bibliographie sur le yoga

 

Des livres sur le yoga 

 

1.Ouvrages en lecture partielle avec Google livres

 

YOGA pour une santé intégrale -, Dr Vinod VERMA – ;1993

LE MAHABHARATA – T1- le livre des commencements

LE YOGA AU QUOTIDIEN – Françoise Colombo sous la Direction du Dr Andrée Maman

YOGA de la PUISSANCE – Charles Antoni

Le YOGA de l’AMOUR -Jean Herbert -1973

Médecine et yoga – Un chemin vers la santé et la spiritualité – Docteur Christiane Daussy

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. bibliographie complémentaire

 

Présentation de l’éditeur

 » L’idéal du yoga, l’état de jîvanmukta, est de vivre dans un « éternel » présent, en dehors du temps. Le « libéré dans la vie » ne jouit plus d’une conscience personnelle, mais d’une conscience-témoin, qui est lucidité et spontanéité pure… Le yoga s’intègre dans une tradition universelle de l’histoire religieuse de l’humanité : celle qui consiste à anticiper la mort pour s’assurer la renaissance dans une vie sanctifiée, c’est-à-dire rendue réelle par l’incorporation du sacré. Mais l’Inde s’est aventurée particulièrement loin sur ce plan traditionnel. La renaissance initiatique se traduit pour le yoga par l’obtention de l’immortalité ou la liberté absolue.  » Dans ce livre, Mircea Eliade revient à la discipline spirituelle que signifie d’abord et avant tout le yoga, trop souvent ramené aujourd’hui à des techniques psycho-corporelles de relaxation. Et il montre que Patañjali, auteur d’un traité intitulé Yoga-Sutra et qui vécut probablement au IIe siècle avant notre ère, fut un véritable maître spirituel.

Biographie de l’auteur

Mircea Eliade (1907-1986). D’origine roumaine, historien des religions et auteur de nombreux ouvrages, il fut professeur à l’université de Chicago.
____________________________________________________________________

Swami Saradananda, disciple du Maître indien Swami Vishnudevananda, pratique et enseigne le yoga depuis plus de 20 ans. Elle dirige l'Association des professeurs de yoga et est l’auteur de plusieurs ouvrages à succès. Swami Saradananda (1865-1927), dont le nom original était Sarat Chandra Chakravarty, d’abord entré en contact avec Paramahamsadev, avec son cousin, Bhusan Sashi et d’autres quand il avait 18 ans. Il avait rejoint Calcutta Medical College pour étudier la médecine mais il a renoncé à servir Paramahamsadev quand il était malade. Lorsque le Swami Vivekananda lui a conseillé de prendre un travail dans l’Ouest, il l’a rencontré à Londres en 1896, puis s’embarqua pour New York. Il resta dans la tête de la Société Vedanta jusqu’à son retour en Inde en 1898. Retour dans le pays, il a été engagé dans différents types de travaux et devint plus tard le premier secrétaire du Math Ramkrishna et Mission. Il a dirigé le magazine nommé Udbodhan (Awakening) fondé par Swami Vivekananda. Il décida de construire une maison à Bagbazar qui servirait à la fois comme un bureau pour Udbodhan et une résidence pour Saradama. Il est l’auteur de Sri Sri prasanga Ramakrishnalila .

______________________________________________________________________

commentaire : "Je suis tombé par hasard sur ce livre, et je vous assure qu'il est intéressant et efficace. Asthmatique et dépressif, j'ai pu espacer mes crises et retrouver un sommeil quasiment normal" Dominique Lonchant est professeur de Yoga, spécialisé en Art Respiratoire ou Pranayama. Dominique Lonchant est l’auteur des livres L’art de respirer et ABC de la respiration. Dominique Lonchant a fait ses études de Yoga en Inde du Sud, à Pondichéry à l’ANANDA ASHRAM et pendant deux ans et demi a reçu un enseignement complet auprès de SWAMI GITANANDA. Après avoir sillonné les cinq continents pendant plus de vingt ans, enseignant l’Art de Respirer, Dominique Lonchant est aujourd’hui basé à Paris. Son enseignement simple et extraordinairement efficace s’adresse à tous ceux qui désirent améliorer leur potentiel respiratoire, émotionnel, physique, vocal etc…

_______________________________________________________________________

 

Le yoga est une discipline spirituelle qui permet d'atteindre l'éveil en purifiant le corps. Il existe plusieurs écoles de yoga tantrique, mais celle de la Kundalinî est sans doute la plus surprenante. Elle consiste à activer les forces les plus puissantes de l'humain, décrites comme un serpent lové au bas de la colonne vertébrale, et vise ainsi à accorder les principes souvent supposés contradictoires de la sexualité et de la spiritualité, en fusionnant leurs énergies au sein du corps humain.

 

Le yoga est une discipline spirituelle qui permet d’atteindre l’éveil en purifiant le corps. Il existe plusieurs écoles de yoga tantrique, mais celle de la Kundalinî est sans doute la plus surprenante. Elle consiste à activer les forces les plus puissantes de l’humain, décrites comme un serpent lové au bas de la colonne vertébrale, et vise ainsi à accorder les principes souvent supposés contradictoires de la sexualité et de la spiritualité, en fusionnant leurs énergies au sein du corps humain. En octobre 1932, C. G. Jung, invité au Club psychologique de Zurich, donna quatre conférences sur cette discipline exigeante et alors pratiquement inconnue. Tandis que la psychologie de l’époque était sous l’emprise grandissante de la psychanalyse, le yoga de la Kundalinî allait offrir à Jung un modèle qui manquait totalement à la psychologie occidentale : une description, à partir de l’étude symbolique des chakras, des phases développement de la conscience supérieure.

________________________________________________________________________

 

Découvrez ou redécouvrez le yoga à travers les écrits, l’expérience et la philosophie de B K S Iyengar, maître de yoga mondialement reconnu et respecté. Sagesse et Pratique du Yoga présente une série de magnifiques démonstrations d’asana, guidées étape par étape par la voix du maître. À travers des extraits de ses oeuvres et de nombreuses interviews inédites en France, le Yogacharya Iyengar transmet la sagesse tirée des anciens textes yogiques et des leçons de sa propre existence. Il détaille les bénéfices spirituels et physiques que l’on retire de la pratique du yoga.

________________________________________________________________________

 

Daniel Odier, né le 17 mai 1945 à Genève en Suisse, est un écrivain suisse. Odier fait des études aux Beaux-Arts de Rome, mais il abandonne la peinture pour l'écriture. Ses nombreux voyages en Amérique du Sud, en Asie et surtout en Himalaya lui inspirent de nombreux essais et poèmes. Au cinéma, Alain Tanner a adapté le roman La voie sauvage (voir Les Années lumière). Daniel Odier partage actuellement son temps entre la France et les Etats-Unis (où il a enseigné la littérature comparée). Disciple de Kalou Rinpoché, il est un spécialiste du shivaïsme cachemirien, qu'il enseigne dans plusieurs pays (France, Italie, Allemagne, Belgique, États-Unis...).

Le Vijnânabhaïrava tantra, écrit au début de notre ère dans l’école shivaïte du Cachemire, présente la  » quintessence de tous les tantras « . Il se situe d’emblée sur le plan de la réalité absolue et touche aux racines les plus profondes de l’esprit. Ce  » tantra de la connaissance suprême  » qui permet de  » regarder Brahman les yeux ouverts « , est probablement la somme la plus extraordinaire des moyens yoguiques jamais réunie. Il expose un yoga qui utilise le spectre intégral des pensées, des émotions et des sensations comme voie mystique. Ce texte universel, source vive d’une des écoles majeures de la mystique indienne, est traduit et commenté par Daniel Odier, spécialiste du tantrisme shivaïte dont il donne aussi dans ce volume une présentation éclairante. Ce yoga de l’action dans le monde des sens fait découvrir au yogin une liberté sans bornes et lui fait voir le divin comme son propre Soi libéré de toute limitation conceptuelle, de tout dogme, de toute croyance.

_______________________________________________________________________

 

Mircea Eliade (13 mars 1907 à Bucarest - 22 avril 1986 à Chicago) est un historien des religions, mythologue, philosophe et romancier roumain. Il parlait et écrivait couramment cinq langues (roumain, français, allemand, italien et anglais) et savait lire aussi l'hébreu, le persan et le sanskrit, mais la majeure partie de ses travaux universitaires a été écrite d'abord en roumain, puis en français et en anglais. Mircea Eliade est considéré comme l'un des fondateurs de l'histoire moderne des religions. Savant studieux des mythes, Eliade élabora une vision comparée des religions, en trouvant des relations de proximité entre différentes cultures et moments historiques. Au centre de l'expérience religieuse de l’homme, Eliade situe la notion du « Sacré ».

Yoga est un terme équivoque. Sa signification a changé d’un siècle à l’autre, d’une tradition à l’autre. En effet, s’il y a un Yoga  » classique « , systématique, il y a également un Yoga populaire,  » baroque  » ; s’il y a, ensuite, un Yoga ascétique, un autre, érotique, lui fait pendant. Si, dans certaines traditions ou sectes, le Yoga est en tout premier lieu un système de pratiques  » magiques « , dans d’autres traditions, au contraire, le Yoga est surtout un moyen servant à obtenir l’union de l’âme humaine à l’âme divine. Cette diversité extrême de significations et de valeurs est révélatrice du fait même de la fonction qu’a le Yoga dans l’histoire de la spiritualité indienne. Trois années d’études à l’Université de Calcutta et un séjour de six mois à l’ashram de Rishikesh, dans l’Himalaya, ont permis à l’auteur d’appliquer sa propre expérience à tous ces problèmes.

________________________________________________________________________

 

Le hatha yoga, science de santé physique et mentale, est ici replacé dans le contexte de sa tradition d’origine tout en considérant la conception occidentale qui est basée sur l’anatomie et la physiologie. Sa pratique, qui comporte postures, techniques diverses et respirations, relève d’une médecine ancestrale, la médecine ayurvédique, elle-même fondée sur la conception de l’être humain selon la métaphysique du Samkhya. L’esprit occidental, plus rationaliste, exige des explications concrètes. C’est la raison pour laquelle le présent ouvrage, fruit de la longue expérience de l’auteur, est unique en son genre. Il est illustré de 300 photographies et comporte une cinquantaine de schémas explicatifs. La première partie permet un survol des textes traditionnels indiens Yoga, Samkhya, Ayurveda, ainsi qu’une synthèse de l’étude du « corps physique » et du « corps énergétique » ou corps pranique. La seconde partie présente les postures et les techniques spécifiques pour l’entretien et l’amélioration des fonctions organiques, leurs actions sur les éléments de base de l’individu – terre, eau, feu, air et espace – selon les lois de la thérapie par le yoga et leurs contreindications. La troisième partie expose l’alimentation selon les principes ayurvédiques, la manière de prendre en charge les petits maux quotidiens, la composition d’une séance de hatha yoga, et un index des termes sanskrîts. Autre originalité de ce livre, les postures et techniques y sont présentées sous la forme de fiches indexées, qui peuvent être détachées, classées et utilisées pour établir, à la demande, une séance de yoga personnalisée.

_______________________________________________________________________

 

Jean Varenne, né à Marseille (1926-1997), docteur d'État ès lettres, est l'un des plus grands spécialistes français de l'hindouisme, du sanskrit, des cosmogonies védiques (Upaniṣad védiques), de la tradition propre à l'Inde, de la littérature fondatrice, aux mythes, en passant par l'histoire depuis les origines jusqu'à nos jours, et d'autres formes de la culture indienne : yoga (yoga classique du Patañjali et le yoga " physique " ou hatha-yoga), tantrisme et art.

Le yoga, dont nous sommes si justement curieux mais si légèrement férus, pourrait bien remonter à la civilisation de Mohenjo-Daro, au monde protodravidien. Les Aryens qui envahirent l’Inde voilà près de quatre mille ans eurent donc à compter avec ce yoga archaïque, individualiste, opposé aux principes des Veda, selon que le salut s’obtient en accomplissant d’abord scrupuleusement tous les devoirs d’état et peut-être même d’Etat. Accepter le yoga, c’eût été, notamment, répudier le système des castes. Eliade, Filiozat, Masson-Oursel ont permis aux Français de connaître les vrais principes du yoga.
Et voici que nous leur apportons des textes essentiels, dans la traduction d’un des meilleurs indianistes français, M. Jean Varenne, professeur à l’université d’Aix. Eclairés par une substantielle introduction, qui élucide l’histoire et le contenu de la notion, les Upanishads du yoga, tant bien que mal intégrées dans ce canon védique qu’en un sens elles tendent à miner, se présentent comme des poèmes spéculatifs et didactiques rédigés en sloka (strophes de quatre octosyllables un peu lâches de facture).
L’essentiel ici n’est pas la métrique, évidemment, mais les idées, la méthode : l’ensemble des techniques permettant de trancher les liens qui retiennent l’âme captive. Cet oiseau migrateur souffre en captivité. On suivra avec profit le cheminement qui conduit du retrait des sens à la contemplation, de celle-ci au recueillement parfait, avant d’atteindre à l’autonomie absolue. Pas de subitisme, par conséquent, dans cette doctrine. Un gradualisme attentif, méticuleux, plutôt. Nous sommes loin du Yoga pour lui, pour elle, pour tous. Voici le yoga pour ceux qui le méritent.

________________________________________________________________________

 

Sri Krishna Pattabhi Jois (kannada : ಶ್ರೀ ಕೃಷ್ಣ ಪಟ್ಟಾಭಿ ಜೋಯೀಸರು) (26 juillet 19151 - 18 Mai 20092) était un indien, enseignant le yoga. Il fut un élève de Tirumalai Krishnamacharya, et a enseigné le style de yoga Ashtanga dans son école, le Ashtanga Yoga Research Institute, à Mysore, en Inde. À travers ses élèves, il introduisit cette forme de yoga en Occident dans les années 1960, où elle connut une réelle popularité, notamment aux États-Unis sous le nom de Power Yoga.

Sri Krishna Pattabhi Jois (kannada : ಶ್ರೀ ಕೃಷ್ಣ ಪಟ್ಟಾಭಿ ಜೋಯೀಸರು) (26 juillet 19151 – 18 Mai 20092) était un indien, enseignant le yoga. Il fut un élève de Tirumalai Krishnamacharya, et a enseigné le style de yoga Ashtanga dans son école, le Ashtanga Yoga Research Institute, à Mysore, en Inde. À travers ses élèves, il introduisit cette forme de yoga en Occident dans les années 1960, où elle connut une réelle popularité, notamment aux États-Unis sous le nom de Power Yoga.

________________________________________________________________________

 

Fruit de la collaboration de deux chercheurs et enseignants, ce livre est un guide d’apprentissage d’une nouvelle langue : celle du corps et de ses énergies. La pratique globale (mudrâs et postures de yoga) permet d’éveiller, de régulariser l’énergie des chakras principaux et de trouver harmonie et épanouissement. Leur méthode commence par l’assouplissement des mains et des doigts pour préparer la réalisation des mudrâs. Conçue comme un mode d’emploi, elle va conduire jusqu’à la perception de l’énergie des chakras. Elle débouche sur l’intégration d’une véritable connaissance grâce à la pratique. Les mudrâs présentés ici sont spécifiques à chacun des chakras. Les séances proposées incluent les postures-clefs, avec les mudrâs et les chakras correspondants. Les résultats sont remarquables : les pratiquants ressentent une grande harmonie de leur énergie et une paix intérieure leur permettant d’être plus présents dans leur vie quotidienne.

Biographie de l’auteur

Martine Texier enseigne le yoga de l’Énergie depuis 1981 et est formatrice à l’École de Yoga d’Évian depuis 1986. Elle a aussi fondé avec Yves Mangeart l’École EVE de Yoga-Maternité-Naissance. Auteur de  » L’attente sacrée, 9 mois pour donner la vie  » et de  » Accouchement, naissance : un chemin initiatique  » (Le Souffle d’Or).
Philippe Vincent est coiffeur énergéticien. La pratique des arts martiaux lui a fait ressentir le mouvement de l’énergie vitale jusqu’au bout des doigts. Auteur de  » Les Mudrâs, une gestuelle énergétique  » (Le Souffle d’Or).
________________________________________________________________________

Présentation de l’éditeur

Les six yogas de Naropa constituent certainement un des plus grands trésors du bouddhisme tibétain. Ils synthétisent toutes les pratiques du Vajrayana, le véhicule de Diamant. Ils révèlent la technique de toumo, la chaleur intérieure qui permet de demeurer l’hiver dans les grottes et ermitages de montagne, sans ressentir le froid, comme le faisait le poète-yogi Milarépa. Mais Namgyal précise que cette technique de méditation permet aussi d’atteindre la béatitude de l’éveil. Le yoga du rêve donne les pratiques permettant de demeurer conscient dans son sommeil et de visiter les « Terres de Bouddha ». Le yoga de la Claire Lumière offre la possibilité de réaliser la Lumière primordiale qui demeure entre deux pensées comme au coeur de la nuit. Po wa permet de sortir consciemment de son corps. Enfin, le yoga du bardo utilise le passage de la mort comme une voie de libération. Ces yogas sont attribués au grand maître tantrique Naropa mais leur origine demeure mystérieuse. Dans son introduction, le traducteur montre la structure des six yogas, leurs relations entre eux et comment ils forment une totalité qui embrasse tous les aspects de la voie spirituelle tantrique.

Biographie de l’auteur

Takpo Tashi Namgyal (1511-1587) appartenait à l’école Drugpa Kagyu. Il était à la fois un grand yogi et un grand érudit. Son ouvrage sur les six yogas de Naropa est un petit chef-d’oeuvre, simple et clair.
_______________________________________________________________________

Deepak Chopra & David Simon Ils sont les fondateurs du Centre Chopra en Californie, un spa où on enseigne les clés de la santé parfaite et de la réussite grâce aux principes de l’ayurvéda et du yoga. Deepak Chopra est l’auteur, aux Editions J’ai lu, du best-seller Les sept lois spirituelles du succès.

________________________________________________________________________

 

Le Grand Livre du Yoga de Swami Vishnudevananda a permis à des générations d’occidentaux de faire l’expérience des bienfaits immenses que cette science ancienne promet pour le corps, le mental et l’esprit. Unique par sa capacité d’expliquer le yoga de façon claire, même dans ses aspects les plus ésotériques, ce livre procure un programme d’entraînement complet qui permet d’utiliser toutes les ressources du yoga pour : détendre et régénérer le mental ; augmenter la force physique et la souplesse ; élargir la conscience spirituelle ; améliorer la concentration ; aider le corps à mieux absorber l’oxygène et la nourriture ; prévenir les maladies et retarder le vieillissement. A travers 146 photographies en noir et blanc, Swami Vishnudevananda décrit toutes les postures essentielles du yoga et donne au débutant comme à l’élève avancé, les instructions expertes et l’inspiration qui ne peuvent s’acquérir qu’auprès d’un maître. Par son authenticité, ce texte montre la voie du yoga tel qu’enseigné depuis ses origines, destiné à stimuler la volonté et le désir de réaliser son potentiel spirituel, et s’engager à mener une vie « divine » en harmonie avec la nature. Un enseignement dans la plus pure tradition, plus que jamais d’actualité.

Biographie de l’auteur

Swami Vishnudevanand est l’une des personnalités mondiales les plus éminentes dans le domaine du Hatha et du Raja Yoga. Il est connu pour enseigner de façon très pratique comment intégrer le yoga dans la vie quotidienne. Disciple de Swami Sivananda, c’est par l’inspiration de ce dernier qu’il créa les Centres Internationaux Sivananda de Yoga Vedanta aux Etats-Unis, au Canada, en Europe et en Inde.
________________________________________________________________________
Depuis son célèbre ashram de Pondichéry, Shrî Aurobindo dirigeait un grand nombre de disciples de toutes cultures, de toutes religions et de tous âges. Aux questions nombreuses et infiniment variées posées par ses disciples, il répondait toujours par des explications et des instructions précises, par l’intermédiaire de lettres. Malgré leur caractère personnel, ces indications avaient une portée suffisamment générale pour qu’Aurobindo décide de les publier afin d’éclairer le chemin de ceux qui désirent comprendre et intégrer l’esprit du yoga. Ce Guide du yoga, dont la traduction a été entérinée par l’auteur lui-même, a depuis longtemps acquis le statut de classique. Il reste un ouvrage de référence pour quiconque veut pratiquer un yoga vivant.
_______________________________________________________________________

En comprenant les mécanismes du vieillissement, on est plus apte à comprendre la nécessité de le maintenir en bon état de marche. Des données médicales actuelles sur le vieillissement (bases biologiques, conséquences physiologiques, fonctionnement des organes…) aux postures du yoga, ce guide pratique aidera toute personne à trouver un mieux-être physique et mental.

Biographie de l’auteur

Shri Mahesh (décédé en 2007), né en Inde, a fondé le Centre de Relations Culturelles Franco-Indien, la Fédération Française de Hatha-Yoga et l’Ecole Internationale de Yoga Traditionnel. Marie-Hélène Hervieux, médecin, pratique le yoga depuis l’adolescence.
______________________________________________________________________

Swami Shivananda( ou Sivananda) Saraswati (8 septembre 1887 – 14 juillet 1963) est un maître spirituel hindou enseignant du Yoga et du Vedānta. Shivananda est né sous le nom de Kuppuswami à Pattamadai dans l’État du Tamil Nadu en Inde dans une famille de brahman orthodoxe.

Après avoir été médecin pendant plusieurs années en Malaisie, il renonce au monde et commence une vie monastique en 1923.

Il a vécu la plus grande partie de la fin de sa vie à Rishikesh. Il fonde la Divine Life Society (La Société de la vie divine) en 1936, qui a pour objet d’œuvrer à la paix et la formation de citoyens pratiquant un yoga intégral ; il est le précurseur de l’ouverture de l’hindouisme aux occidentaux sur la base d’un principe très simple : « Servir, aimer, purifier, donner, méditer et réaliser ». Il est l’auteur de plus de 200 livres, notamment sur le Yoga et le Vedanta. Il eu comme disciple swami Satchitananda et Vishnou Devananda qui a sa demande, quittèrent l’Inde pour diffuser l’enseignement du Yoga intégral dans le reste du monde. Il a créé le Sivananda Ashram sur la rive du Gange à Shivanandanagar, à une distance de 3 kilomètres de la ville de Rishikesh, (Dist.Tehri-GarhwalUttaranchal, Inde)1.

________________________________________________________________________

 

Sri Tirumalai Krishnamacharya (18 novembre 1888, district du Chitradurga, KarnatakaInde – 1989) est un philosophe indien spécialiste de la philosophie indienne.

Ses parents étaient Sri Tirumalai Srinvasa Tattacharya, un professeur bien connu des Veda, et Shrimati Ranganayakamma ; il était l’aîné de ses six frères et sœurs.

Krishnamacharya profite beaucoup de sa jeunesse pour parcourir l’Inde afin d’étudier les six darśana (philosophies indiennes) : NyāyaVaiśeṣikaSāṃkhyaYogaPūrva-Mīmāṃsā et Vedānta1. Parmi les étudiants dont il avait la charge, certains sont devenus les professeurs les plus influents d’aujourd’hui : B.K.S. IyengarPattabhi JoisIndra Devi et ses propres fils : T.K.V. Desikachar et TK Sribbashyam, fondateur de l’Ecole de Yoga, Yogakshemam. En dépit du fait que sa connaissance et son enseignement aient profondément influencé le yoga de par le monde entier, il ne quittera jamais de sa vie son Inde natale.

Krishnamacharya « pensait que le yoga était le plus grand cadeau de l’Inde au monde »9 – bien que beaucoup de gens l’approchent comme une pratique spirituelle, il y a également incorporé beaucoup de soins physiques parce qu’il est difficile qu’une personne se développe, si elle souffre de beaucoup d’inconfort dû aux maladies10. Par les enseignements que Krishnamacharya a reçu de son père et d’autres instructeurs, il s’est rendu compte que chaque personne est « absolument unique »11, il estimait que la partie la plus importante de l’enseignement du yoga était qu’on doit « enseigner à l’étudiant selon sa capacité au moment présent »12. c’est-à-dire que la voie d’accès du yoga doit s’enseigner de « manières différentes pour des personnes différentes » et chaque personne doit recevoir un enseignement qu’elle comprenne clairement13. En raison de cette approche individualisée, il est impossible d’expliquer le processus d’enseignement de Krishnamacharya dans sa complétude.

Krishnamacharya était non seulement un instructeur de yoga, mais également était considéré comme un praticien de médecine ayurvédique et « détenteur de l’énorme connaissance de la nutrition, la médecine des herbes, l’utilisation d’huiles, et autres remèdes »14. Ceci lui a donné la capacité d’approcher les problèmes d’un individu d’une façon bien documentée. Quand il commençait à travailler avec une personne, il menait un examen très détaillé pour choisir la voie la plus efficace. Il prenait le pouls, examinait la couleur de la peau, écoutait la qualité du souffle, entre autres choses. Pendant la période du diagnostic, Krishnamacharya recherchait ce qui « a dérangé ou a gêné l’union harmonieuse du corps, de l’esprit, et du spirituel »15. Quoiqu’une maladie soit localisée dans une zone particulière, il savait qu’elle retentissait sur beaucoup d’autres systèmes dans le corps, mental et physique. Après l’examen initial, il demandait par la suite à la personne si elle pourrait suivre ses conseils. Il posait cette question parce qu’il savait que si la personne ne pouvait pas lui faire confiance entièrement il y avait peu de chance de guérison. Si la réponse était « oui » « la médiation curative commençait »16 mais si la personne montrait de l’hésitation il la renvoyait.

Une fois qu’une personne commençait à voir Krishnamacharya, il travaillait avec elle à un certain nombre de niveaux comprenant celui d’ajuster leur régime, créer les médecines d’herboristerie et d’établir une série de postures de yoga qui lui serait bénéfique. En formant une personne à la pratique du yoga, Krishnamacharya a en particulier souligné l’importance de combiner le travail du souffle (pranayama) avec les postures (asana) de yoga et la méditation (dhyana) pour atteindre le but désiré17. Il continuait à voir la personne approximativement une fois par semaine pour surveiller ses progrès jusqu’à ce qu’elle soit guérie.

Alors même que Krishnamacharya soutenait que les textes de yoga les plus importants étaient les Yoga Sūtra de Patanjali, le Yoga Rahasya de Nathamuni et la Bhagavad-Gītā, sa plus grande force était sa capacité à prendre « l’enseignement classique du yoga et de la philosophie indienne » et de les combiner dans un cadre moderne. En faisant ceci il pouvait raviver la pratique du yoga de sorte qu’elle soit « précise et puissante »18.

_________________________________________________________________________

 

Dans Yoga pour les enfants, Liz Lark, professeur expérimenté, exécute avec un groupe d’enfants le déroulement complet d’une séance de yoga, de l’échauffement préalable à la phase de relaxation, en passant par le salut au soleil, les postures en station debout et assise, sans oublier l’art de la respiration. Les postures sont choisies pour l’attrait qu’elles exercent sur les enfants, la plupart faisant référence à la nature et aux animaux. Des exercices destinés à développer l’acuité sensorielle favorisent équilibre et pensée créatrice. On trouve dans cet ouvrage profusion d’idées et de jeux propres à éveiller l’imagination tout en assouplissant le corps. La coordination des photos et du texte, ainsi que la conception ludique et dynamique de ce manuel en font un outil pédagogique très séduisant pour l’apprentissage du yoga chez les jeunes débutants. C’est également l’occasion pour les parents et les enfants de s’amuser ensemble.
________________________________________________________________________

La pratique du yoga est bien plus qu’une simple gymnastique. C’est tout un art de vivre. Et c’est surtout un ensemble cohérent qui peut permettre de guérir de très nombreux troubles, qu’ils soient physiques ou psychologiques. Le présent livre ne se contente pas d’énumérer des postures et leurs caractéristiques, il développe le plus concrètement possible les applications de la yoga-thérapie. Comment lutter efficacement contre le mal de dos ou contre les troubles digestifs chroniques ? Quels exercices pratiquer lorsqu’on souffre de troubles ostéo-articulaires, respiratoires ou neurologiques ? En quoi la respiration influence-t-elle les émotions ? L’alimentation a-t-elle un rôle à jouer et, si oui, comment en tirer le meilleur parti ? Quels sont les bienfaits de la méditation et comment bien la pratiquer ? En appuyant sur les études scientifiques les plus récentes, un des meilleurs spécialistes français vous donne les clés qui vous permettront d’être le premier acteur, à tous les âges de la vie, de votre guérison. Pour rester en parfaite santé ou pour la retrouver !

Biographie de l’auteur

Lionel Coudron est docteur en médecine, diplômé en acupuncture, nutrition, biologie, médecine et traumatologie du sport. Il enseigne le yoga depuis plus de trente ans. Après avoir été président de l’école de professeurs de la Fédération française de hatha yoga et créé l’Association médecine et yoga, il est aujourd’hui directeur de l’Institut de yoga-thérapie. Il se consacre à la diffusion et à l’enseignement des applications médicales du yoga. Il a notamment écrit Le Yoga. Bien vivre ses émotions.
________________________________________________________________________

Table des matières I. Se nourrir, un acte qui concerne la totalité de l être II. Hrani-yoga III. La nourriture, une lettre d amour du Créateur IV. Le choix de la nourriture V. Le végétarisme VI. La morale de la nutrition VII. Le jeûne : 1. Une méthode de purification 2. Une autre façon de se nourrir VIII. Sur la communion IX. Le sens de la bénédiction X. Le travail de l esprit sur la matière XI. La loi des échanges.

Quatrième de couverture

Cet ouvrage n’est pas un manuel de diététique. Il n’y est nulle part question de régime, car pour Omraam Mikhaël Aïvanhov l’essentiel n’est pas tellement de savoir quoi ou combien manger, mais comment manger, comment considérér la nourriture. Le lecteur sera peut-être surpris de l’originalité d’une pensée qui tente par tous les moyens d’arracher l’acte de manger à sa banalité quotidienne jusqu’à lui rendre la signification mystique qu’il a pu atteindre dans la Sainte-Cène. Et même celui qui se sent étranger à cet acte spirituel comprendra que, par sa façon de considérer la nourriture, il peut pénétrer plus profondément, le mystère des rapports entre l’homme et la nature, puisque c’est la nature qui donne sa nourriture à l’homme, mais que l’homme, par sa pensée et ses sentiments, peut puiser dans cette nourriture des éléments plus subtils qui contribueront a l’épanouissement de tout son être.
Mikhaël Aïvanhov, est né le 31 janvier 1900 à Serbtzi, village de Macédoine ; il est mort le 25 décembre 1986 près de Fréjus en France. Ce maître spirituel, philosophe et pédagogue français d’origine bulgare, a donné un enseignement par l’exemplarité et oral, à la fois ésotérique et initiatique, dans la tradition judéo-chrétienne et universaliste de l’École bulgare de Peter Deunov (1922).
_________________________________________________________________________

Nombreux sont ceux qui pensent que le yoga est une pratique thérapeutique par elle-même. Si cela est souvent vrai, pour obtenir certains effets il est néanmoins nécessaire de pratiquer selon une certaine direction. Le choix des postures, de la respiration ainsi que l’association avec des traitements ayurvédiques, la médecine traditionnelle indienne, sont ici fondamentaux. Le yoga thérapeutique est un livre essentiel pour les enseignants de yoga, les pratiquants chevronnés et, de manière générale, pour tous ceux qui attendent de la pratique du yoga des résultats positifs sur leur santé.

Biographie de l’auteur

AG Mohan et Indra Mohan vivent en Inde à Chenmai où ils ont un centre privé de yoga thérapeutique. Ils ont suivi l’enseignement du grand maître yogi Shri T. Krishnamacharya pendant plus de 18 ans, jusqu’à sa mort en 1989.
________________________________________________________________________
Ce livret est le premier d’une série de huit fascicules qui recouvrent la globalité de la formation professionnelle de professeur de yoga et massages dispensée par Marie Henry, fondatrice de l’école Yoga Ling regroupés dans la collection « Yoga Dharma ». Les cinq yogas tibétains ont un impact profond sur la santé physique et émotionnelle. Ils rééquilibrent la fonction des cinq éléments constitutifs du corps que sont le vent, le feu, l’eau, la terre et l’espace, et agissent sur les aspects subtils de notre système d’énergie interne. Ils permettent à notre système nerveux cérébro-spinale et immunitaire de se rééquilibrer par la pratique de l’attention sur le souffle pendant des exercices physiques. Ainsi le mental se repose tandis que notre corps en mouvement dénoue les tensions nerveuses qui bloquent le circuit d’énergie dans les méridiens. Notre corps et notre esprit s’harmonisent permettant des bienfaits physiques et psychiques. L’espace mental que nous ressentons nous permet de prendre du recul par rapport à nos vues obsessionnelles et nous fournit, qu’on soit bouddhiste ou non, la révélation de notre potentiel positif. C’est pourquoi chacun de ces yogas entraîne un sentiment de joie et d’acceptation de notre situation ici et maintenant.
________________________________________________________________________

Yoga est un terme équivoque. Sa signification a changé d’un siècle à l’autre, d’une tradition à l’autre. En effet, s’il y a un Yoga  » classique « , systématique, il y a également un Yoga populaire,  » baroque  » ; s’il y a, ensuite, un Yoga ascétique, un autre, érotique, lui fait pendant. Si, dans certaines traditions ou sectes, le Yoga est en tout premier lieu un système de pratiques  » magiques « , dans d’autres traditions, au contraire, le Yoga est surtout un moyen servant à obtenir l’union de l’âme humaine à l’âme divine. Cette diversité extrême de significations et de valeurs est révélatrice du fait même de la fonction qu’a le Yoga dans l’histoire de la spiritualité indienne. Trois années d’études à l’Université de Calcutta et un séjour de six mois à l’ashram de Rishikesh, dans l’Himalaya, ont permis à l’auteur d’appliquer sa propre expérience à tous ces problèmes.

 

 

Mircea Eliade (13 mars 1907 à Bucarest – 22 avril 1986 à Chicago) est un historien des religionsmythologuephilosophe et romancier roumain. Il parlait et écrivait couramment cinq langues (roumainfrançaisallemanditalien et anglais) et savait lire aussi l’hébreu, le persan et le sanskrit, mais la majeure partie de ses travaux universitaires a été écrite d’abord en roumain, puis en français et en anglais.

Mircea Eliade est considéré comme l’un des fondateurs de l’histoire moderne des religions. Savant studieux des mythes, Eliade élabora une vision comparée des religions, en trouvant des relations de proximité entre différentes cultures et moments historiques. Au centre de l’expérience religieuse de l’homme, Eliade situe la notion du « Sacré ».

Sa formation comme historien et philosophe l’a amené à étudier les mythes, les rêves, les visions, le mysticisme et l’extase. En Inde, Eliade étudia le yoga et lut, directement en sanscrit, des textes classiques de l’hindouisme qui n’avaient pas été traduits dans des langues occidentales.

Auteur prolifique, il cherche à trouver une synthèse dans les thèmes qu’il aborde (excepté dans son Histoire des religions, qui reste purement analytique). De ses documents est souvent souligné le concept de « Hiérophanie », par lequel Eliade définit la manifestation du transcendant dans un objet ou dans un phénomène de notre cosmos habituel.

_______________________________________________________________________

 

 

La série Voix spirituelles est une invitation à découvrir, à lire et à méditer les écrits des grands mystiques grâce à un choix de textes qui fait apparaître les grands moments de leur parcours spirituel et les éléments essentiels de leur pensée. Une introduction générale, des commentaires situant les extraits permettent d’entrer de plain-pied dans leur œuvre et d’y goûter sans s’égarer. Révolutionnaire, yogi, philosophe, poète, visionnaire de l’évolution, Shrî Aurobindo Ghose fait partie de ces êtres hors du commun dont l’œuvre, inextricablement liée aux étapes et aux expériences de sa propre existence, nous raconte l’histoire d’une « vie divine ». Son enseignement, fidèle à la cosmologie du Véda, se démarque cependant des voies traditionnelles classiques en proposant, par le biais de son « yoga intégral » – synthèse de tous les yogas déjà existants -, une éducation totale de l’homme par un travail simultané sur les fonctions physiques, émotionnelles et mentales, permettant ainsi l’ouverture à l’énergie « supramentale » qui génère, anime, organise, intègre et transforme la matière vivante. Dans le Yoga Intégral, ce n’est plus l’homme qui cherche Dieu mais Dieu lui-même qui vient le chercher, pour lui faire comprendre et ressentir que ce n’est pas l’homme qui fait l’expérience de Dieu, mais que c’est bien Dieu lui-même qui fait l’expérience d’être un homme.

Biographie de l’auteur

Essayiste et traducteur, Pierre Bonnasse est aussi sophrologue et professeur de yoga. Il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages qui marient les philosophies de l’Orient et de l’Occident.
_______________________________________________________________________

 

 

‘approche du yoga proposée dans ce livre est à la fois unique et traditionnelle. Ce yoga, originaire du Cachemire, est peu connu, même en Inde. Sa transmission s’est maintenue vivante jusqu’à nos jours. Il propose, dans la lumière de la conscience et l’écoute du non-agir, une célébration de la vie. Dans cette voie, l’éveil du corps d’énergie, à la fois émanation et substrat du corps physique, joue un rôle essentiel pour se libérer du connu et de ses conditionnements. Cette pratique privilégie le sens tactile, la faculté d’évocation et le véhicule du souffle. Abordés dans cette perspective, les postures et les exercices traditionnels du yoga nous ouvrent directement à la dimension spirituelle de l’existence. Cette forme de yoga a été enseignée en Occident par Jean Klein, lors de certains séminaires sur l’Advaïta Vedanta et de rencontres privées. Écrit avec son accord, ce livre témoigne du maître accompli qu’il était. Sur son conseil, quelques extraits choisis du Vijinara Bhairava Tantra, l’un des textes fondamentaux de la tradition non duelle du Cachemire, lui ont été ajoutés.

Biographie de l’auteur

Koos Zondervan est né aux Pays-Bas en 1947. Durant ses études supérieures à Wageningen, il suit les cours de Yoga de Jeanne Bakker qui le sensibilise à la non-dualité et aux ensiegnements de Wolter Keers, Swami Ranganthananda et surtout Jean Klein. Disciple de Jean Klein, il écrit, avec l’accord de celui-ci, pour la première fois en 1983, une méthode de son approche corporelle du Yoga tantrique cachemirien. En 1978, il devient professeur de Yoga. Il enseigne en particulier à l’Académie de Yoga d’Amsterdam depuis sa fondation en 1988.

________________________________________________________________________

 

 

Lionel Coudron est docteur en médecine, diplômé en acuponcture, nutrition, biologie, médecine du sport et traumatologie du sport. Il est psychothérapeute, formé à l’EMDR. Il enseigne le yoga depuis plus de trente ans. Après avoir été président de l’école de professeurs de la Fédération française de hatha yoga et créé l’association Médecine et Yoga, il est aujourd’hui directeur de l’Institut de yoga thérapie. Il se consacre à la diffusion et à l’enseignement des applications médicales du yoga.

 ______________________________________________________________________

 

Comment faciliter la grossesse et l’accouchement grâce au yoga ? Comment avoir confiance en soi et se dire :  » Je saurai accoucher  » ? L’attente d’un enfant est un événement fondamental de la vie : il mérite qu’on en fasse un voyage de vrai bonheur, couronné par une naissance harmonieuse. Il s’agit de mieux vivre cette période de profondes transformations physiques, mentales et spirituelles. Martine Texier propose une méthode originale de préparation à la naissance axée sur la pratique du Yoga de l’Energie. Le Yoga de l’Energie offre des moyens pour explorer son corps physique, vital et mental. C’est un art de vivre pour la grossesse, la naissance et pour toute la vie. Les exercices proposés sont simples et accessibles, des témoignages authentiques et sincères de femmes vous apporteront confiance et sérénité. Ce livre vous donnera les clés pour faire de votre grossesse et de votre accouchement une expérience réussie. Que vous ayez déjà pratiqué du yoga ou non, jetez les bases d’une relation épanouie avec vous-même et avec l’enfant que vous portez.

Biographie de l’auteur

Martine Texier est enseignante de yoga depuis 1981 à Grenoble et formatrice d’enseignants de yoga depuis 1986 à l’école de yoga d’Evian. Elle a animé durant 3 ans le cycle  » Yoga et Maternité  » à la Clinique Mutualiste de Grenoble. Elle a une expérience de trente années de préparation à la naissance par le yoga, puis de formation de sages-femmes en France et en Suisse. Auteur de Accouchement, naissance: un chemin initiatique.

______________________________________________________________________

 

Probablement écrite au XVe siècle, la Gheranda Samhita est l’un des trois grands traités fondateurs du hatha-yoga, la forme de yoga la plus pratiquée aujourd’hui en Occident mais souvent dénaturée et mal comprise- les deux autres sont Hatha Yoga Pradipika et Siva Samhita. Avec concision et rigueur, ce livre
magistral expose les principales techniques permettant d’éveiller les énergies du corps pour atteindre la Libération suprême : purifications internes et externes, postures, souffles,  » ligatures  » (bandhas) et  » sceaux  » (mudrâs) très secrets. Au cœur même de la tradition indienne la plus authentique, ce manuel du  » yoga du corps  » est indispensable à tous les pratiquants sérieux. Peu de théorie mais une pratique intense, précise, méthodique. La Gheranda est ici présentée dans sa version originale en sanskrit. La traduction de Jean Papin est éclairée par des commentaires particulièrement riches et pénétrants.

Biographie de l’auteur

Jean Papin est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le yoga, le tantrisme et le shivaïsme du Cachemire. On lui doit aussi la première traduction complète des Kama-sutra (Zulma) et une encyclopédie de la cuisine indienne, L’Inde gourmande (Philippe
Picquier).

_____________________________________________________________________

 

 

Amélioration de la vue. disparition de migraines, imitations et autres problèmes liés aux yeux : les bienfaits du yoga des yeux sont spectaculaires dans la majorité des troubles oculaires, à tous les âges et en cas de  » stress visuels  » (lumière artificielle, télévision, écrans d’ordinateurs…). Le bon fonctionnement des yeux dépend de la santé à tous les niveaux. Ainsi le yoga des yeux n’est-il ni une technique ni une médecine, mais un art de vivre et de voir très ancien proposant une solution alternative ou complémentaire tout à fait intéressante au port des lunettes. Le yoga des yeux découle aujourd’hui de trois sources : – la tradition indienne de la médecine ayurvédique, – la méthode de rééducation visuelle du docteur Bates, – la synthèse tirée de ces deux courants par le docteur Agarwol. Le yoga des yeux vous apporte : – par des exercices : un bon fonctionnement de vos muscles oculaires et de votre système nerveux, – par l’alimentation : un équilibre des éléments que vous donnez a votre corps, – par la respiration : la bonne irrigation sanguine indispensable aux yeux, – par l’action mentale : la vision intérieure et la joie d’être.

 —

Autobiographie d’un yogi  – 1 avril 2016

autobiographie-dun-yogi

Élu parmi les 100 meilleurs livres spirituels du XXe siècle, la seule autobiographie d’un yogi écrite par un yogi lui-même nous fait explorer de manière inoubliable le monde des saints et des yogis, de la science et des miracles, de la mort et de la résurrection.

Avec une sagesse qui comble le coeur et un humour prenant, Paramahansa Yogananda nous éclaire sur les plus grands secrets de la vie et de l’univers, ouvrant ainsi notre âme et notre esprit à la joie, à la beauté et aux potentiels spirituels illimités qui sommeillent au fond de tout être humain. Traduite en plus de 40 langues, son Autobiographie d’un yogi est tenue en estime dans le monde entier comme un grand classique de la littérature spirituelle. Seule cette édition publiée par la Self-Realization Fellowship inclut les révisions majeures et les ajouts auxquels l’auteur procéda à partir du texte de la première édition de 1946. L’ouvrage, qui se lit comme un roman d’aventures, répond à des questions de fond sur la religion, Dieu, l’existence, le yoga et les états de conscience supérieure. De portée universelle, il peut être lu par des publics de toutes croyances, en fait par quiconque cherche à comprendre ce qu’est le sens de la vie.

 

 

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.