Primum non Nocere – En premier ne pas nuire – le film Hold On

 

 

« Primum non necere » fut proposé par Hippocrate dans son traité des épidémies. Ce « D’abord  ne pas nuire » peut sembler une évidence, mais comme tout remède comporte des effets secondaires, aucun soin n’est inoffensif. La question qui est posée dans tout traitement médical est d’apporter plus d’avantages que d’inconvénients. Une évidence qu’il n’est aujourd’hui toujours pas si aisée à cerner, tant la multiplicité des facteurs intriqués est grande. (sur maieusthesie.com)

 

réalisateur Pierre Barnérias

France Soir 28/12 :  Hold On”, le documentaire qui prend la suite de “Hold Up”, sorti l’année dernière, a été diffusé en libre accès hier sur toutes les plateformes ne le censurant pas.

Hold Up avait connu un grand succès médiatique car il était le premier documentaire, en novembre 2020, à revenir sur six mois de controverse autour de la crise liée au Covid-19.

L’équipe de “Hold On”, Citizen Light, qui a produit et réalisé ce deuxième volet a annoncé le partager gratuitement, pour s’opposer à “la vaccination des enfants de 5 ans qui a déjà commencé”. Ce collectif de journalistes ayant travaillé dans les “grands médias”, entend lutter contre cette politique, grâce à l’information : “le but de cette décision est d’alerter le plus grand nombre sur les dangers de ces injections expérimentales”, nous confie Pierre Barnérias, membre de l’équipe, joint par téléphone.

Ce film avait déjà été financé par le public. Dans leur lettre disponible sur leur site Citizen-light.fr, ils remercient dans le même temps leurs contributeurs et ouvre déjà la porte à un prochain numéro, “Hold Out” – ils avaient annoncé une trilogie.

La sortie de Hold On a été difficile à cause de nombreux problèmes techniques et de l’inexorable censure qui règne sur les grandes plateformes de diffusion.

 

close
1 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x