Mâ Ananda Moyî

article Wikipedia

Mâ Ananda Moyî

Mâ Ananda Moyî
Sage et sainte oriental hindou
Époque contemporaine
« La qualification d'être humain signifie aspirer à la réalisation de Dieu.La vocation de l'humain est de trouver Dieu. »
« La qualification d’être humain signifie
aspirer à la réalisation de Dieu.
La vocation de l’humain est de trouver Dieu. »

Naissance 30 avril 1896
Kheora, Bangladesh
Décès 1982
Kishanpur, Inde
École/tradition Advaita Vedānta
Œuvres principales « L’enseignement de Mâ Ananda Moyî »
Célèbre pour Considérée comme l’une des plus grandes saintes de l’Inde
Citation « Trouver Dieu ne signifie que trouver son propre Soi ».
modifier Consultez la documentation du modèle

Nirmalâ Sundari Devî, née le 30 avril 1896 à Kheora en Inde, (aujourd’hui au Bangladesh), et morte le 28 août 1982, plus tard nommée Mâ Ananda Moyî par Jyotish Chandra Ray (Bhaïji)1 ou Mâ Ananda MayîSri Anandamayi Ma, est considérée comme une des plus grandes saintes que l’Inde ait connue au xxe siècle2,3. Elle est généralement considérée par l’hindouisme comme un avatar, une incarnation divine.

Biographie

Elle naît dans une famille de vishnouites fervents, sa mère écrivait des poèmes mystiques et composait de la musique et son père avait été un ascète avant de fonder une famille.

Elle est mariée à 12 ans à Bholanâth. Sa famille et lui-même, impressionnés par l’état méditatif dans lequel peut rentrer Nirmala, comprennent qu’ils ont affaire à une mystique. Bholanâth, dès lors, devient le premier disciple de sa femme. Il n’aurait jamais exprimé de désir sexuel vis-à-vis d’elle malgré sa très grande beauté.

L’ascète

De 1918 à 1923, elle décide de “jouer le rôle d’une ascète”. Traditionnellement, l’ascète passe par un apprentissage des techniques spirituelles comme les mantras ou le yoga mais, sans les avoir appris, elle aurait commencé à réciter les mantras ou à prendre des postures yoguiques en méditation.

L’initiation

Le 3 août 1922, elle se donna à elle-même l’initiation4. Cette auto-initiation, est suivie de phénomènes d’extases durant jusqu’à 12 heures et pendant lesquels son corps devenait froid comme de la glace, puis au sortir du samadhi, tout son être paraissait submergé de joie. Elle n’éprouva plus le besoin de manger ou de dormir et ne ressentit plus la douleur5.

Mâ Ananda Moyî se considère à la fois chrétiennemusulmanehindoue, « tout ce que vous voudrez » dit-elle6.

Pour toute formation scolaire, elle alla à l’école primaire durant deux ans7. Elle n’a « jamais acquis aucune connaissance des Ecritures sacrées et aucune pratique spirituelle ne lui avait jamais été enseignée. »8 Malgré cela, elle semblait connaître toutes les voies9.

Citations

  • « Respirer sans penser à Dieu, c’est du gaspillage. Seul l’être humain a été doté du pouvoir de chercher et de trouver Dieu »
  • « Aspirer à ne plus rien avoir à désirer est votre vraie nature… »
  • « En réalité, le gourou habite en vous et vous ne réaliserez rien tant que vous n’aurez pas découvert votre gourou intérieur »
  • « Comment pouvez-vous imposer une limitation à l’infini en déclarant : « Ceci est la seule vraie voie ? »
  • « Le véritable progrès dans l’ascèse spirituelle est déterminé par la sincérité et l’intensité de l’aspiration »
  • « Trouver Dieu ne signifie que trouver son propre Soi. »

À propos de Mâ Ananda Moyî.

  • Arnaud Desjardins déclare a son sujet dans le film “Ashrams” : « C’est l’être le plus étonnant qu’il m’ait jamais été donné de rencontrer »10.

Notes et références

  1.  (en) Peter Heehs, Indian Religions: A Historical Reader of Spiritual Expression and Experience, New York, NYU Press, 2002, poche (ISBN 978-0-8147-3650-0) (LCCN 2002022392)p. 534
  2.  Alexander Lipski, « Some Aspects of the Life and Teachings of the East Bengal Saint Ananadamayi Ma », dans History of Religions, The University of Chicago Press, vol. 9, no 1 (Août 1969), 1969, p. 59–77 [texte intégral [archive]lien DOI [archive] (pages consultées le 2008-11-29)]
  3.  (enMother, as Seen by Her Devotees, Shree Shree Anandamayee Sangha, 1995
  4.  L’enseignement de Mâ Ananda Moyî, p.12.
  5.  L’enseignement de Mâ Ananda Moyî, p.13.
  6.  L’enseignement de Mâ Ananda Moyî, p.14.
  7.  L’enseignement de Mâ Ananda Moyî, p.10.
  8.  L’enseignement de Mâ Ananda Moyî, p.11.
  9.  L’enseignement de Mâ Ananda Moyî, p.28.
  10.  (fr) Mâ Ananda Moyî apparaît dans le film Ashrams d’Arnaud Desjardins, 1959 dailymotion.com [archive]

Bibliographie

Textes

  • L’enseignement de Mâ Ananda Moyî, traduction de Josette Herbert, (collection “Spiritualités vivantes”), édition Albin Michel, 1988, réimprimé en 2004 : transcriptions de dialogues entre Mâ et des disciples. La préface de ce livre contient une biographie très documentée ; ISBN 2-226-15178-8.
  • Aux sources de la joie, Albin Michel, 1996 (première édition en 1943) : recueil de paroles de Mâ traduites en français par Jean Herbert à partir d’un livre de J.-C. Roy et H.R Joshi
  • Ce Corps, traduction de Jean-Yves Leloup et Jean-Claude Marol, (paroles de Ma Anandamayi et Jésus), édition Altess, 1999; ISBN 2-84243-041-7.

Études sur Mâ Ânanda Moyî

  • Jean-Claude Marol, La Saturée de joie / Ananda Moyi, Dervy, 2001; ISBN 2-84454-105-4.
  • Dingra, Visages de Mâ Ânanda Moyî, Éditions du Cerf, 1990.

Autres

  • Voyage vers l’immortalité, Éditions Accarias L’originel, 2003 : témoignage d’Atmananda, une Occidentale qui a vécu en compagnie de Mâ Ananda Moyî à partir de 1943 ; ISBN 2-86316-104-0
  • Un français dans l’Himalaya Itinéraire avec Mâ Ananda Môyî, Éditions Terre du Ciel, 1997 : témoignage de Vijayananda, médecin français qui a rencontré Mâ dans les années 1950 ; ISBN 2-908933-12-8
  • En compagnie de Mâ Anandamayî, Éditions Âgamât, 2007, par Bithikâ Mukerjî, ancienne professeure de philosophie à l’Université Hindoue de Bénarès ; ISBN 978-2-911166-22-8. Ce livre contient un recensement très complet des différents documents disponibles sur Mâ Anandamayî.

Sources

  • Revue Monades, Spiritualité et Tradition : Mai-Juin 2004, p. 39 à 46, ISSN 1639-7528

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.