Google s’est payé un ordinateur quantique (qui fonctionne)

L’ordinateur quantique constitue sans aucun doute l’avenir de l’informatique moderne. Il y a un an, IBM se disait à l’aube d’une offre commerciale, même si la technologie nécessite encore quelques années de travail. Mais Google n’a pas voulu attendre si longtemps, et a décidé de se lancer dans la course… à domicile.
microfactory_00

Avec l’ordinateur quantique, ne pensez plus « bits », mais « Qubits » ! Les 1 et les 0, c’est déjà « tellement 20ième sicèle » ! Avec ce type de machine, le nombre d’états n’est plus limité par ces deux valeurs, ce qui permet -sur le papier- de multiplier très largement la puissance de calcul des ordinateurs. Outre la puissance brute, ce sont surtout les applications qui en découlent qui intéressent les scientifiques : casser des clefs de cryptage en quelques secondes, simuler des environnement complexes (impossibles à ce jour), mieux comprendre l’univers… Il faut bien se rendre compte qu’on parle ici de machines capables de calculer plusieurs dizaines de milliers de fois plus vite que le meilleur des super-ordinateurs existant. L’enjeu est colossal !
Pour lire la suite sur Actuwiki

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.