Mind and Life Institute

le site Mind and Life Institute

Mind and Life Institute sur Wikipédia

Le Mind and Life Institute (français : l’Institut « Esprit et Vie »), a pour but de favoriser un apport mutuel entre le bouddhisme et la science. C’est une association à but non lucratif qui s’attache à explorer la relation de la science et du bouddhisme comme méthodologies dans la compréhension de la nature de réalité. L’institut a parmi ses membres, des scientifiques émérites, et des pratiquants bouddhistes, dont le plus connu est le 14e dalaï-lama.

Il fut fondé en 1990 aux États-Unis en tant qu’association de la section 501(c)(3) – équivalent de loi française de 1901.

Tenzin Gyatzo, Président d’honneur

R. Adam Engle, président et co-fondateur

Francisco Varela co-fondateur

docteur en biologie, Francisco Varela a fait de la conscience une question centrale, interrogeant par là la science dans ses fondements mêmes.

Il collabore avec Humberto Maturana à l’élaboration du concept « d’autopoïèse » qui s’intéresse à la question capitale pour la science de savoir comment un individu arrive à mantenir une forme d’autonomie alors qu’il est en relation consante avec son environnement.

 Comment une unité vivante crée-t-elle et régénère-t-elle une intériorité, un « soi » alors qu’elle, échange continuellement sa matière, son énergie avec l’extérieur. Francisco Varela a fait voler en éclats tout le débat autour du dualisme intérieur-extérieur.

C’est un débat absolument fondamental pour la science et la philosophie qui est ravivé par le concept d’autopoïèse : la conscience émerge-t-elle de l’organisation de la matière ou Il pourrait-il être envisageable que la matière se densifie à partir de la conscience ? Varela va opter pour une troisième voie : une coémergence de l’esprit et de la matière.

Il va rencontrer le bouddhisme à Boulder alors qu’il est professeur assistant dans cette ville et sur les conseils d’un ami il va rencontrer Chögyam Trungpa. Il pratiquera pendant 10 ans auprès de ce maître enchaînant retraites et pratiques quotidiennes. En 1983, à l’occasion d’un comité scientifique en Autriche, il rencontre le Dalaï Lama qui s’intéresse beaucoup à la science et qui l’invite à Dharamsala. Ce dernier l’invite à créer le Mind and Life Institute qui verra le jour en 1990 et dont le but est de favoriser un apport mutuel entre bouddhisme et science.

Certianes vidéos sont en libre accès :

En 1984, Varela fait une escale à Katmandou et rencontre le maître dzogchen Tulku Urgyen  auprès duquel il fera pendant 13 ans des retraites régulières.

Il crée un nouveau concept pour la science : l’énaction. L’énaction c’est la mise en mouvement agissante du vivant au contact du monde, plutôt que sa représentation. C’est une distanciation radicale de la science classique.

En 1993 , il publie avec Eleanor Rosch un livre devenu culte : L’inscription corporelle de l’esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.