts interna­tionaux de l’Expérience de Mort Imminente se réunissaient à Martigues pour faire le bilan de 30 années de recherches et de réflexions autour de ce phénomène hors du commun, vécu par des dizaines de millions de personnes dans le monde. Le résultat : près de 200 pages d’information d’une richesse et d’un intérêt inégalés. Une source de connaissance et de compréhension excep­tionnelle pour quiconque s’interroge sur la nature de la conscience et le sens de la vie. Broché

Mort ou pas ? – Les dernières découvertes médicales sur les EMI – 16 mai 2012

Le coeur s’arrête, la circulation sanguine et la respiration ont cessé. Le patient est cliniquement mort et inconscient. Et pourtant plus de 20 % des survivants d’arrêt cardiaque évoquent à leur réveil au contraire une conscience accrue et détaillent des expériences communes (sortie hors du corps, rencontre avec les parents décédés, revue panoramique de la vie, retour dans le corps).
Après 20 ans de recherche sur des EMI (Expériences de mort imminente), Van Lommel fait dans cet ouvrage la synthèse de ses travaux. Et démontre qu’il faut dépasser le postulat traditionnel matéraliste de la relation entre cerveau et conscience. Oui la conscience n’est pas toujours limitée au fonctionnement de notre cerveau. Un livre document appelé à faire basculer beaucoup de certitudes.

close