NEBULEUSE – MESSAGE DU 24 NOVEMBRE 2020

L’ange EMEX, l’ange de la Providence, dessiné par l’ange MOM

 

mardi 13 avril,

Je suis tombée malade le 3 Novembre 2020, contaminée par le Covid ; ma fille m’a suivie de près, ainsi que tous les autres membres de la famille ,et j’en conserve un souvenir très flou. Trois semaines de léthargie, noyée dans un semi coma, empli de rêves et de visions, dont j’émergeais sans en avoir vraiment conscience, telle une automate, afin de prendre quelques médicaments et me désaltérer.
On nous a dit de patienter. Pas vraiment de traitement, pas encore de vaccins, pas de réponses, si ce n’est une longue attente, angoissante et fébrile. Entre le septième et le onzième jour, ce fut le moment le plus dangereux, période choisie par le virus, pour attaquer méchamment notre organisme. La visite des infirmières n’était guère réjouissante ! Elles voyaient tant de malades, avec des formes graves de la maladie, qu’elle peinaient à nous encourager, malgré leur dévouement !
J’ai donc décidé de résister à ma manière. J’étais trop faible pour correspondre avec mes anges, mais je sentais leur présence bienveillante, autour de nous. Emmitouflée dans une couverture, je me suis blottie au fond d’un canapé, recroquevillée contre le dossier, immobile, engloutie dans une sorte de nuages fiévreux, entrecoupés de songes et de mirages. Ma fille veillait, et je l’apercevais comme nimbée de brume, puis, je replongeais dans un état comateux, lequel a duré 21 jours !
Le récit de cet épisode épidémique, n’a pas grand intérêt en soi .Des milliers de personnes ont vécu la même chose, et souvent, avec des conséquences bien plus graves !
En fait, ce n’était pas l’essentiel de mon propos. Mon propos, c’était tout simplement, de vous présenter un ange, jusqu’alors inconnu, et qui m’est apparu, au plus fort de mon délire. Et pour cela, je vais laisser la parole à Mom, et partager avec vous, tous les détails de notre rencontre. Je me souviens que ce n’était pas la nuit, c’était sans doute au lever du jour, car la lumière était blafarde. A demi éveillée, sans force, ma vue brouillée sous l’effet des médicaments , soudain …. Je l’ai vu !
Il était gigantesque ! Juste devant la baie vitrée !
Il planait ! Et j’apercevais des sortes d’algues, flottant autour de son visage, que l’on ne distinguait pas vraiment, mais qui paraissait très jeune ! Un immense oiseau ! L’aspect de ses plumes était étrange, couleur daim et satinées .
Trois paires d’énormes ailes, se déployaient autour de lui, et son envergure était impressionnante !
_ Oui lulu, c’est exactement cela !
L : Alors , dis-moi Mom ? Qui était donc cet ange, semblable à un oiseau géant, paré de plumes si soyeuses, et qui a prononcé son nom , Efex ou Egex , l’ange de la Providence  ?
_ Cet oiseau majestueux, avec un petit visage, est bien l’ange de la Providence. Dommage que tu ne saches pas dessiner, car il est extraordinaire !
L : Pourquoi ses ailes sont-elles de couleur marron ?
_ C’est un ange d’une autre partie du ciel, dont la mission est bien particulière. Il vient en aide aux personnes dans le besoin , quel qu’il soit, et tu étais de celles-là.
L : Mais puisque vous étiez tous là pour me protéger !
_ Cela n’aurait pas suffi !
L : Pourtant, tu as toujours été près de de moi, avec la Mère. Qui d’autre était avec toi ?
_ Nal , Momo, Namimer, Nomotir,  Mavenel, Mominor, tous les amis étaient là , autour de toi et de Mathilde.
L : Et cela n’aurait pas suffi ! J’ai peine à le croire !
J’ai eu d’autres visions. Je voyais un globe de verre, comme ceux qui sont vendus dans les lieux touristiques, avec une statuette, à l’intérieur. Lorsqu’on le secoue, la neige tombe, en flocons blancs ou en paillettes dorées, et les enfants adorent !
La sainte vierge était dans la bulle, Mathilde et moi- même, allongées à ses pieds . On voyait le virus, une sorte d’araignée noire, dont on n’apercevait que les pattes, qui tentait de pénétrer à l’intérieur de la bulle, et à chaque fois, la Mère le repoussait du pied ! On le voyait qui réfléchissait, puis, il faisait d’autres tentatives, et à chaque fois, Marie le repoussait!

_ Il y avait aussi ce petit bonhomme noir, qui le poursuivait en courant à toute vitesse, et qui le faisait exploser ! et cela , sans relâche !
Ce petit personnage était semblable à celui d’un dessin humoristique très connu, créé par un artiste italien, dont la plume dessine une ligne, qui se transforme en un petit homme , gesticulant dans tous les sens .Et ce dernier disparaît ou renaît , au gré de l’artiste et du crayon !
Et là , c’était la même chose , le covid revenait, et revenait encore, et le petit bonhomme le faisait  exploser !
L : Le Perverti a-t-il fait exprès de nous contaminer tous  en même temps ?
_ Oui , c’était une attaque ciblée, mais ratée !
L : Il y avait aussi Momo, avec vous ?
_ Elle est redescendue des hautes sphères, pour venir te protéger.
L : Merci , ma Momo ! Il y a si longtemps que je ne l’ai pas vue ! Mom, peux-tu réécrire le nom de cet ange fabuleux ?
_ Emex .
L : Le virus est-il de nouveau, en train de muter ?
_ Oui , et il changera encore .
L : A quoi tout cela sert-il ?
_ A vous faire prendre conscience de votre place dans cet univers, et combien vous êtes fragiles, face aux phénomènes de la nature. Les puissants et les autres se retrouvent au même niveau , et ce ne sont pas les millions de dollars , qui changeront l’état de santé d’un malade .
L : Avec ce confinement, beaucoup d’enfants souffrent. Ils sont angoissés, effrayés, en particulier, les adolescents . Comment les aider ?
Certains sont désespérés !
_ Nous le savons, mais bientôt, tout va rentrer dans l’ordre, pour eux . Il faut leur parler du vaccin, et ils n’auront plus peur. Les enfants ont besoin de réponses .
L : Je vous en supplie, aidez-les !Pensez aussi aux jeunes étudiants, qui se retrouvent isolés et sans ressources !
_ Nous allons insuffler à vos dirigeants, de nouvelles dispositions en leur faveur, et ils vont en bénéficier très vite.
L : Merci, mon amie. Accepterais-tu de faire un dessin, qui me rappellerait Emex , l’ange de la Providence ?
J’ai fait cette demande à mon guide adorée, sans trop y croire, mais voilà que Mom se met à tracer un croquis d’Emex , avec ses ailes déployées autour de lui ! Je n’en reviens pas ! Emex est avec nous.
L : Merci Emex de m’avoir protégée ! Tu étais si grandiose et si merveilleux !
_ Oui lulu , et tu avais besoin de ma protection, car le Perverti a tenté de te frapper très durement .
L :  Moins que d’autres, sans doute, car vous étiez là !
_ Nous étions là, en effet, et j’ai fait un rempart de mes ailes.

L : Merci Emex . Sois béni , ange d’amour !
Qui était ce petit bonhomme noir, issu d’un dessin humoristique, qui faisait exploser le Covid , à chaque fois, en le poursuivant ?
_ C’était un dessin animé, pour te montrer que nous allions en venir à bout, et tu l’as bien compris, malgré ta léthargie .
L : Oui, mes amours, merci ! Soyez bénis ! Ayez pitié de nous ! Mère, aide-nous !
PS : Je viens de découvrir que le petit personnage est issu d’une série italienne humoristique : la Linea, créée par le dessinateur Osvaldo Cavandoli. Que faisait-il dans mon rêve ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.