13 mai : fête de Fatima – 106 ème anniversaire de l’apparition de la Vierge le 13 mai 1917

Sud Ouest.fr -Cathy Lafont avec l’AFP

Statue de Notre-Dame de Fátima dans la chapelle des apparitions.

Le pèlerinage annuel au sanctuaire de  Fátima, au Portugal, se déroule ces 12 et 13 mai 2024. Voici quatre choses à savoir sur ce haut lieu du catholicisme.

Le 13 mai 1917, trois petits bergers, Lucie, Francisco et Jacinta, alors âgés de 7 à 10 ans affirment avoir vu la Vierge Marie au-dessus d’un chêne vert à Cova da Iria, alors un terrain rocailleux près du village de Fatima. Cette « dame plus brillante que le soleil » leur apparaîtra à cinq autres reprises au cours des mois suivants.

Plus de cent ans de dévotion

Aussitôt, la ferveur populaire a poussé entre 50 000 à 70 000 personnes à se rassembler à Cova da Iria lors de la dernière apparition, le 13 octobre, jour où se serait produit un étrange phénomène météorologique décrit comme « le miracle du soleil ».

La dévotion à Notre-Dame de Fatima, que l’Église n’autorisera officiellement qu’en 1930, reste marquée par d’intenses manifestations de foi. Pour expier des péchés ou remercier la Vierge de l’aide apportée aux fidèles en mal de santé, amour ou argent, de nombreux pèlerins marchent à pied en direction de Fatima pendant plusieurs jours et parcourent à genoux les dernières centaines de mètres menant à la Chapelle des apparitions.

Trois petits bergers, deux saints

En mai 2017, le pape François préside la cérémonie de canonisation de deux des voyants de Fatima : Francisco Marto et sa petite sœur Jacinta, morts de la grippe espagnole en 1919 et 1920, à l’âge de dix et neuf ans, respectivement. Les deux enfants avaient été béatifiés par Jean-Paul II, à Fatima, le 13 mai 2000.

Leur cousine Lucia dos Santos, la plus âgée des trois petits bergers, devenue sœur Lucie par la suite, vivra jusqu’à 97 ans. Le Vatican se penche actuellement sur la procédure de sa béatification, ouverte en 2008, soit seulement trois ans après sa disparition.

Les dépouilles des trois voyants reposent à l’intérieur de la basilique de Notre-Dame-du-Rosaire de Fatima, qui surplombe l’esplanade du sanctuaire bâti à Cova da Iria.

Quels sont les trois secrets de Fatima ?

Le message délivré par la Vierge Marie aux trois bergers se décline en trois secrets, révélés au fil des années. Les deux premiers, en 1941 — avec l’autorisation de la Sainte Vierge — tandis qu’il faudra attendre 2000 pour connaître le contenu du troisième sous l’impulsion de Jean-Paul II.

Premier secret : la vision de l’enfer. Dans son témoignage, Lucie évoque une mer de feu souterraine, des démons et des âmes dévorés par les flammes, des hurlements de terreur et de douleur. Pour sauver les âmes promises à l’enfer, la Sainte Vierge préconise une solution : « Établir dans le monde la dévotion à Son cœur immaculé ».

Deuxième secret : la consécration de la Russie. Alors que la Première Guerre mondiale met l’Europe à feu et à sang, elle annonce une guerre « pire encore ». Pour éviter cette guerre annoncée, Marie demande la « consécration de la Russie à Son cœur immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis ». La Vierge achève cette deuxième partie du message par une note d’espérance. La Russie finira par être consacrée, elle se convertira, et l’humanité bénéficiera d’une période de paix.

Troisième secret : une vision apocalyptique ? L’ultime partie du message de Fatima est la plus complexe et la plus controversée. « Le Saint-Père traversa une grande ville à moitié en ruine et, à moitié tremblant, d’un pas vacillant, affligé de souffrance et de peine, il priait pour les âmes des cadavres qu’il trouvait sur son chemin ; parvenu au sommet de la montagne, prosterné à genoux au pied de la grande croix, il fut tué par un groupe de soldats qui tirèrent plusieurs coups avec une arme à feu et des flèches », indique Sœur Lucie. À sa suite, d’autres évêques, des prêtres, des religieux et religieuses, des laïcs, y périssent à leur tour.

Pour Jean-Paul II, cette vision annonçait l’attentat dont il fut victime le 13 mai 1981 place Saint-Pierre à Rome. En 2000, il dépêcha le cardinal Bertone auprès de sœur Lucie pour approfondir encore cette interprétation. Le cardinal Ratzinger et futur Benoît XVI, qui se penche aussi sur le secret, y voit fondamentalement un appel à la pénitence et la promesse de la victoire finale du cœur immaculé de Marie.

L’un des sanctuaires les plus fréquentés au monde

Fatima figure parmi les sanctuaires mariaux les plus fréquentés au monde, à l’instar de Guadalupe au Mexique (20 millions), Aparecida au Brésil (12 millions) ou Lourdes en France (6 millions). En 2017, pour le centenaire des révélations, huit millions de visiteurs étaient attendus, contre six à sept millions les années précédentes.

En 2022, la statue pèlerine de la Vierge de Fatima a repris ses voyages à travers le monde, pour porter aux hommes son message de paix et de salut et lancer son appel à la conversion.

 

Pour aller plus loin : notre histoire avec Marie

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Translate »
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x