Padre PIO

 

 


Padre Pio (Wikipedia)

Padre Pio est le nom d’un capucin (le mot capucin vient du nom qui a été donné aux religieux catholiques, dont la bure comportait une capuche et appartenant à une des nombreuses réformes de l’ordre de saint François d’Assise, ) et prêtre italien né Francesco Forgione, le  à Pietrelcina (province de Bénévent, en Campanie, Italie), mort le  à San Giovanni Rotondo (province de Foggia dans les Pouilles en Italie). Il avait pris le nom de Pie (en italien Pio), en hommage au pape Pie V, quand il rejoignit l’ordre des frères mineurs capucins.

Il fut connu pour être le premier prêtre et l’un des rares hommes à qui la tradition attribue des stigmates, bien que l’origine miraculeuse de ces plaies soit sujette à polémique. Il a été canonisé par l’Église catholique le 16 juin 2002 sous le nom de saint Pie de Pietrelcina.


site du Vatican

Béatification Padre Pio 2 mai 1999

biographie

homélie du Pape Jean-Paul II

discours du Pape aux pélerins venus à Rome pour la béatification

Canonisation 16 juin 2002

béatification 

homélie du Saint-Père 

discours aux pélerins venus pour la canonisation

homélie du cardinal José Saraiva Martins lors de la messe d’action de grâce pour la canonisation 

 

 

 

Padre Pio/Le crucifié sans croix /Documentaire – Rémi Sadler 23 mai 2016-Youtube 23 mai 2016

Saint Padre Pio – Témoignage de l’abbé Jean Derobert – Youtube 15 avril 2020 la Vie des saints -1h44

chaîne « Sur les pas du Padre Pio « 

les 3 jours de ténèbre annoncé au padre Pio 

 le site : padrepio.catholicwebservices.com

la biographie de Padre Pio

les miracles de Padre Pio

les guérisons de Padre Pio

les cas de  bilocation de Padre Pio

les parfums qui accompagnent Padre Pio

les cas de lévitation de Padre Pio

les apparitions à Padre Pio

l’Ange gardien

le diable 

clairvoyance et introspection des âmes 

Charles Baudelaire et le démon : poème « la destruction »

Charles Baudelaire : quand Baudelaire rencontre le diable 

 

Contestation et fabrication d’un culte : Le cas de Padre Pio de Pietrelcina

par Christopher McKevitt – 24 mars 1995- Department of Public Health Medicine, UMDS, Londres     – Traduit de l’anglais par Solange Pinton ( sur Terrain -anthropologie et sciences humaines)

Plan

 

Padre Pio, la plus grande énigme vivante -article de Janine Reignier -paru dans le n° 38 de la Revue Initiation et Science -avril-juin1956-et présenté sur Histoire et Spiritualité.com

 

 

 

sur Aleteia Padre Pio : sa vie, ses miracles

, ses souffrances, son héritage

le sacrifice de son père pour qu’il devienne prêtre

San Padre Pio ou les plaies ouvertes de l’amour

vidéo : une journée avec Padre Pio

Padre Pio : l’Eglise face aux stigmates

Dix mystiques qui ont reçu les stigmates du Christ

Les miracles plein d’humour de Padre Pio 

Les bilocations les plus stupéfiantes

San padre Pio : écoutez votre ange gardien

contestation et fabrication d’un culte : le cas de Padre Pio de Pietrelcina – Christopher McKevitt – 24 mars 1995 – Traduit de l’anglais par Solange Pinton -p 91-102-

Padre Pio : Vérités, mystères, controverses  – 24 janvier 2019

Padre Pio (1887-1968) est un des saints les plus populaires du XXe siècle et pourtant il n’a cessé de poser questions, dans l’Eglise ou en dehors : stigmates, phénomènes de bilocation, transverbération, incroyables files d’attente devant son confessionnal, enthousiasme débordant, voire inquiétant, des femmes qui le côtoyaient… Mais il a aussi suscité des interrogations plus politiques : quels furent ses liens avec le fascisme ? Pourquoi a-t-il été persécuté par le Saint-Office ? Fut-il vraiment désavoué par Jean XXIII ? Avec une sagacité redoutable, et à partir de sources inédites ou peu connues, Yves Chiron mène l’enquête dossier après dossier et renvoie à leurs imprécisions ceux qui font obstinément un mauvais procès au capucin de Pietrelcina. En creux, il livre aussi une décapante analyse du fonctionnement de l’institution de l’Eglise catholique qui n’a pas toujours été tendre envers une de ses figures les plus marquantes.
Table :
avant -propos

 

I Petite Vie de Padre Pio
II Controverse sur les stigmates
III La transverbération
IV Padre Pio et le faschisme
V Padre Pio face au Saint-Office
VI Saint-Jean XXIII persécuteur
VII Conversions, guérisons et bilocations
VIII Vraies et fausses prédications de Padre Pio
IX Padre Pio, maître spirituel

Padre Pio, transparent de Dieu. : Portrait spirituel de Padre Pio au travers de ses lettres  – 1 mars 1987

de Jean Derobert

On a déjà beaucoup écrit sur Padre Pio et les anecdotes merveilleuses qui jalonnent sa vie sont connues de tous. Mais bien peu connaissent à fond qui était Padre Pio. Les nombreuses lettres à ses directeurs de conscience, décrivant les merveilles que la Grâce opérait dans son âme ne sont pas connues du grand public. De plus, cet exposé de vie mystique est très difficile à comprendre. L’auteur a bien connu Padre Pio. Il était l’un de ceux que le Père avait choisis comme fils spirituels. Il s’est nourri de cette spiritualité forte grâce à toutes les lettres et colloques du Père et aux entretiens qu’il eut avec lui. Padre Pio, transparent de Dieu est donc un ouvrage de première importance. Au fil des pages, lisant les textes même du Padre, les commentaires et les explications de l’auteur, vous pourrez voir se dessiner le merveilleux portrait de cette âme privilégiée. Il deviendra votre ami et guide.

 

Francesco Castelli -janvier 2010

Alors que Padre Pio vivait encore au couvent de San Giovanni Rotondo, en 1921, un évêque envoyé par le Vatican vient faire une enquête alors très «discrète». Rome voulait juger «sur place» le vécu et la personnalité de Padre Pio. C’est seulement 40 ans après sa mort que les résultats de cette enquête sont rendus publics. Padre Pio y est présenté dans un langage simple et direct, souvent la parole lui est laissée…Document exceptionnel, qui raconte pour la première fois en détails les phénomènes extraordinaires de sa vie. Le 14 juin 1921, un prêtre frappe à la porte du couvent de San Giovanni Rotondo. C’est Mgr Raffaello Carlo Rossi, futur cardinal, visiteur Apostolique envoyé par le Saint Office pour «enquêter» secrètement sur P. Pio. A cette époque, le religieux aux stigmates s’était fait une vaste renommée, mais aussi de remarquables détracteurs, et en première ligne, le Père Agostino Gemelli et Mgr Pasquale Gagliardi, qui mettaient en doute ses vertus. Voilà ce qui a mis en mouvement le Vatican.L’évêque est resté huit jours au couvent. Il a interrogé les confrères du capucin, le Provincial, le Supérieur, tous les prêtres de la paroisse et enfin P. Pio lui-même, pour faire enfin le rapport de leurs déclarations. Il a imposé à tous, sous serment, de dire la vérité et de garder le secret au sujet de cette enquête.Plus de quarante ans après la mort du saint (septembre 1968), ce document est publié aujourd’hui intégralement, grâce aux recherches du Père Francesco Castelli.«Un document exceptionnel», c’est ainsi que Vittorio Messori, célèbre journaliste italien, a défini ce travail. Dans sa préface, il invite les lecteurs à se mesurer à ce texte, afin d’en évaluer l’originalité et la beauté. Ses qualités jaillissent de la «simplicité du langage utilisé» qui nous présente le P. Pio d’une manière alerte et fascinante.C’est comme un film qui se déroule sous nos yeux, témoins d’une semaine de vie du Père. Ce que ses confrères ne sauraient exprimer, c’est P. Pio lui-même qui va le raconter, la main sur l’Évangile, grâce aux 142 réponses faites aux questions de Mgr Rossi, réponses détaillées au sujet de ses dons surnaturels, de sa santé, de ses goûts ou de ses amitiés.Sous serment, le Père admet le phénomène de la bilocation ainsi que d’autres charismes surnaturels que Dieu lui accorde. Pour la première fois, P. Pio raconte de manière détaillée sa stigmatisation.De son côté, l’évêque enquêteur rédige un rapport sans concessions, mais honnête, fruit d’une recherche étendue à tous les domaines.Un document extraordinaire pour mieux connaître ce grand saint du XXe siècle. Francesco Castelli est prêtre et contribue comme historien à la Postulation pour la cause de béatification du Pape Jean Paul II. Il enseigne l’histoire moderne et contemporaine de l’Eglise à l’Institut des Sciences sociales et religieuses «Romano Guardini» de Tarante. Il est directeur des archives historiques du diocèse de Tarante et collabore à plusieurs journaux. Il a découvert et publié récemment la troisième lettre adressée par Karol Wojtyla à Padre Pio.

 

Joachim Bouflet -22-05-2002

 

 

 

Gian Luigi Pascale -26 septembre 2019

Premier prêtre de l’histoire à recevoir le signe visible des stigmates (en 1918), Padre Pio porte un monde intérieur fascinant, peuplé d’anges et de démons. Selon Gianluigi Pasquale, ces deux aspects illustrent à merveille la figure de saint Padre Pio, et nous permet de comprendre les tensions et conflits nés autour de sa personne. A travers une étude minutieuse de sa correspondance, cet ouvrage montre comment le monde intérieur de Padre Pio exprime le langage secret de notre « moi profond », et permet d’approcher le mystère de son inégalable stature historique, morale et spirituelle, ainsi que son expérience intense de la souffrance et de la communion avec le Seigneur.

Gianluigi Pasquale, frère mineur capucin, est professeur de théologie à l’Université pontificale du Latran et à l’Étude théologique Laurentiarium des capucins de Venise. Il est écrivain, directeur de collections éditoriales, interprète et traducteur, conférencier. Il est prêtre depuis 1993.

Enrico Malatesta -avril 1999

On a déjà beaucoup écrit sur cet humble capucin enfoui dans un couvent du sud de l’Italie, premier prêtre stigmatisé de l’histoire, qui portera pendant cinquante ans, dans sa chair, les cinq plaies de la Passion du Christ. Mais cet immense succès de librairie en Italie n’est pas un livre de plus sur ce frère de Saint-François qui rendra célèbre, dans le monde entier, son couvent de San Giovanni Rotondo. En effet, il est le fruit d’une enquête impartiale et sans concession faite par un grand journaliste italien, tout entier saisi par le rayonnement de Padre Pio. Ayant eu accès, dans sa recherche, à de nombreux documents originaux ou inédits, Enrico Malatesta met toute sa fougue et tout son talent pour faire connaître la vérité. Et comme toujours pour les hommes de Dieu, la vérité des faits est plus étonnante et plus belle que les demi-aveux ou les pieuses légendes Enrico Malatesta a l’immense mérite de donner, pour la première fois, accès à des documents exceptionnels, comme ces rapports médicaux établis par un éminent professeur de médecine dès 1923, documents scientifiques dont la rigueur et l’intelligence seront, pour beaucoup aujourd’hui, sujet d’émerveillement. Il a aussi le mérite et le courage de faire, une bonne fois pour toutes, la lumière sur les incroyables persécutions dont Padre Pio sera la victime, après tant d’autres, de la part d’autorités religieuses. Le sentiment populaire n’aura devancé que de quelques années la reconnaissance officielle de la sainteté de Padre Pio par l’Eglise Le 16 juin 2002. Il aura contribué, par son rayonnement, à ramener des milliers d’hommes et de femmes vers Dieu

Arni Decorte-4ième édition -2006

Tout au long du cheminement de l’Église dans l’histoire, en particulier dans les périodes d’épreuve, le Seigneur a appelé des figures prophétiques et des chefs spirituels. Padre Pio de Pietrelcina est l’un de ces guides pour notre époque. Il était doté de dons et de charismes extraordinaires qui ont grandement contribué à son charisme mondial. Il a été autorisé à porter les blessures de Jésus, et a été comme un homme venu d’un autre monde pour les centaines de milliers de personnes qui lui ont rendu visite à San Giovanni Rotondo. De nombreux visiteurs de Padre Pio ont admis que grâce à cette rencontre, leur vie a été profondément changée. Combien de non-croyants, d’agnostiques, de sceptiques ont pu, au contact de lui, se faire une idée du monde des réalités invisibles !Dans ce livre, le Frère Arni Decorte, témoin privilégié de ce charisme, nous décrit, en particulier le charisme spirituel de Padre Pio.L’auteur a eu la chance d’être proche de Padre Pio, d’assister à sa Sainte Messe, d’aller se confesser avec lui. Ses charismes extraordinaires lui ont été bénéfiques. Ce livre traite de choses peu connues. Le lecteur pourra ainsi mieux connaître la personnalité d’un très humble capucin, Padre Pio de Pietrelcina, ainsi que les innombrables conversions et guérisons qui sont dues à son intercession. Le 16 juin 2002, le capucin stigmatisé a été canonisé par le pape Jean-Paul II. Depuis lors, l’Église a été autorisée à l’invoquer pour obtenir des grâces. Nous pouvons tous être sûrs qu’il nous viendra en aide dans nos besoins

Joachim Bouflet – février 2009

Canonisé en 2002, Padre Pio da Pietrelcina (1887-1968) est une figure majeure du catholicisme au XXe siècle. Les charismes et grâces extraordinaires qui signalèrent sa vie – culminant avec la stigmatisation dont il présenta les marques visibles durant cinquante années – sont le reflet d’une expérience spirituelle peu commune où s’interpénètrent amour et souffrance, jusqu’à lui permettre de réaliser sa vocation d’humble frère capucin tout donné à Dieu et à ses frères en humanité.

De cette expérience, nous possédons son propre témoignage sur une douzaine d’années, les premières et les plus déterminantes, grâce à l’abondante correspondance qu’il échangea avec ses directeurs spirituels. Les extraits inédits présentés dans cette anthologie retracent les grandes lignes de l’évolution du jeune religieux, au fil des combats et des dépouillements, mais aussi des grâces de lumière, d’amour et de paix, qui jalonnent ce parcours spirituel d’une bouleversante intensité.

Jean Derobert – avril 2002

On a déjà beaucoup écrit sur Padre Pio et les anecdotes merveilleuses qui jalonnent sa vie sont connues de tous. Mais bien peu connaissent à fond qui était Padre Pio. Les nombreuses lettres à ses directeurs de conscience, décrivant les merveilles que la Grâce opérait dans son âme ne sont pas connues du grand public. De plus, cet exposé de vie mystique est très difficile à comprendre. L’auteur a bien connu Padre Pio. Il était l’un de ceux que le Père avait choisis comme fils spirituels. Il s’est nourri de cette spiritualité forte grâce à toutes les lettres et colloques du Père et aux entretiens qu’il eut avec lui. Padre Pio, transparent de Dieu est donc un ouvrage de première importance. Au fil des pages, lisant les textes même du Padre, les commentaires et les explications de l’auteur, vous pourrez voir se dessiner le merveilleux portrait de cette âme privilégiée. Il deviendra votre ami et guide.

 

paroles de lumière : florilège de la correspondance de Padre Pio

 

Giovanni Siena -1977
Renzo Allegri -18-11-2000
On a beaucoup écrit sur Padre Pio. C’est-à-dire sur son existence exceptionnelle, marquée par l’irruption du surnaturel, sur le personnage, haut en couleur. L’attention des observateurs s’est focalisée sur les phénomènes extraordinaires qui l’ont affecté : stigmates, dons de clairvoyance, de bilocation… humainement inexplicables. Mais pour révélatrice qu’elles soient de l’action divine, ces manifestations ont la plupart du temps laissé dans l’ombre le message spirituel du capucin de Pietrelcina : or, avant tout, Padre Pio fut un mystique, au discours fort, dérangeant, mais aussi miséricordieux, réconfortant. C’est ce message que l’auteur a voulu ici retrouver et mettre à la disposition des lecteurs. Padre Pio n’a pas écrit de traité de spiritualité, mais celle-ci se dégage de ses propos, dont le contenu a été fidèlement conservé, et de son abondante correspondance. Cet ouvrage, qui en propose une synthèse, nous livre ce qui fut « l’évangile » du Padre. Il s’agit là d’un véritable livre de chevet, à lire et à relire, à ouvrir aux moments de découragement et de désarroi, qui s’offre comme une voix amie, comme un compagnon pour persévérer sur la route.
Antonio Socci -17 juin 2013
Le 13 mai 1981, Ali Agca tire sur Jean-Paul II. C’est un excellent tireur et pourtant cet assassinat échoue. Le tueur turc révèle alors : « (…) à côté de moi, il y avait une soeur qui, à un certain moment, m’a pris le bras droit, c’est pourquoi je n’ai pu continuer à tirer. Autrement, j’aurais tué le Pape. »
Antonio Socci, en lisant ces mots, est saisi : qui est cette soeur ? Il mène alors l’enquête et remonte à soeur Rita, fille spirituelle de Padre Pio. Comment obtint-elle le « salut » d’un grand pape ? Quel sens donner aux nombreux charismes de Padre Pio (1887-1968) – miracles, guérisons, conversions d’ennemis de l’Église, stigmates – et à ceux de ses fils spirituels, qui rayonnent maintenant dans le monde entier ?

Ce livre nous ouvre à la réalité spirituelle où toute contribution invisible – telle la prière, la confiance en Dieu, le sacrifice, etc. – a une répercussion dans le monde visible, pouvant avoir un impact historique et une valeur rédemptrice.

Cet ouvrage est un reportage vivant et bouleversant sur celui qui a ému l’Église universelle durant trois générations, arrachant au Ciel des grâces innombrables pour les souffrants et pour l’Église. Nourri de témoignages, de révélations des disciples de Padre Pio, il est une référence incontournable pour s’approcher du mystère de la souffrance, qui peut devenir signe authentique de l’amour vrai, comme nous l’a rappelé récemment le Pape François.

Aujourd’hui encore, Padre Pio agit, intercède. Il poursuit sa mission, rendant visibles l’amour et la gloire du Christ toujours victorieux du mal.

L’auteur :
Antonio Socci est un journaliste catholique italien, originaire de Sienne. Il travaille aujourd’hui pour la Rai (radiotélévision italienne) et dirige l’École supérieure de journalisme de Pérouse. Il a publié de nombreux ouvrages, dont I segreti di Karol Wojtyla (Les secrets de Karol Wojtyla, Rizzoli). Son ouvrage Il segreto di Padre Pio s’est vendu à 50 000 exemplaires en Italie.

 Emilio Pisani-76 pages- 2000
Pascal Cataneo -11/07/2000
Dom Guiseppe Tomaselli – février 2005

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.